20/03/2008

Femellitude pssschit

Femellitude-PsschitL

 
                   Accrochez-vous, on va parler fantasmes aujourd'hui. On va entrer dans l'âme féminine, dans ses rêves les plus fous, dans ses noirceurs gores, dans les recoins de ses secrets les mieux gardés, dans ses infidélités profondes et sa sexualité cachée au fond de ses perversités… Anh! je sens que votre âme de voyeur est en train de se réveiller. Vous dressez… l'oreille, c'est déjà ça… Je vous zesplic.

Je vais vous parler de l'homme idéal qui fait fantasmer les femmes dans leur femellitude comme dirait Ségolène. Vous pensez à James Dean? Julio Essuiglas? Roch Voisine ou Patrick Bruel? Vous n'y êtes pas… Mais alors pas du tout du tout. L'homme idéal c'est… Monsieur Propre!

Un jour que quelques gros cerveaux du marketing planchaient sur la prochaine promotion commerciale de Monsieur Propre, l'un d'eux a eu l'idée géniale du suggérer: "Envoyez une lettre d'amour à Monsieur Propre". Dans n'importe quelle assemblée d'individus normaux une telle idée eut été évacuée d'un petit rire en forme de coup de pied vers la sortie. C'est mal connaître le "brain storming" des fous de la pub! Et voilà l'idée en selle! Elle allait dépasser tout ce que vous pouvez imaginer dans vos fantasmes les plus sauvages!

Des milliers de lettres! Des femmes qui écrivaient "Mon amour, je t'écris en secret dans ma chambre pendant que mon mari regarde la télé dans le salon… ". A partir de là ça devenait franchement libidi-neuneux… Eh oui, mon vieux, nos sages épouses se lâchaient et bavaient leurs fantasmes les plus fous, rêvant de se faire Monsieur Propre de toutes les façons en lui suçant la lingette avant de de se le mettre en instanet et lui caressant les vizirettes, elles se faisaient faire des psschit psschit par ci et surtout par là… jusqu'au fantasme ultime du rinçage javanais à l'eau claire que je ne connais pas plus que vous mais que je vous laisse imaginer avec votre libido, …ré, mi, fa, sol… . La totale! Ça, pour le coup, c'est du propre! Et tout ça pendant que vous vous laissiez hypnotiser par votre match de foot… Ah je peux vous dire qu'il s'en passe de belles avec Monsieur Propre et sa boucle d'oreille dans la chambre de votre fidèle compagne… Allo, Docteur Freud? C'est pour une urgence!

Eh oui, je suis désolé pour vous, mon vieux. Notez, tout n'est pas perdu. Fouillez ses armoires: si la vizirette est sous l'évier, ça devrait aller. Mais si elle est dans sa table de nuit… *;->)

Histoire vraie… Même si la mise en scène est un peu romancée!

17:46 Écrit par Amadeus dans Amour | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, femmes, fantasmes |  Facebook |

Commentaires

tu vois ça! Et moi qui dort la gorge découverte... qui dormait!
Tu te serais méfié de ce Monsieur Propre, toi?
Avec sa boule à zéro et son air couillon!

Écrit par : Tony | 20/03/2008

Incroyable... ... elles préfèrent un Monsieur Propre à la maison qu'un cochon au salon devant sa télé...

Écrit par : CCRIDER | 20/03/2008

*oo* Un cochon comme un autre, il rend les sols tellement brillants qu'il peut y mater les petites culottes de ses utilisatrices ;-)

Écrit par : Loo | 22/03/2008

Les commentaires sont fermés.