18/02/2008

Ame d'hippo…

 HippoL
 
                Je voudrais vous parler des hippopotames. Pas de ricanements, s’il vous plaît. D’ailleurs, vous me connaissez, je bouffe de l’écoloromantique plus sûrement qu’un étudiant de l’ULB se fait les curés. Mais c’est pas le sujet. Revenons aux hippopotames.

Un jour, à la télé, aux informations, une jolie donzelle gazelle du style qui vit encore chez ses parents, venait boire au bord de la rivière quand un crocodile surgit pour lui exploser le museau et la tirer vers le fond. La malheureuse se débattait tant et plus mais la gueule du crocodile était implacable… Plus loin, un hippopotame sort la tête de l’eau, son œil s’anime et le voilà qui arrive au galop dans la rivière pour venir piétiner le croco qui a bien dû lâcher sa proie. Ensuite, la grosse bête a poussé délicatement la gazelle avec son gros museau hors de l’eau…

J’étais impressionné. Cette solidarité inter-mammifères m’a conforté dans l’idée qu’on avait bien fait de classer les espèces selon qu’elles sont susceptibles d’être clientes chez Wonderbra ou non.

Voilà qu’un autre jour, on voyait à la télé des Zébus traverser la rivière dans des conditions assez difficiles. La sélection naturelle avait raison des plus faibles qui n’arrivaient pas à sortir de l’eau pour remonter sur la terre ferme. Il y avait là près de cent cadavres de ces malheureux zébus qui flottaient sur l’eau. Ça faisait désordre… Les crocodiles arrivaient, suivis des charognards terrestres ou marins… Et voilà nos hippopotames en train de regrouper les cadavres en un seul endroit de la rivière où ça gênait pas! Bon, je parle pas hippopotame et je ne saurai jamais si ils font ça pour Médecins sans Frontières ou par instinct, allez savoir… Mais ça m’a impressionné à nouveau! Ces animaux dont la mythologie avait déjà révélé l’intérêt, me paraissent être bien civilisés! Ils sont peut-être lourdauds  avec des airs de cochons mal lunés, et d’ailleurs on dit qu’ils ne sont pas amènes avec l’Homme… peu importe! Ces animaux là me sont sympathiques.

Pourquoi alors sont-ils peu amènes avec l’Homme? Ben… je vois ça comme un signe supplémentaire d’intelligence! Pensez: leur population a été réduite de trente mille à huit cents en dix ans grâce aux bons soins de nos braconniers… Vous voudriez quand même pas qu’ils nous aident à échapper aux crocodiles, nous!…

*;->(   

Mille excuses à nos amis français mais Charles Pasqua me fait vraiment penser à un hippo!

22:38 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

bonjour c'est officiel, ton blog a été tagué!
Je l'ai tagué parce que j'aime les gens qui n'ont pas peur de choquer et de rire tout en respectant les personnes concernées.
Bonne journée

Écrit par : nathalie | 19/02/2008

Pasqua est un personnage. Je l'ai vu présenter ses mémoires dans une émission littéraire. Il faisait le show à lui tout seul. Et sous ses aspects pagnolesques, c'est un homme d'influences.

Écrit par : Mishima | 19/02/2008

*oo* Ca perle hippopopète, c'est pas de l'écoloromantique, ça
C'est une belle conscience ;-)

belle soirée :-)

Écrit par : Loo | 19/02/2008

Les commentaires sont fermés.