22/01/2008

Je suis non-ferreux!

Non-ferreuxChaque fois qu'on me plante une sonde dans ma vie de consommateur pour mieux me faire sodomiroiter des offres commerciales par la suite… je trouve que les questions sont mal foutues. C'est vrai, on vous demande par exemple si vous aimez beaucoup-un peu ou pas du tout ou si vous détestez carrément. Je suis frustré parce que ça ne représente aucunement mon point de vue qui est plus fin et complexe que ça.

On vient encore de me faire le coup pour me vendre une pile d'assiettes à mes initiales. Mais c'est pas que j'aime ou que j'aime pas! C'est que je m'en fous complètement. Ils devraient formuler: qu'est ce qui se rapproche le plus de votre point de vue: j'adore -j'aime -je tolère -j'aime pas-je m'en fous, allez vous faire…- c'est pas moi qui décide ça dans le ménage - je suis daltonien et je vois pas les initiales - je suis trop maladroit pour avoir de la vaisselle à mon nom - c'est contre mes goûts - ça s'oppose à mes principes anti-bourgeois - c'est juste bon pour les flamands, etc.
Là au moins, on pourrait vraiment s'exprimer plutôt que de donner des réponses qui reflètent si peu ce que je pense entre quatre choix débiles.

Mais non, ils continuent. Et c'est toujours comme ça. Un jour que je voulais visiter une exposition de produits industriels j'ai du m'inscrire. Dans la liste des cases à remplir je devais indiquer le secteur auquel j'appartenais… Longue, la liste: chimie, énergie, plastique,  métallurgie, industrie, non-ferreux, bois, hydraulique, etc. J'ai regardé tout ça avec perplexité parce que qu'aucune catégorie ne me représentait…

Après avoir relu la liste je me suis dit qu'à défaut de pouvoir tomber dans une catégorie, je pourrais au moins en choisir une qui ne soit pas mensongère. J'ai donc choisi de me mettre dans la catégorie non-ferreux. C'était ce qu'il y avait de moins faux puisque je ne suis effectivement pas ferreux, que j'ai toujours préféré le vin à l'eau fut-elle ferrigineuse et que ça ne faisait pas de moi un menteur!…  C'est ainsi que je me définis désormais: non-ferreux. Notez, j'ai retenu le truc et il me va bien: non ferreux, non croyant, non abstinent sexuel, non conformiste, non socialiste, non raciste, non alcoolique (enfin, pas excessivement), aimant le café non sucré, les plats non congelés, détestant les jours non fériés, etc. A l'inverse de ce qui vous définit trop précisément par des catégories, la non-définition laisse le champ ouvert, le seul qui soit garant de votre liberté d'être et de penser. Non peut-être?… comme on dit à Bruxelles pour dire oui! Pas cons les Bruxellois…    *;->)

19:34 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Tu es non-ferreux? Ah bon!
Et moi, je suis clitoridien ascendant taureau!
;-))

Écrit par : Tony | 22/01/2008

bon non anniversaire alors

Écrit par : Mishima | 23/01/2008

ouaip vrémin biesse ton blog

Écrit par : jelaicrioéfor | 23/01/2008

Alors, là... Faut l'faire !

Comment vas-tu depuis tout ce temps ?

Écrit par : Guglielmo | 23/01/2008

Les commentaires sont fermés.