21/01/2008

Cunilingus compensatoire…

CuniArrêtons nous un instant sur les écologistes. Nicolas Hulot ou Yann Arthus Bertrand nous font de jolis reportages vus du ciel qui se terminent en déclarant au générique que pour compenser les dégâts écologiques qu'ils ont du commettre en tournant leur films, ils ont planté quelques dizaines ou centaines d'arbres qui vont compenser leur pollution au bilan écologique.

Intéressant. Et tout le monde trouve ça bien. Parfait. Sauf que c'est un peu comme un violeur qui irait allumer des cierges à l'église ou un baise main à sa légumière pour compenser ses méfaits. Et cela nous indique deux choses:

D'abord, que l'on ne peut pas faire autrement que polluer dès que l'on bouge… Impossible de s'arrêter de respirer ou de prendre un hélicoptère pour aller faire des photos aériennes. Parce que Hulot est accroché à une voile ULM avec un innocent petit ventilateur derrière lui. Mais pour être filmé il y a un ou deux hélicos qui pétrolent au CO2! Il aurait pu se faire filmer depuis le sol, ou y aller à pied, ou à vélo comme le suggérait récemment Christine Lagarde, ministre des finances français, pour les femmes qui doivent conduire leurs enfants à l'école…

Ensuite, cela nous montre que pour ces gens là, nos activités sont mineures et les leures supérieures… Parce que sinon, ils s'empêcheraient de polluer plutôt que de compenser! Aller chercher ma vieille mère pour la conduire chez un médecin ne se fait pas à vélo et encore moins en transport en commun! Ni conduire des enfants dans deux écoles le matin avant d'aller au boulot! Ni foncer chez un client exigeant! … Etc. Tout cela est bien moins important que de jolies images télévisuelles dites de "sensibilisation". Pour nous, pas d'espace où planter des arbres pour nous dédouaner! Sinon, je me propose d'acheter un gigantesque terrain en Patagonie et y planter des arbres pour vous chaque fois que vous allez faire vos courses chez Balhaize, moyennant un abonnement qui m'enrichirait!

Bref, on le voit, ces merveilleux écologistes caviar et donneurs de leçons ne pensent que dans la régression, l'interdiction, la culpabilisation. Aucun d'eux ni personne ne se demande comment faire pour que l'automobile qui est la plus noble conquête de l'Homme après le cheval et peut-être même supérieure, soit préservée tout en devenant encore plus propre et plus respectueuse des ressources et de l'environnement, les bonnes questions à se poser… Et ne pensez pas que seule l'auto est visée. Un écologiste attaquait le principe du travailler plus pour gagner plus! Logique! C'est le PLUS comme idéologie qui est visée. Or, comme toute notre civilisation est fondée là-dessus… Donc, désormais, il y aura les pollueurs compensateurs pour notre bien et puis nous…

Dès lors et d'ores et déjà, je vous recommande de manger moins de haricots. C'est mauvais pour la couche d'ozone et vous allez devoir en planter, des arbres pour compenser… Ce que je suis mauvaise langue, hein… Je compense ça comment? par un cuni lingus*? :->)

*Pour Tony: non ce n'est pas une nouvelle préparation de pâtes italiennes!  ;-)

23:58 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Ouf! Je fouillais justement mon livre de recettes... ;-)
De parles du mauvais rapport que ces communistes ont avec le concept du "plus".
Que dire de ce qu'ils définissent comme "trop" ou les mauvais termes qu'ils ENTRETIENNENT avec l'argent (des autres)?

Écrit par : Tony | 22/01/2008

Tragiquement logique Sois simplement logique. Un écolo t'humilie en te privant de bagnole mais en gardant la sienne. Donc son but est d'humilier. S'il voulait protéger la nature, il le ferait en protégeant ta fierté de créature naturelle. Les écolos sont des détraqués mégalos.

Écrit par : Ben | 22/01/2008

Hi hi Ça me rappelle une citation d’un climatologue « c’est clair qu’il faut faire attention, mais il faut prendre garde à ne pas tomber dans le travers contraire, à savoir essayer de laver plus vert que vert »… Je ne saurais plus dire son nom, mais si vous insistez, j’essayerai de le retrouver ;).

J’ai trouvé cette citation totalement juste. C’est vrai que nous devons faire attention. Mais prôner, par exemple, la suppression pure et simple de la voiture (et je ne pense pas que quelqu’un comme Nicolas Hulot ait dit un truc du genre, mais je peux me tromper ;)), alors que nous n’avons encore rien qui permettrait à monsieur et madame tout le monde de la remplacer est une utopie totale et inutile. Lui (le climatologue cité plus haut), citait également très justement le cas du nucléaire, qui n’a, actuellement, aucun remplaçant. De plus, il s’avère un allié dans la lutte contre les gaz à effet de serre, puisque qu’il ne rejette « que » de la vapeur d’eau. Cette vapeur a peut–être un effet de serre puissant, mais contrairement à bon nombre de ses acolytes, elle n’a pas la fâcheuse tendance à s’accumuler dans l’atmosphère

Écrit par : Guillaume | 22/01/2008

Les commentaires sont fermés.