13/03/2008

Se marrer humanum est !

 Se-marrer-humanumL
 
 
                        Une lectrice, qui me fait l’honneur de lire mes messages jusqu’au bout,  me demande d’organiser un visu pour une franche partie de rigolade en pensant que je suis drôle...
Alors là, attention. Piège!

D’abord, je suis un type affreusement triste en société! Je flingue l’ambiance. Je déprime dans un groupe. Je déteste les christmas conneries et les fêtes, j’ai des tendances dépressives qui apparaissent dès le plat de résistance. Après on essaie de me faire danser et puis il y en a toujours un qui commence à faire pipi debout sur la table en chantant «c’est la danse des connards» qu’il a apprise en première candi juste avant de renoncer à la médecine pour faire ministre de la Recherche et du Ramassage des Immondices. Je supporte pas! Non, vraiment, je ne m’y ferai jamais...

En plus,...si tu veux franchement te marrer... t’as pas remarqué? Où est ce qu’on attrape des fou-rires? Hein? Hein? Où est ce qu’on se marre vraiment? Aux enterrements! Pas dans les trucs programmés pour s’amuser! En plus, comme tout le monde essaie de faire la gueule mais que rire c’est vivre et rassurant, les zygomachins se mettent en route et hop! On se marre. A la fin de la journée, les gens te quittent en te disant «allez Germaine, encore merci pour cette bonne journée»... Ils ont déjà oublié le cadavre mais ont adoré revoir la famille perdue de vue depuis 25 ans! C’est pas beau ça? Alors si tu veux vraiment aller à un enterrement, là, tu invites des rigolos... Tristesse garantie en vertu du principe inverse du précédent. Tu me suis?

Je me suis d’ailleurs demandé si je ne devrais pas vendre mes services pour animation d’enterrements... Tu viens bien habillé, avec la tronche de circonstance et tu dis du bien du dézingué. Tout le monde commence à dire «oui, enfin,... faut relativiser» et ils finissent dans l’hilarité générale:

«C’était quelqu’un de vraiment intelligent...»... la veuve temporise: «oui, enfin il ne me laisse quand même pas grand’chose, plutôt artisss qu’homme d’affaires...
«C’était un homme d’une grande honnêteté». Sourires coincés du cousin qui n’a jamais revu ses 10.000 euros prêtés...
«Il était fidèle»... Là tu entends les internautes pouffer dans leur poing...
«Il était éthique, il savait se conduire»... et tu as le créancier qui avale le goupillon du curé. Etc.
Après quelques compliments aussi absolus, tout le monde serait malade de rire...
A mon avis, il y a un business à monter, là... Ben quoi, on engageait bien des pleureuses dans le temps. Pourquoi pas des rieurs?
Et ça ne préjuge en rien de votre réel chagrin! D’ailleurs les gens le disent: il doit être en train de se marrer en nous regardant! Je l’ai vécu ! Rire, c’est faire vivre encore un peu! Mais bon, je suis pas un type objectif quand il s’agit de garder son sérieux... Et se marrer humanum est...  *;->)

21:15 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Tony was here. Tout à fait d'accord avec toi.
Moi aussi je déteste les kermesses, les foules... Pitié! Je préfère encore regarder la télé avec ma femme qui dort à côté de moi comme une SDF sous son tas de loques.
Et tu as raison, pour les enterrements.
A l'enterrement de la vieille tante de mama, il y avait une ambiance extraordinaire!!!
J'avais trop honte de rire... mais quel pied!
Même mon père qui est l'homme le plus sérieux du monde pleurait… de rire!
Je devrais peut-être la raconter, celle-là...
Bah ! Elle avait pas d'héritiers ^^

Écrit par : Tony | 13/03/2008

Le principal... ... mettre les rieurs de son côté.
Juste pour rire...

Écrit par : CCRIDER | 14/03/2008

Alternance Engager des rieurs au lieu des pleureuses? Wouaaais! Il y a des orchestres alternativement tristes et joyeux aux enterrements en Louisiane. Sans doute pour commémorer que la vie du défunt alternait de même.

Écrit par : Ben | 15/03/2008

*oo* Vendredi, je suis allée chez le toubib et je n'en menais pas large...
Un fou rire m'a pris, parce que la ventre de la madame à côté de moi, gargouillait à qui mieux mieux.
Aux larmes que j'ai ri, toute seule, de voir en plus les autres un petit sourire coincé, le regard en coin.
J'ai quand même eu un allié, un homme, ben oui, forcément ;-)

Bon dimanche :-))

Écrit par : Loo | 16/03/2008

Mais si vous êtes drôle! C' est pour ça que vous aimez écrire et que j' aime vous lire .. Vous voilà dans mes favoris
Au plaisir de vous lire encore et encore MERCI

Écrit par : Farah | 17/03/2008

Les commentaires sont fermés.