19/11/2007

Monacocos…

monacoL

 
                    J’y peux rien si le couronnement d’Albert de Monaco sur son caillou est tombé le lendemain de mon grand ramassage. Du coup, j’avais déjà jeté toute ma documentation sur la question alors que, j’en suis convaincu, vous vous attendiez à ce que je vous éclaire sur ce grand moment hollywoodien. M’en veuillez pas trop si j’approxime un peu.

A toutes celles qui prennent leur siège pour un tabernacle au lieu de l’envoyer en l’air trois fois par jour avant les repas avec les facteurs des Postes, facteurs d’orgues et tous les facteurs aggravants qui passent, la famille de Monaco devrait donner à réfléchir... Car voilà des gens qui ont tout et qui focussent essentiellement sur le siège du plaisir plutôt que sur le trône des devoirs! Et on se demande pourquoi nos princes n’étaient pas au couronnement... Je crois qu’ils aiment pas trop, en fait. Je vous dis confidentiellement: ils pensent que les Grimaldi n’ont plus de principes, et puis... Pssst. Rapprochez-vous…

En fait, Monaco est exactement le contraire symétrique de la Belgique... Ils ont du soleil et nous la pluie. Ils ont du fric et pas de taxes alors que nous on est pauvres et soumis à longueur de journée à la trayeuse fiscale automatique. Ils ont la Formule1 gratuite sous les fenêtres, que nous on a les radars et on est le seul pays au monde où la Formule 1 est déficitaire.
Comme si la plaie d’Egypte socialiste qu’on a bien à nous sur le dos suffisait pas...

D’ailleurs, eux ils blanchissent l’argent pendant que nos Carolos nous le noircissent! Symétrique contraire, je vous dis!
On a la mer du Nord avec les marées brunes flamingantes, les baraques à frites «bij Bertje» et eux ils ont la Méditerranée et les yachts des Princes. On a la famille royale la plus soporifique de l’Univers et eux ils ont Stéphanie qui joue de son trône callipyge avec les plagistes du coin. Nos Princes sont d’un sérieux tout gris pendant que Caroline s’envoie Hanovre qui a joyeusement vendu tous ses meubles récemment pour pouvoir se payer son train et arrière-train de vie...

On a un Albert tout vieux, ils en ont un tout neuf qui fait sa vie à plat ventre sur des bobsleighs et sur toutes les plantes exotiques qu’il trouve…

Nos princes errent comme des âmes en peine alors que les Grimaldi ont largué leurs principes et vivent comme à Hollywood.
Etonnez vous après tout ça qu’avec trop de principes ôtés, nos princes à nous ne soient pas allés au couronnement...

*:->)

19:01 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : belgique, monaco, humour |  Facebook |

Commentaires

Décidément, tu fais dans les nobles ou tristes sires aujourd'hui ! Soporifique NOTRE famille royale ?
Non mais, et Zézètte ou Yamamoto alors ?
As-tu oublié que Don Juan est sorti de sa torpeur ?
Et puis, notre Lolo (mais non pas Ferrari, "ça" c'est pour ton post précédent), il n'est pas triste quand même !
En bref, si les nobles sires ont une chance de devenir drôles, les Sir O coco ont peu de chance de faire le chemin inverse.
A moins que l'équilibre serait Son Altesse Royale Cosy peut-être .... mmhhhh .... il serait moins onéreux tu crois ?

Écrit par : Martine | 19/11/2007

Les commentaires sont fermés.