20/01/2008

Mariage corrida à l'insu de son plein gré…

Mariage corridaDésolé… va falloir faire un effort de compréhantise. C'est pas simple mais c'est drôle, je vous zesplic.

Mon neveu espagnol de 25 ans est journaliste. Jusque ici, journaliste et 25 ans c'est facile à comprendre. Espagnol c'est parce que mon frère a épousé une Tolédane et qu'ils vivent là-bas. C'est la suite qui se complique. Il a la beauté espagnole de l'hidalgo et quand il danse les mains sur ventre et dans le dos, les filles s'effondrent comme des serpillières du Prado (tiens, ça rime. C'est bien la seule chose qui rime dans cette histoire, mais soit).  Mâle, doux, souriant… Un vrai scandale de la séduction. Et pas une once de prétention. Charmant. Il est en Belgique pour quelques mois de stage.

C'est là que ça coince. Parce que son employeur a découvert qu'il était… marié. Déjà, cette information est un scoop difficile à accepter pour la famille qui aurait préféré être prévenue! Le cachottier! Marié sans rien dire! Mais c'est pas tout, attendez. Un peu de patience, gardez votre calme, ça vaut la peine…

Il est marié à… un homme! Hombre, en langue charter des vacances. Avec un médecin! Là, la famille tombe dans les pommes ou plutôt dans les agrumes espagnols. Mais le plus surpris… c'est lui! Parce qu'il vient d'apprendre qu'il était marié avec son beau-frère, oui le mari de sa propre sœur!  Non, j'ai pas abusé de la sangria.Tirez pas trop vite des conclujionnes.

Oui, me direz-vous, mais tout ça n'est qu'une cornichonnerie de l'administration espagnole qui s'est un peu emmêlé les banderillas et les registres administratifs de mariscos à cause des prénoms. Facile à corriger. Il lui suffirait de montrer qu'il est un homme et que son conjoint ne peut donc en être un autre, tapas de dios! Ben non parce qu'en Espagne, le pays des machos, ceux-ci peuvent se marier entre eux comme en Belgique! Et donc c'est plus une preuve… Y a pas à tortillas! Il va donc devoir faire un gros travail d'explication parce que sinon il ne va pas pouvoir épouser sa fiancée! Si le mariage homo est homologay en Espagne, la polygamie au sens de la gamme ne l'est pas. Vous suivez? Imaginez la difficulté administrative pour la paëlla de fonctionnaires espagnols qui n'en sort plus. Et pour le moment, la fréquentation de sa Conchita fait de lui un type qui trompe son mari en plus!

Si la famille est à moitié rassurée, lui n' est pas sorti de l'auberge espagnole, ni de celle des Grecs plus exactement… Parce qu'au train où vont les choses, si les Espagnols corrigent leurs registres, c'est ma nièce qui risque de se retrouver divorcée d'avec son médecin de mari!
On vit une époque formidable, non?   *;->)

N'oubliez pas de voter, juste pour signaler votre passage. Merci! 

19:14 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Tout est possible! Un jour, au Centre hospitalier du Bois de l'Abbaye, j'étais face à un guichetier qui jurait que mon fils Luigi était né en 1899 et non comme je le croyais en 1995 Ap-JC.
J'insistais:
- vous êtes sûr? Parce que je le connais depuis 10 ans.
- Y a marqué ça sur son dossier!!!
- Tête de linotte, il est né dans cette clinique et j'ai au moins 3 témoins encore vivants!
;-)

Écrit par : Tony | 20/01/2008

tu aurais dû préciser... toutes les significations de "corrida"...
:-)

Écrit par : Tony | 21/01/2008

mdrrrrrrr bonne semaine que bordel !!!! lollllllll amitiée

Écrit par : nays | 21/01/2008

Quelle histoire ! C'est kafkaien, ce truc !

Écrit par : CCRIDER | 21/01/2008

C'est grave Si une chose a des conséquences tortueuses et stupides, cette chose est tortueuse et stupide. Des gens sensés l'aboliraient immédiatement. On est forcé de conclure que la plupart des gens refusent d'être logiques. C'est grave.

Écrit par : Ben | 22/01/2008

Les commentaires sont fermés.