12/11/2007

Strannde lampdan snabbo eldtig fasktum!

YakaL
  
 
                             Ah!… je vous sens perplexe, là… Serait-ce du latin? Que nenni! Le code civil belge en flamand? Que nannou! Un poème contemporain? Qui ninon! Une explication de mode d’emploi rédigée par un ingénieur? Euh, ça pourrait mais c’est pas ça… Une ligne de code informatique? Pas davantage! Allez, vous donnez votre chatte à ma mauvaise langue? Eh bien, il s’agit d’un langage nouveau. C’est du Yakakea! Oui, ben comme le reste, hein, à monter soi-même! Et on se fait mal aux dents à le prononcer comme aux doigts quand on assemble une armoire. Surtout quand ils ajoutent des trémas sur les O: Grönöt… je me demande comment ça se prononce… [Gros noeud], me dit ma femme. Etrange, non?

Je vous räconte tout ça parce que je flajnais ce mätin chez eux. Je me promenais entre les spanis, lampan, flaj, duderö, slinga et bjärnum! Ça s’invente pas!

C’est marrant, chez Yakakéa, tout semble génial mais il y a toujours quelque chose qui vous fait dire… Non, finalement. Ou, non, trop fragile… Ou, putain, ils l’auraient fait en joli pin… mais lààà… Ou, ah non, c’était joli mais ce dépassant est vraiment trop…!
On dirait que les designers font de jolies choses et puis il y a un type qui passe et qui enlaidit un peu. Juste un peu. Pour que ça corresponde au prix. Notez, le prix semble bas mais… si vous comptez votre temps de montage et le temps qu’il vous faut pour arriver à vous faire une idée de ce que vous chercher avec les mesures adéquates, plus celui à faire vos six kilomètres santé dans le magasin, c’est probablement plus cher que Boche et Robois, mais bon…

Et puis, moi, y a un truc qui ne me va pas. On a l’impression d’acheter des objets poétiques, sobres, pleins de cette fraîcheur scandinave empreinte de délicatesse mais on se promène pour ce faire dans la pire organisation Big Brother qui soit, dans une hyper-machinisation où tout est canalisé, organisé, réglé pire qu’une administration belge. Moi ça me rend parano. J’ai besoin de fuir! Je me sens mal là-dedans. Ben oui, je suis un râleur latin… En sortant avec tous mes trucs à monter soi-même, depuis les caisses, je vois qu’ils vendent aussi de la cuisine suédoise! Et là, pour le coup, elle doit pas être cuisinée dis donc! Tout est monté d’avance, y a plus qu’à avaler! Ça doit être ça le problème des Suédois: ils ont inversé la vie au montage…

*;->)  

18:58 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, marketing |  Facebook |

Commentaires

BESTA Amadeus KASSETT ça ? DISKRET SPONTAN rendez-vous avec une ESTETIK PATRICIA, HULLA, ELISABET ou VANNA, VENNY m’dire que t’ORE dis non !

SMAK

Écrit par : Martine | 13/11/2007

J'ai pas tout compris... La photo de l'extraterrestre a côté du texte, c'est aussi une invention gonflable du Yakakea ?
Dans l'affirmative, A combien il se vend ?
Cöcöati

Écrit par : Cathy | 13/11/2007

Les commentaires sont fermés.