29/02/2008

Produits de première nécessité…

Première-nécessitéL

 
 
                Vous avez des idées? Bravo. Non, comme ça, j'aime les gens qui ont des idées. Bravo. Vous croyez que ça vient de votre intelligence que vous avez? Un peu, mais surtout… surtout de ce que vous avez mangé. Je vous zesplic.

Vous vous sentez un rien déprimé parfois, non? Je sais pas, disons que vous avez regardé les infos télé sur la ReTeBeuF, puis vous avez reçu  un courrier de l'administration fiscale et votre dentiste témoin de Jéovah est venu vous rendre visite. (Riez pas, ça m'est arrivé!). Seule bonne nouvelle de la journée, vous avez le sida mais ça devient tout doucement guérrissable. En fait, vous avez même sombré dans la dépression. Idées noires après les idées claires. Et qu'est ce qui a été le plus utile pour vous sortir de là? Votre psy? Bof… Non. La chimie! Le Prozimachin. Oui. Mais je peux pas faire de pub.

Une autre fois, vous vous êtes réveillé un matin en pleine forme et vous vous demandez encore comment les mauvaises nouvelles plus la météo qui a mis bas (relisez Coluche) peut avoir paradoxalement suscité tant de désir de vivre que vous vous êtes réveillé en priapisme militant sonnant et trébuchant pour aller à la salle de bain. Eh bien c'est que vous avez avalé un vin qui vous a fait du bien ou une barrette de chocolat ou que sais-je encore. Toujours la chimie…

Alors quand on constate ça on se demande pourquoi nos alimenteurs ne nous bourrent pas nos plats préparés d'aliments qui nous optimisent. Ils mettent bien du fluor dans l'eau! Et du nonox dans l'essence. Pourquoi pas du Prozimachin dans les bouteilles de Brute, dans le lait et le café de première nécessité matinale?

Dites, ça me donne une idée, moi, ce truc là. Du côté des ministères et autres cabinets si bien nommés… ils ont des points d'eau, non? On pourrait pas leur filer un truc qui les rende un rien positifs, altruiste, empathiques et compatissants, voire même polis, même si je sais que j'en demande beaucoup, là? Et Leterme, on aurait pas pu lui filer un truc qui le rende plus intelligent et moins obtus tant qu'à lui perforer un baxter dans son lion de Flandre? Un peu d'imagination, que diable!

Mais non, je suis pas fou. Ils mettent bien des poisons qui nous rendent malheureux dans notre boîte aux lettres et dans la vie. Ils pourraient compenser dans l'alimentation, non? *;->)

00:26 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.