15/02/2008

Si c'est pour moi, je suis pas là !

Immolation-GSM-2L


                     Quelle merveilleuse invention! Je t’appelle, tu m’appelles, on se bigophone, on s’envoie des massacres désorthographiés par SMS, aujourd’hui, même les téléphones sans fil, comme m’a dit mon comptable qui a le sens de l’humour comptable.

Ouais... Ceux auxquels on a donné une vraie éducation savent comment ne pas encombrer les autres avec leur bijou téléphonique... Mais les autres, qui ont reçu un vernis d’éducation dont ils ne savent que faire, ceux là, ne savent pas non plus comment inventer du savoir-vivre autour du GSM. Degas disait déjà à Mallarmé qui courait pour décrocher son téléphone fin du 19eme siècle: «alors c’est ça, le téléphone, on vous sonne et vous courez!»...

L’autre jour, un cadre pressé en costume cadre, qui sort cadré du Thalys, est agité d’une sonnerie hors cadre, se tâte le costume que même ma femme ne m’a jamais tâté comme ça en public, trouve son machin et part dans une conversation. Il me passe devant, m’écrase les pieds, fait «merde» d’un ton agacé et s’excuse auprès de son interlocuteur: «non, c’est pas pour toi, mais y a un con qui...». C’était moi. Con Premier, pour vous servir. Vous m’aurez reconnu!

Hier, chez Balhaize, j’achète un ravier assortiment de tapenades et un pain croustillant. Mmmmh! Mon lunch. A la caisse, devant moi, une plantureuse ménagère de moins de 500 kilos, débordant de ses caleçons moulants ornés de gigantesques fleurs brunes sur violet néon, enfourne ses bouteilles de limonade hypercalorique dans des sacs. Sonnerie bizarre. Elle décroche. «Non, j’suis au Balhaize. Ben ça va, dis et twaaah?. Non c’est des hémorroïdes. Pas grave mais ça fait mal. Il a fallu percer parce que...». Ma tapenade prenait une couleur bizarre. Je la voyais moins appétissante, là...

J’ai filé dans les rayons redéposer mes achats et il s’est fallu de peu que je vomisse dans les légumes bio. Je reprends ma voiture. Devant moi, un 4X4 aux grands pieds qui Zig-Gonzague sur la route qu’il vient de me couper. Au volant, un mec filiforme barbu avec des lunettes de tueur (c’est à la mode en ce moment) et sans gêne qui bave dans son GSM d’un air sérieux.  Je klaxonne, il me montre un doigt vertical, son antenne sans doute...

Ce midi, je croque un bout avec un gars dans un joli resto thaï. On parle. Le type est PDG d’une boîte d’édition. Il est pris d’un tremblement intersidéral: son GSM! Il décroche et continue la conversation avec l’interlocuteur. Je n’existais plus.  Un peu plus loin, dans le restaurant, un autre GSM se manifeste. Le type décroche. je lui ai fait de grands signes désespérés. Il s’interrompt et d’un geste de la tête me demande ce que je veux puisque je ne le connaissais pas: «Ben, rien, mais je voulais vous dire que si c’est pour moi, dites que j’ suis pas là, hein!»...
*;->)

11:30 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Humour comptable? Mon frère dit aux clients endettés qui plaident l'amitié (dans l'espoir d'un sursis sur l'ultimatum de l'ardoise) que le seul mec au monde qui compte pour lui, c'est son comptable et qu'il est prêt à le moucher s'il lui casse les pieds... alors, le connaissant, ils renoncent à ce type d’arguments.
;-)

Écrit par : Tony | 15/02/2008

Les comptables de Skynet... ...sont devenus fous en tout cas! Ils sont passés sur mon blog de 7.000 consultations à plus de 18.000 en 24 heures. A lors là, ou bien je suis subitement devenu célèbre ou Skynet est devenu fou, ou alors c'est les chiffres qui deviennent fous. J'aurais peut-être du jouer au loto hier! Vous avez remarqué quelque chose chez vous?

Écrit par : Amadeus | 15/02/2008

*oo* Un grand éclat de rire :-)))

Le gsm, signe extérieur de détresse !

Belle soirée ;-)

Écrit par : Loo | 15/02/2008

Oui oui oui :-) C'est suite aux améliorations apportées à la personnalisation des blogs (les blogs étaient indisponibles pour cette raison mercredi matin)
Chez moi aussi, je me rapprochais des 50.000 visites, je m'disais même zut, va falloir que je fasse un post de remerciement et bingo, du jour au lendemain, 2000 visites au moins en plus et me v'là propulsée à la 2ième place du top 15 dont j'en ai rien à cirer mais bon...
Ce matin, j'étais déjà redescendue de plusieurs étages, je me disais que tout était rétabli mais voilà que je vois que j'en suis à 79.000 visites...
Les compteurs tournent fous et certains blogueurs accrocs à leur compteur et comptabilisant minutieusement et journellement le nombre de visites de la même façon qu'on s'agrippe à une bouée de sauvetage, pètent un câble !!

;-))

Écrit par : Loo | 15/02/2008

Je suis d'accord avec toi; même si son usage se généralise, ça continue à me gêner d'entendre les conversations des autres et je ne l'utilise en public que très discrètement. Par contre mon conjoint y répond haut et fort, à tout moment... alors dans le supermarché je m'éloigne de lui, ça me rend honteuse. Je suis pour la discrétion, le savoir-vivre

Écrit par : Monique | 17/02/2008

Les commentaires sont fermés.