30/04/2008

Art épouvantail

•-Art-épouvantailL

 
 
                    J'ai déjà eu l'occasion de dire quelques fois tout le bien que je pense des artisses d'aujourdhui. A ma gauche il y a les artisans qui fabriquent des breloques, poteries et autres tissus colorés, à ma droite il y a les malins qui sont arrivés à force de discours à prétendre que leurs cornicochonneries sont du l'Art.

A propos du monument fondateur de toute cette bêtise, il y a l'urinoir de Duchamp. J'ai dit qu'il était évident que si cette "œuvre" était trouvée dans 500 ans par un archéologue, on ne manquerait pas de la classer dans la catégorie objets utilitaires et pas dans celle des œuvres majeures du XXeme siècle! Clair! J'ignorais qu'il ne faudrait même pas attendre 500 ans!

Alors que toutes les sculptures dédiées à Diane Chasseresse ou à quelque grand homme dans les parcs publics servent gentiment de supports aux moineaux quand les pigeons ne les recouvrent pas de leur guano, quelques œuvres actuelles ont connu un sort qui ne trompe pas! Je vous zesplic.

Une ville balnéaire que je ne nommerai pas pour rester calme, a implanté quelques sculptures dites d'art actuel sur la plage. Ben oui… les plages c'est triste et monotone, il fallait faire preuve de modernité. Et toc, l'art qui s'en mêle des pinceaux.

Oui mais voilà… les oiseaux si prompts à adopter les penseurs de Rodin et les dames plantureuses et dénudées dans le bronze, ont pris peur! Tant et si bien qu'on ne les voit plus dans le coin! Pas cons les oiseaux!  Jusqu'ici ils se contentaient d'un mépris intestinal, maintenant ils ont carrément peur! On ne s'attendait pas à ce qu'ils eussent une appréciation artistique qui ne trompe pas pour le coup! Et tout ça me donne des idées. Pourquoi ne pas saturer les aéroports et autres champs de maïs où les oiseaux sont nuisance, de sculptures modernes? Plus d'oiseaux dans ces zones! Voilà au moins une utilité pour ces machins dont on ne sait que faire par ailleurs. Et finalement, pour déterminer la valeur de tous ces hors d'œuvres abscons on pourrait les mettre sur la plage. Si les oiseaux viennent plus, hop! à la casse ou à l'aéroport!

Comme quoi, l'Art n'est pas le repos du rationaliste comme il y a un repos du guerrier!
Bref, la maladie de la vache folle fait déjà rage mais qui s'en rend compte?
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, culture, art |  Facebook |

29/04/2008

Foie gras

Foie-gras-L

 
                    Vous aimez les animaux? Moi aussi. Enfin, j’en aime certains et je respecte le règne animal. C’est plus exact comme ça. C’est ce qui m’a amené à faire du foie gras de Labrador… Je vous zesplic.

Dans le temps, quand Brigitte Bardot s’est mise à défendre les animaux, je trouvais ça bien sympathique mais comment pouvait-elle faire la différence entre les moutons à aimer et les moutons à manger? Difficile… Des races différentes? Comment concilier le fait d’être un animal qui a besoin de protéines animales et être un animal civilisé qui s’émotionne devant les petits nagnaux et qui devient tellement ami des bêtes qu’il ne veut plus en manger? D’autant plus qu’il faut bien le dire, si les légumes suffisaient, les lapins et autres herbivores seraient aussi intelligents que les félins… Manger des légumes c’est bon pour la santé et pas terrible pour l’intelligence.

Récemment, des groupes intégristes se sont constitués mondialement pour interdire le gavage des oies et canards, traitement qui les feraient souffrir. L’émotion primaire, toujours l’émotion… Or, je vous jure que j’ai vu des canards en redemander, du gavage! Bon, je vous l’accorde, la jeune fermière était très sexy dans son short et décolleté pour la démo avec le cou du canard entre les jambes…, j’aurais fait comme le canard, mais là n’est pas le propos. En plus, le canard, sexy, ça lui dit rien. Il revenait donc pour le gavage et basta! S’en foutait de nicher nichons, lui.

Notre bête ministre flamande écolo précédente a été sensible aux arguments de souffrance des Donald Duck et a milité contre le gavage… faisant fi des 65.000 ménages polonais qui en vivent sans parler des nôtres qui pratiquent cette tradition ancestrale plus que deux fois millénaire. Bien sur, tous les élevages ne sont pas éthiques, mais le principe du gavage est naturel chez les oiseaux migrateurs: ils se constituent des réserves énergétiques au niveau du foie pour leurs migrations. Il ne faut donc pas mélanger gavage et gavage mal pratiqué. Mais ça c’est trop subtil pour ces gens là.

