16/02/2008

Basic Instinct et casuistique…

Basic-instinct

 
Vous allez pas me croire. Oh, simplement parce que vous êtes comme ça, vous pouvez pas croire que le monde est fou. Pourtant, ce que je vais vous raconter est vraiment vrai.

C’est l’histoire d’une jeune-fille flamande bien élevée dans la campagne à chicons de la région vers Louvain. La maison parentale dispose d’un portail avec des roues de charrette bien peintes dedans, un tonneau boîte aux lettres, du gazon bien coupé, une maison avec des petits napperons aux fenêtres, un nain de jardin acheté en promo offre étoile chez Makro, une Toyota et une serre à légumes, la messe du dimanche et le patronage.

La jeune-fille a été élevée nickel et voilà qu’elle vient de connaître le succès! Comme je vous dis. Elle a été engagée pour son premier job par une agence de pub: salaire, 13eme mois, tickets restaurant, plan épargne obsèques, 14eme mois, vacances, et même une voiture de société! Une Smart! Contente la minette! Ça c’est un bon départ dans la Vie! Fiers les parents: 21 ans d’efforts récompensés. D’autant que cette fille se tient bien, pas tatouée, pas de boucle d’oreille dans la lèvre et pas de cheveux violets, pas de vie dissolue et une respectabilité sans tache. Nickel, je vous dis.

La voilà donc qui va le lundi premier du mois prendre ses fonctions. On lui remet tous les papiers, contrat, tickets resto et les papiers de la voiture. Corrects les mecs de l’Agence de Pub. Oui, je sais, je vous ai pas habitué à tant de perfection et conformités respectables. Mais attendez, ça vient...

Elle travaille avec motivation et enthousiasme, le chignon bien coiffé et les ongles bien nets courant sur un clavier tout neuf. Puis, à 17 heures, elle éteint son ordinateur, range son bureau, ferme à clé, dépose la clé dans la petite boîte à clés, dit bonsoir à ses nouvelles collègues et descend pour prendre possession de sa voiture.

Et là...  ses cheveux se dressent sur la tête, son rouge à lèvre fond en bave, elle s’effondre sur ses talons, ses yeux s’ exorbitent et elle tombe inanimée ainsi que toute sa culture de respectabilité qui prend une griffe magistrale dans le fond musical du 33 tours.  il y a de la pub pour l’agence sur la voiture... Une grande image d’une grenouille en train d’enc... sur le dos d’une autre.... Et ce slogan: Basic Instinct: Fuck yr competitors with XXX, le tout entouré de joyeux spermatozoïdes... Devant. Sur les côtés. Derrière... Très... Smart comme idée... mais comment rentrer avec ça au village?

Comment montrer la voiture aux parents? Comment rouler dans le village sans ruiner la respectabilité de la famille? Bref, la pauvre fille gare loin de la maison, dans un bosquet et fait le reste du trajet à pied. Elle ne s’en sert que pour aller au bureau en s’enfonçant dans son siège pour ne laisser passer que ses yeux de conductrice juste au-dessus du tableau de bord et continue à prendre le bus vicinal pour le reste...

Histoire vraie à 99%, j’ai du changer des petits trucs comme vous imaginez mais pas grand chose, vraiment... *;->)

11:45 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

eh ben, ... c'est ta fille au volant de la smart. vieu dégeu va !

Écrit par : marc | 16/02/2008

c'est petit! pas ton texte mais le fait de lui avoir donné une smart! avec une pub du feu de dieu comme çà ils auraient dû prévoir la big voiture. Et ja gage que la jeunette aurait mis ses complexes de côté et pris la fameuse auto pour rentrer chez papa-maman!
bon we!

Écrit par : mimi | 16/02/2008

Non! C'est pas ma fille, Dirk!

Écrit par : Amadeus | 16/02/2008

Pas le temps de lire. Juste un petit bonjour en ...courant ;-) Ben quoi, c'est le week-end, non ? ;-)

Écrit par : Véro | 16/02/2008

Bon, finalement j'ai lu !
Je la veux bien moi la smart et même pas je la repeins.
Je la gare...près de la mare.
Sait-on jamais ...l'appel de la vase....

Écrit par : Véro | 16/02/2008

Tony was here. Si je n'étais pas marié, je t'aurais demandé le téléphone de la demoiselle...
;-)

Écrit par : Tony | 16/02/2008

Les commentaires sont fermés.