04/04/2008

Les affreuds

Les-affreudsL

 
                Vous connaissez Freud? Le grand inventeur de la psychanalyse autrichien ? Je voulais dire le grand inventeur autrichien de la psychanalyse! Zut, ça commence mal. A peine deux lignes et déjà un acte manqué lapsutiel. Vu que la population de psys est sur-représentée sur internet, je vais pas tarder à être sous injections de bave de crapaud…
 
Eh bien, moi, je vais devenir aussi célèbre que Freud parce que j’ai inventé un truc qui manquait dans la panoplie après le JE, le MOI, le SUR-MOI, l’EGO… bref tous des Vous que vous êtes et moi aussi. Mais moi c’est moi, et vous c’est vous comme moi mais vu de l’intérieur. Bon, ça va, si on peut plus s’amuser un peu!…

Après le moi et le sur-moi, voici le PERSONNE ET SUR-PERSONNE. Je vous… (tous en choeur:) zesssplic!

Eh bien voilà, vous êtes quelqu’un de très bien, 60% social, 80% écolo, 90% bien pensant, 30% SPA, 57% végétarien et contre le gavage des oies, contre le racisme mais pour les immigrés chez eux là-bas et pas ici,  et vous pensez qu’avec 317% de bons ingrédients politiquement corrects comme ça vous êtes quelqu’un de bien, forcément! Y en a même qui donnent pour le Tsunami, les Sahéliens, l’Ethiopie (pas le Darfour, tout le monde s’en fout, pas assez médiatoc). Bon, on est tous bien! D’accord?

Mais alors ils sont où les sales cons qui déboîtent les charrettes de supermarché, qui salissent les toilettes comme des gorets, qui claquent les portes sur les nez des gens qui vous suivent, qui vous écrasent les pieds, qui vous roulent à la première occasion, qui vous prennent la place de parking sous le nez, qui vous font même pas un remerciement quand vous cédez votre place ou le passage en voiture, qui méprisent les caissières, qui essuient leur mayonnaise sur votre manteau qui dépasse, qui raflent les sacs aspirateurs des boîtes voisines pour acheter le leur avec plein de sacs…, qui enfilent les bacs de bière pleins… dans le machin à rembourser les vidanges…, qui vous adressent pas la parole même pas pour dire bonsoir ou au revoir entre New York et Bruxelles assis à côté de vous, qui abandonnent leurs vieux parents, qui vous explosent la tête avec leur bruit, bref, tous ceux qui ne pensent qu’à eux mais qui pleurent sur les bébés phoques qui habitent loin…

Alors qui? Personne? Absolument personne?…

Eh bien c’est le problème du SUR-PERSONNE avec leurs grands pieds. Pas vus ni connus, pas pris. Leur sous-moi devient sur-personne! Et là, après moi le déluge… Non assistance à personnes en danger ou non généralisée! Mais ce qui est le plus en danger sans assistance c’est… la civilisation… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : affreux, surmoi, grossiers, opportunistes, humour, rire |  Facebook |

Commentaires

Quel texte! Bravo!

Écrit par : Tony | 04/04/2008

Les Bizounours... Le SurPersonne c'est le monde des Bozounours, celui où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil...

Écrit par : CCRIDER | 04/04/2008

*oo* Clap clap, tes mots me laissent sans mots pour l'instant !

Belle nuit :-)

Écrit par : Loo | 05/04/2008

Magna cum laude Tu viens de découvrir par toi même ( ce qui a plus de valeur) le complexe en miroir de Personne (le cyclope Polyphème).

Écrit par : Aline Amball | 05/04/2008

Nouvelle science Tu as oublié de parler de l'interaction du Personne avec le Rien. Sans compter celle des Pas Grand Chose avec Les Moins Que Rien. Mais comme c'est une nouvelle science, on ne peut te reprocher d'en ignorer encore quelques petits riens au sujet de quelque chose qui n'intéresse peut-être personne.

Écrit par : Ben | 06/04/2008

Freud est un génie il a réussi à faire passer pour universels les comportements et les blocages de la bourgeoisie juive viennoise de la fin du 19ème siècle.

Écrit par : Mishima | 07/04/2008

Les commentaires sont fermés.