26/12/2007

Nouveau et intéressant: Un gosse en free-tax…

Gosse-freeL
A ma gauche: tous ceux qui se servent dans votre poche, vous piquent votre montre, vous tondent la laine sur le dos pour des prétextes soi-disant sociaux et bienfaisants…

A ma droite, tous les petits malins SDF (Sans Difficultés Financières) qui essaient de planquer leurs bouts de gras au Luxembourg, à Monaco, en Suisse, en Corée du Sud est et que sais-je encore.

Eh bien, tous ces gens sont dans l’erreur. Il y en a un qui a fait bien mieux. Le coup absolu pour devenir riche. Je me tape sur la tête depuis ce matin quand j’ai entendu l’info, tellement je râle de n’avoir pas offert ça à mes gosses. Je vous zesplic.

Bravant l’interdiction de grimper dans un avion après 7 mois de grossesse, une charmante africaine y montit et entre la France et une île à noix de coco elle accouchut en plein de vol, quelque part au-dessus de l ‘Ethiopie probablement, d’après le pilote qui n’est plus trop sur… (Encore un drame de l’alcool au volant, vous allez voir).
Pendant ce temps, l’avion bien français, vendait des parfums et autres cartouches de cigarettes en free tax à ses passagers. Donc, le gosse, il est quoi comme nationalité, à votre avis? Comment? Ben oui: Free tax! Vous avez deviné!  Et qu’on ne vienne pas me dire le contraire… Si on peut vendre des articles free tax dans l’avion, ça veut dire que l’avion n’est plus considéré comme une partie du territoire national et que donc, le gosse n’est pas Français mais bien Free Tax. Ça veut dire que plus jamais il ne paiera le moindre impôt! Il lui suffira de montrer son passeport: «Freetaxien»… C’est-y pas génial, ça? Le bonheur perpétuel!…

Ben oui… Je me tape la tête sur les murs… Si j’y avais pensé quand j’ai fait mes gosses, j’aurais pu au moins leur donner ça dans la vie… Qu’est ce que je peux être c… Pauvres gosses qui vont devoir user leur malheureuse existence à payer les ronds points sur nos routes, le L’art officiel sur les mêmes ronds-points, les radars et les excès des socialos wallons, et toutes les sécurités qu’on nous attache sur le dos… Bah…

Ah… attendez, on me dit que je me trompe… l’enfant aurait la nationalité de ses parents… Il ne peut pas choisir, alors? Et si le père ne reconnaît pas l’enfant, me souffle-t-on… C’est déjà mieux mais il lui fallait encore balancer sa mère par le toboggan de l’avion et empêcher toute adoption par l’hôtesse de l’air. Pas facile d’échapper aux tondeuses fiscales, hein…
*;->)

22:40 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Seul moyen d'échapper aux taxes : être SDF (sans domicile fixe plutôt que sans difficulté financière) !

Écrit par : Martine | 27/12/2007

Les commentaires sont fermés.