J’ai longuement dialogué avec ces esprits sectaires et rétrécis à leur idée fixe avant de leur faire une suggestion qui devrait satisfaire tout le monde.

Si le gavage fait souffrir le canard ou l’oie (mais pour elles je m’en fiche de toute façon, elles ont trop mauvais caractère!  ;-) eh bien, il est un animal qui se gave spontanément et par plaisir gourmand sans que ça le gêne le moins du monde, c’est le Labrador! Il bouffe n’importe quoi comme le cochon mais il est nettement plus noble comme animal parce qu’il est capable de me rapporter des balles et la commande télé. Alors, dorénavant, je regarde mon Labrador d’un autre œil. Et je continue à le nourrir pour son plus grand bonheur et mon meilleur réveillon de Noël en perspective!   *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, ecologie, foie gras |  Facebook |

28/04/2008

Amours princières

SarkoMerkelL

 
                   Je ne sais pas pourquoi, enfin si je sais: je suis un peu tordu, mais je trouve Angela Merkel plus séduisante que Carla Bruni. Elle a une certaine douceur dans le regard et elle gère son pays plutôt bien alors que Carla a un regard prédateur de mangeuse d'hommes. C'est pas que je rêve d'Angela Merkel ni que je voudrais la voir nue sur un calendrier chez mon marchand de pneus mais quand je vois Carla Bruni sans vêtements, je me demande comment elle arrive à faire la génuflexion devant la Reine d'Angleterre sans s'effondrer comme un mikado. Vous avez vu ça? Un tas d'os à peine recouverts… Et on la dirait toute déglinguée… Vaut mieux la voir habillée, vraiment!

D'ailleurs, il s'en est fallu de peu que Naboléon épouse Angela. Il n'était pas le premier à essayer! Bush s'y est mal pris et d'après les photos il l'a effrayée. Elle avait pas l'air d'aimer la sensation. Chirac lui léchait les mains avec un regard de crooner intéressé… Une fois de plus, pas honnête le mec. Plus à l'aise pour taper sur le cul des vaches que pour sucer les mains des Allemandes. Avec Tony Blair ça aurait pu marcher mais c'est Blair qui l'embrassait du bout des lèvres. Il n'y a qu'avec Sarkoléon que ça collait bien. Ils ont rejoué les parapluies de Cherbourg et on peut vraiment voir que Sarko en voulait! Oui oui. Mais Angela, bien que tentée, avait des réticences, allez savoir pourquoi. Je trouve ça dommage. Parce que imaginez ça… Imaginez un instant qu'ils se fussent mariés! Angela et Nicolas! Ça, pour le coup c'était génial! A peine 60 ans après la der des der, on aurait eu cette fameuse unification entre l'Allemagne et la France par l'amour! L'idéal! Malheureusement ça s'est pas fait. Pourtant, elle aurait dit deux mots en français, il arrêtait tout.

Evidemment, je vois mal Angela faire la révérence devant la Reine. Mais Sarkoléon roulant en Mercedes et Angela en Logan, ça … La voilà l'Europe! Et les Anglais n'auraient plus eu aucune chance face au couple franco-allemand cette fois! Ne riez pas. Toute l'Histoire s'est faite sur des mariages de ce type. Encore aujourd'hui, la reine d'Espagne est grecque, Paola des Belges est italienne et le mari de la reine du Danemark est français. Mais tous ces gens n'ont plus de pouvoirs, tandis que Naboléon et Angela en ont! Comme les monarques du passé!  Tiens, encore, Marie-Antoinette était autrichienne! Notez, c'est peut-être ça qui plaisait pas trop à Angela avec les Français… Ils l'ont décapitée!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, europe, allemagne, france, naboleon |  Facebook |

27/04/2008

Sans douleurs…

Sans-douleursL

 
                On a inventé l'accouchement sans douleurs. Super. Aujourd'hui on passe à la vitesse supérieure: l'accouchement sans être prévenu. Vous savez, comme on arrachait les dents: vous accrochiez un fil à la dent et à une porte et vous attendiez que quelqu'un l'ouvre. C'est un peu violent mais vous n'avez pas le temps de vous rendre compte que… paf! votre molaire est partie.

