27/11/2007

Dé-com-ple-xez!

Tête d'œuf
Je vais vous aider à mieux vivre. Je suis sur qu’il vous est déjà arrivé de lire un truc parfaitement idiot sans trop oser le dire parce que cela vient de quelqu’un qui jouit d’une position… dominante: un professeur d’université, par exemple. Vous vous dites que quelque chose doit vous échapper, que ce type n’est pas arrivé là par hasard et que, ben oui, seule votre incompétence sur le sujet vous suggère que c’est abscons… Vous vous auto-flagellez par excès de modestie et de respect pour les autorités!

Tiens, on va jouer à un jeu: qui a écrit: «une esthétique de l’impureté se doit de procéder à une compréhension globale des phénomènes de vie et donc d’habitation sur la terre»? Un extra-terrestre? Jean Claude Vandamme? Non non: un Maître de conférences à l’université de Orléans-Tours. Qui a dit «c’est à l’inesthétique de défendre la puissance axiomatique de l’Art»? Salvador Dali? Non non: un philosophe de la très respectée Ecole Normale Supérieure de la rue d’ULM (Camus, Sartre, Malraux etc. ont été formés là…). Qui a dit: «On se croit d’accord, mais cet accord repose sur un malentendu-heureusement, car le malentendu est fécond. Je crois au contresens fructueux, à l’incompréhension productive»? Rocco Sifredi?  Non: Pierre Soulages, peintre estimé parlant de la relation aux œuvres d’art!…

Comme je m’étonnais que des gens qui écrivent de telles cornichonneries soient professeurs d’université voire même chercheurs au CNRS, quelqu’un que je tiens en haute estime m’a dit: «mais enfin, je ne comprends pas ton étonnement… Tous ces gens sont cooptés! Si le premier est un con, tu as des cons à la sortie! …». Que cela était bien dit! Libérateur!

Dans le temps, j’étais comme vous, je m’inclinais en pensant que j’étais trop stupide pour comprendre. Mais je n’en suis plus là! J’ai approfondi et je me suis rendu compte qu’effectivement, il est des domaines ou d’estimables et doctes autorités intellectuelles sont en fait des zozos. Tant et si bien que je commence à mieux comprendre la pensée de Jean Claude Vandamme. Pourquoi se priverait-il de dire des bêtises puisqu’il fait comme les autres? Oui mais voilà… lui n’est pas professeur et n’a pas été coopté…

Ça va mieux? Vous décomplexez, là? Ça fait du bien, hein!

*;->)  

Cher lecteur. J'écris à "l'aveugle" tant que vous ne vous manifestez pas. Un simple vote suffit pour me dire que vous avez lu… Et c'est complètement anonyme. Pensez-y. Merci.

10:38 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Et pour faire le cornichon, il existe même le Pipotron :

Le Pipotron est un générateur de phrases compliquées qui sont pour la plupart incompréhensibles.

Allez voir :

http://www.w3perl.com/fun/management/pipotron.html

ça ne manque pas d'humour.

Écrit par : Martine | 27/11/2007

Les commentaires sont fermés.