02/01/2008

Pour les spermophiles, soyons tolérants…

SpermophileL

                             Beaucoup de gens sont encore très réservés quant à accepter les spermophiles parmi nous. Pourtant, chacun à le droit de vivre. Bien sur, ils sont partout, ils ne respectent rien chez nous. Bien sur, ils ont une vie sexuelle plus intense que la nôtre. Mais c’est leur façon à eux de vivre et si nous voulons que tout le monde soit comme nous... nous serons vite devant un mur d’incompréhension.


Je sais, le problème c’est les caches. Il y en a partout. Des gens font leur jardin et tombent sur des caches de spermophiles. Agaçant. En plus, quand on les attrape, ils sont perdus, se demandent ce qu’on leur veut et ces caches ils en ont besoin.

Personnellement, moi qui les ai approchés de très près en commençant par des photos très «close up», j’avoue avoir été séduit par leur personnalité. Et par leur petite queue en général, ce qui ne semble en rien les complexer, d’ailleurs.
Au début, ils approchaient seulement à quelques mètres. Je pique-niquais et leur jetais quelques miettes de pain dont ils se régalaient. Ce que j’adorais chez eux, c’était de les voir se dresser et prendre la mie de pain dans leurs petites mains pour la manger très vite entre leurs jolies moustaches. Parfois ils se disputaient entre eux. Là où je les ai fréquentés, dans le Minnesota en été, ils avaient une belle robe grise et brune avec des bandes argentées. Ils ont la taille des écureuils mais n’en ont pas la queue.

Alors, même s’ils courent partout entre les maisons, même s’ils mettent des caches pour leurs noisettes partout, même s’ils courent sur toutes nos pelouses, ils sont aussi utiles! Ces petits rongeurs transformeront votre pelouse. Subitement, vous vous croirez dans un dessin animé de Walt Disney. Personnellement, j’ai toujours adoré ces petits spermophiles, aussi appelés chipmunks aux USA et chiens de prairie, dit vulgairement.

Nos écologistes veulent en empêcher la prolifération sur nos terres. C’est une erreur. Le spermophile est résistant aux intempéries, égaie les pelouses, se nourrit de noisettes et petits bois divers et sa population est régulée par les chiens et renards. Alors soyons tolérants pour les petites nuisances et accueillons les dans nos jardins!

C’était ma minute d’accueil de nos amis les bêtes qui ont des noms de bon goût... Oh, ça va hein, attaquez le dictionnaire, Pivot et qui vous voudrez! C’est pas moi qui ai inventé le nom, hein!  *;->)

21:38 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : humour, animal, spermophiles |  Facebook |

Commentaires

Tony was here. ce sont des écureuils, non?

Écrit par : Tony | 03/01/2008

Les commentaires sont fermés.