Attendez, ce qui m'a donné l'idée c'est que l'on a essayé l'enseignement sans douleur mais ça résiste un peu. On a bien essayé de nier l'apprentissage de la lecture avec la méthode globale, englué l'esprit des gosses avec des "ensembles", rien n'y fait, ça reste un peu douloureux ou on apprend rien. Restait la méthode du fil à la dent en plus soft, je vous zesplic.

Ce matin, j'entends qu'un prof a trouvé une méthode géniale pour enseigner la géométrie. Authentique. Le prof dit à un élève: prends ta latte de 30 cm en main. Et hop, dit le type, il a appris la droite de 30 cm. Ah là, l'élève peut se débattre, faire de la résistance, paf, il est enseigné à l'insu de son plein gré! Il n'y échappe pas! Et s'il répond bien, il peut aller chercher un préservatif gratuit au distributeur officiel de l'école. Quand même mieux que les bons points d'antan qui fondaient dans la poche, pas dans la main si je peux m'étaphoriser ainsi…!

Moi, ça m'étonne plein d'idées. Par exemple on pourrait demander à un élève de choisir, entre L'Express et Playboy, celui qui contient le plus de rondeurs et hop! on a appris l'arc de cercle sans s'en rendre compte. Puis, vous dites "chez les paras…", là le jeune tend l'oreille, vous ajoutez: "chez les paras… l'aile c'est le parachute". Il est passionné et hop! il a appris le mot parallèle sans s'en rendre compte dis donc! Solide, non? Ça c'est de l'enseignement! On a déjà la musculation sans effort et le "consommez aujourd'hui, payez demain sans douleur…", ils disent sans intérêt, mais c'est la même chose! Bref une vie sans rugosité pour une vie sans existence.

Il y a un domaine qui résiste: la politique sans douleurs c'est pas pour demain la veille… et chaque fois qu'ils tirent sur la ficelle vous vous retrouvez avec des dents en moins! Surtout celles en or!

Bref, la maladie de la vache folle fait déjà rage mais qui s'en rend compte?
 *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, enseignement, sans douleur |  Facebook |

26/04/2008

On me prend pour une curiosité…

•CuriositéL
               
 
                Le jour où je serai hospitalisé à Bordet en cancérologie parce que j'aurai pas eu le bonheur de disparaître d'une crise cardiaque à temps, j'emporterai avec moi  un rouleau à tarte. Le premier qui me regardera d'un air compassionnel en me disant "comment va notre petit malade aujourd'hui?", risque de se prendre un coup de gourdin pour manque de respect. Le coiffeur qui m'a adressé la parole en m'appelant "Monsieur Marc" s'en souvient encore! Le distributeur de billets qui a le culot de me dire "retrait accepté" quand il ne fait que me rendre mon pognon risque aussi de prendre un coup de gourdin sur la devanture un de ces jours! Bref, j'aime qu'on me traite convenablement.

Notez, mon petit-fils, à trois ans et huit mois aussi se plaignait de la façon dont on lui parle… Un jour, il m'écoutait, amusé, dire que si les montagnes étaient cassées au-dessus c'est parce que la lune roulait dessus, parfois. Tu me crois? Non, me répondit-il du tac au tac! Puis: tu me racontes des histoires de bébé! Mais tu ne m'auras pas! Un réaliste, celui-là!

C'est de famille. Ma mère de quatre-vingts trois ans me dit: "on me prend pour une curiosité, on me parle comme à ton petit fils de trois ans!". Sa doctoresse de 55 ans s'étonnait hier qu'elle saute de la table d'examen sans aide: "ah, vous êtes déjà debout! Et sans aide!"… Etonnée la toubib.  Puis, elle l'a présentée à son assistante en disant qu'elle avait quatre-vingts ans passés et toute sa tête! (C'est vrai, ma mère a toute sa tête… C'est même ça le problème, à son âge… Mais je suis mauvaise langue). Elle n'était pas contente, ma mère! Vous commencez à voir?

Je suis toujours consterné, quand je vais dans un home pour personnes âgées, d'entendre le personnel soignant parler aux gens comme à des enfants. Devenir incontinent, déjà, ça doit être profondément humiliant. Mais être traité comme un toutou alors qu'il ne nous reste plus que la dignité, ça doit être terrible. C'est sans doute pourquoi beaucoup de personnes âgées s'accrochent à la coquetterie, à leur permanente, aux belles manières et à la cravate, voire à leurs décorations…

Voilà aussi pourquoi, certains trouvent encore la force de pincer les fesses des infirmières! Juste retour des choses! Et là, pour le coup; je m'y vois bien!
*;->)

23:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, curiosite, vieux, langage |  Facebook |

25/04/2008

Les anges sécuritaires…

Anges-sécuritairesL

 
                    J’ai toujours aimé démonter les réveils pour voir comment ils fonctionnent. Tout petit, j’avais ouvert celui qui expédiait mon père au travail tous les matins. Mais l’exploration était destructrice, ce que je n’arrive pas à faire quand je démonte les mécanismes pervers de la Société… Le démontage ne suffit pas à la destruction!

