27/04/2008

Sans douleurs…

Sans-douleursL

 
                On a inventé l'accouchement sans douleurs. Super. Aujourd'hui on passe à la vitesse supérieure: l'accouchement sans être prévenu. Vous savez, comme on arrachait les dents: vous accrochiez un fil à la dent et à une porte et vous attendiez que quelqu'un l'ouvre. C'est un peu violent mais vous n'avez pas le temps de vous rendre compte que… paf! votre molaire est partie.

Attendez, ce qui m'a donné l'idée c'est que l'on a essayé l'enseignement sans douleur mais ça résiste un peu. On a bien essayé de nier l'apprentissage de la lecture avec la méthode globale, englué l'esprit des gosses avec des "ensembles", rien n'y fait, ça reste un peu douloureux ou on apprend rien. Restait la méthode du fil à la dent en plus soft, je vous zesplic.

Ce matin, j'entends qu'un prof a trouvé une méthode géniale pour enseigner la géométrie. Authentique. Le prof dit à un élève: prends ta latte de 30 cm en main. Et hop, dit le type, il a appris la droite de 30 cm. Ah là, l'élève peut se débattre, faire de la résistance, paf, il est enseigné à l'insu de son plein gré! Il n'y échappe pas! Et s'il répond bien, il peut aller chercher un préservatif gratuit au distributeur officiel de l'école. Quand même mieux que les bons points d'antan qui fondaient dans la poche, pas dans la main si je peux m'étaphoriser ainsi…!

Moi, ça m'étonne plein d'idées. Par exemple on pourrait demander à un élève de choisir, entre L'Express et Playboy, celui qui contient le plus de rondeurs et hop! on a appris l'arc de cercle sans s'en rendre compte. Puis, vous dites "chez les paras…", là le jeune tend l'oreille, vous ajoutez: "chez les paras… l'aile c'est le parachute". Il est passionné et hop! il a appris le mot parallèle sans s'en rendre compte dis donc! Solide, non? Ça c'est de l'enseignement! On a déjà la musculation sans effort et le "consommez aujourd'hui, payez demain sans douleur…", ils disent sans intérêt, mais c'est la même chose! Bref une vie sans rugosité pour une vie sans existence.

Il y a un domaine qui résiste: la politique sans douleurs c'est pas pour demain la veille… et chaque fois qu'ils tirent sur la ficelle vous vous retrouvez avec des dents en moins! Surtout celles en or!

Bref, la maladie de la vache folle fait déjà rage mais qui s'en rend compte?
 *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, enseignement, sans douleur |  Facebook |

Commentaires

Un jour... Le gsm a rendu possible le vieux rêve de communiquer à distance et le gps, celui de voyager sans se perdre.
Un jour, ils en fabriqueront dans les usines pharmaceutiques. On les avalera comme des gélules et tous ces équipements finiront par devenir d'origine sur l'homme.
On achètera aussi du courage en spray, de l'amour en suppo, de la solidarité en pommade et qui sait, de la lucidité effervescente.
;-)

Écrit par : Tony | 28/04/2008

A lire sur ce sujet Globalia de Rufin. Réjouisant même si la fin est un peu convenue.

Écrit par : Mishima | 28/04/2008

Pour Tony et Mishima même si j'arrive comme les carabiniers d'Offenbach : pour Tony : elle est amusante cette descriptions de la robotisation de l'homme. J'en déduis que la "liberté" des descendants, que je n'ai heureusement pas, sera conditionnée par l'élitisme ...... pharmaceutique ?

Pour Mishima : je n'ai pas lu Globalia mais, vu l'augmentation des prix des denrées alimentaires et la "perte" de surfaces cultivables à des fins alimentaires parce ce que vouées à la culture du "fric", pardon, du soja ou autres constituant de maximum 9 % de "les sens" de nos voitures, j'ai une indicible impression d'une gigantesque manipulation de type "Mille milliards de dollars".
A quand "Soylent Green" ?

PS pour M : si tu oses dire que je réagis avec retard à tes articles, dis-toi que je pousse certain(e)s à les relire. Qui c'est qui merci ? ;-)) GDM !

Écrit par : Martine | 08/05/2008

Les commentaires sont fermés.