13/12/2007

TV Vaudeville ou interville?…

MN-télé101L

Il y a quelques mois, la télé est retournée à l'état sauvage. Réparer? "Une télé de dix ans? Vous n'y pensez pas! Ça va vous coûter une nouvelle, etc." On avait oublié ça jusque samedi passé où on s'est souvenu que la télé existait. Ma femme est partie en acheter une avec mon fils. Un coup de tête parce que moi, j'étais un peu grippé. Or, vous ai-je déjà expliqué que ma femme est une femme? Elle vous dit: "je suis au magasin, nous sommes deux à vouloir prendre la dernière en solde, alors dépêche toi de me répondre: je prends du plasma ou LCD? Et HDMI c'est important? Et Full HD ou HD ready, et…"  etc. que des obscénités techniques. Et quand vous lui dites que vous devez vous renseigner ou comparer, elle vous traite de nul et vous raccroche au nez en se demandant pourquoi elle vous a épousé.

L'ennui c'est que l'image de la nouvelle télé était tellement mauvaise que lundi, j'ai tout remballé au magasin. Remballé c'est le terme d'ailleurs… Pas évident. On en a choisi une autre mon fils et moi. Il était 19:30 quand ma femme téléphone: "où êtes-vous, j'ai oublié mes clés ce matin —à cause de vous— et je suis devant la porte de la maison, magnez vous" et elle raccroche. Chez ma femme c'est surtout la façon de raccrocher qui est signifiante, plus encore que les commentaires.

Là, sous stress, on s'est dépêché de choisir une autre télé et quand on l'a enlevée, la dame macédonienne qui me livrait une grande boîte a ajouté avec un sourire sadique: "à transporter debout im-pé-ra-ti-ve-ment sinon la dalle de verre va casser" et elle m'a fait les gros yeux. Nous étions là avec le break de mon fils et une caisse qui devenait de plus en plus grande en approchant de la voiture… Et définitivement plus grosse que la voiture quand elles se sont retrouvées face à face…

Après un combat acharné pour faire comprendre à la caisse qu'elle devait entrer dans la voiture, qu'elle était à nous maintenant et qu'on l'avait payée, et démonté tout l'arrière de la voiture, nous nous sommes trouvés à la démonter cette foutue caisse. Non, pas le reste de la voiture, la caisse de la télé. M'énervez pas. Tout ça sous la pluie, le vent qui emportait les mousses et cartons, les quolibets des jeunes qui attendaient le bus en flamand et puis le pire: ma femme pendue à son téléphone pour nous prouver que tout était de notre faute.

Ce sont des moments où vous regrettez de ne pas avoir pratiqué le Yoga depuis votre plus jeune âge, d'être téléspectateur, de vous être marié par amour et de ne pas croire suffisamment en une instance supérieure alors que vous êtes en plein châtiment du démon…
Enfin, tout ça c'est du passé, maintenant…

*;->)

15:29 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

je suppose qu'après ça, t'as eu l'image et pas le son ?

Écrit par : Martine | 14/12/2007

Les commentaires sont fermés.