Ainsi, pour le moment, on a vu apparaître une nouvelle religion, pire qu’une secte. Rappelez-vous que nous avons déjà eu la religion chrétienne qui s’est beaucoup essoufflée lorsqu’est apparue la religion Science et Progrès qui est en train de s’essouffler à son tour juste au moment où on peut bourrer les gadgets de fonctions qui donnent le sentiment qu’on peut enfin marcher sur l’eau. Comme un retour au Paradis Terrestre!…
Entre les deux, on a eu droit à la religion Lois, Justice et Démocratie mais il y a du plomb dans le gaz…

La nouvelle religion s’appelle Angélisme et Sécurité. C’est lié. On ne fait pas l’ange pour avoir l’air con mais pour se mettre à l’abri. Si je suis gentil, rien ne peut m’arriver, mes parents me l’ont promis… Plus j’ai des bons sentiments, plus je bêle de belles idées avec les autres plus je me sens à l’abri. Utile, en ces temps troublés! Et si je suis très très très gentil, je me sens en Droit d’exiger que mon abri sécuritaire soit très très très absolu!

L’ennui c’est que la sécurité absolue n’existe pas et que plus on fait l’ange sécuritaire moins on vit bien. Je vous zesplic: l’intensité de la vie se mesure à sa rugosité, voire au flirt avec la mort. Celui qui escalade l’Everest en hiver se fait souffrir et prend des risques mais la mémoire arrange ça et produit des souvenirs et un goût d’exister intenses et heureux. Alors que le lisse de la vie produit des poireaux qui oublient vite les heures de transat au soleil avec Cosmopolitan…

Mais il y a pire, c’est que si la sécurité nous enlève la vie, elle introduit ses effets pervers: le syndrome de Big Brother qui, sous prétexte d’espionner les méchants est obligé de se méfier de vous aussi! Souriez vous êtes filmés… contrôlés et sanctionnés.
C’est pour cela que nous sommes rançonnés sur les routes et que l’on vit dans un home pour vieux organisé. Fruits aseptisés, files aux caisses, paperasse administrative, sanctions, excès de sévérité qui veut faire rendre gorge au moindre mauvais…

Voilà pourquoi, une fois par jour au moins, j’essaie d’être méchant! A bon escient… L’ennui c’est que c’est toujours avec vous! Mais comme pour être heureux il faut de la rugosité…  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, securite, securitaire |  Facebook |

24/04/2008

Le jugement de Salomon enfin résolu!

GémellitéL

 
                Ah les divorces… Dans le temps c'était un accident mortel de l'amour  mais maintenant c'est devenu contractuel ou presque. On se mariera bientôt avec une date de péremption sur la fraîcheur. Rappelez-vous cette jeune femme dont le père suggérait qu'enceinte jusqu'aux oreilles, une robe de mariage blanche ne convenait pas et qui répondit "mais papa, c'est important un premier mariage"…

Enfin, tout ça est bon pour le bâtiment et quand le bâtiment va tout va.  Oui, parce que les divorcés ont besoin de deux logements au lieu d'un. Reste toujours l'épineux problème des enfants. Ou le père paie une part et les voit un week-end sur deux ou les gosses portables et sans fil ont deux vies alternées: un coup chez le père, un coup chez la mère. Pas satisfaisant. Au fait, s'agit-il de s'assurer que les enfants connaîtront leurs deux parents où s'agit-il de faire supporter la charge équitablement entre les deux parents? A moins que les pères d'aujourd'hui veuillent avoir leurs enfants près d'eux. Vous savez, actuellement, les pères sont devenus très modernes!

Alors, je me suis dit comme ça qu'il faudrait trouver une solution. Et j'ai trouvé. Je vous zesplic.

La solution c'est les jumeaux! Là, plus de problème. En cas de divorce on en donne un à chaque parent et tout va bien! En plus, les jumeaux maintiennent des liens très proches et prennent souvent des trajectoires semblables. Ils recollent donc un peu les morceaux. Et puis ça permet aussi de voir qui élève le mieux le sien! La comparaison est possible à tout moment. Pratique pour les juges qui s'arrachent les cheveux devant des bagarres de mauvaise foi. Là, plus de problème, c'est la perfection du jugement imparfait de Salomon!

Tout ça n'est pas très compliqué à faire: on procédera à la gémellité systématique par intervention génétique. En plus, un jumeau c'est une garantie de trouver un donneur de greffe en cas d'accident. Que des avantages. Et si vous voulez quand même que chaque jumeau puisse voir alternativement son père et sa mère, eh bien vous inversez. Pour les parents c'est la continuité. Plus besoin de transporter des vêtements. Tout est compatible. Pour une fois qu'on trouve un truc compatible, vous n'allez pas protester quand même.

Voilà, simple et efficace, comme toutes mes solutions que j'ai. Suffit d'appliquer. Tout chaud tout frais!  Merci qui? *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, gemellite, divorce |  Facebook |

23/04/2008

Dernier chic de la mode: le démodé!

Mode-démodéeL

 
                        La mode a toujours été le plus sur moyen de ridiculiser les autres en prenant une hauteur qui fait assez généralement défaut par des moyens plus nobles tels que l'intelligence ou les réalisations personnelles…

Pour ce qui concerne l'habillement et malgré certains excès ridicules et nouveaux riches blingbling tels que ceux de Louis XIV ou de son successeur actuel, la mode s'est attachée longtemps à valoriser le corps au sens grec du terme: santé, équilibre et harmonie d'un corps acquis à la verticalité par opposition aux peuples assis par terre.

Dans notre Société occidentale, les couturiers étaient maîtres de l'Artisanat dans la coupe et la couture.  Si une pénurie de tissu apparaissait, on s'empressait de rallonger les robes comme pour la narguer. Inversement, dans les années 60/70, en pleine croissance, les jupes ont raccourci. C'était aussi pour les femmes une manière de faire valoir leur indépendance et la revendication de la pleine possession de leur corps. C'est ainsi que les époques et leur esprit sont lisibles au travers de leurs modes. C'est ici que je vous attends… Travaux pratiques. Une fois n'est pas coutume! Allez chercher votre dernier magazine féminin. C'est fait? Qu'est ce que vous voyez?

Des filles anorexiques, maquillées 39 de fièvre, avec des décolletés qui prouvent leur anémie forcée, portent une boucle d'oreille dans le nombril qui dépasse de leurs fringues, surtout pas repassées et des bottes trop lourdes pour leurs jambes anémiques. Manifestement, elles vivent dans un camp de concentration…  d'après-attaque nucléaire! Vous lisez quoi, là, en termes de Société?

Deuxième travail pratique, les mecs et la mode. Ils ont un look sidéen, crâne rasé, l'air de bouder et de râler d'avoir été lobotomiés… Leur regard n'émet plus aucun pétillement. Ils sont shootés, blafards et ne remarquent même pas qu'on les a affublés de lavettes destroy ou de costumes qui seraient impeccables s'il n'y avait les bottine sans lacets, la veste trouée, le chapeau rongé et les lunettes solaires de tueur démodé. Eh oui, pour être à la mode, il faut avoir un look usé et démodé, aujourd'hui. Paradoxe… Vous lisez quoi, là? Juste pour savoir…

Personnellement, je crois qu'on devient un humain quand on commence à se foutre de la mode et qu'on ne cherche plus à en créer une comme Monsieur Attali ou Bernard Henri Levy… Vous savez, j'ai toujours pensé que les singes, comme tous les animaux, sont singes par naissance. Mais je crois que l'être humain n'est jamais un humain par naissance. Juste un singe. A chacun de refaire le pas de l'Evolution… pour redevenir un humain… Eh non, pour lui c'est pas automatique! C'est ce qui fait son intérêt… C'est parfois dur, hein…
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, mode, demode, humain |  Facebook |

22/04/2008

Plus c’est sécurisé, plus j’ai peur…

Plus-c'est-sécuriséL

                            Je suis un type candide... Ce matin, ma femme m’a laissé un pot de confiture ...
Sur l’emballage: «Confiture préparée à la main»... ah, y en a qui sont faites avec les pieds? Savais pas... «Avec du vrai sucre»... Tiens... «et des vrais fruits cueillis sur l’arbre»... Ah, il en existe donc de faux, cueillis sur des champs de pétrole?... "cuisiné en bassine ouverte”.

Ah bon? Fallait que la bassine soit ouverte? Y a des escrocs de la bassine fermée? Savais pas.  L’ennui c’est que chaque fois qu’on m’annonce une nouvelle chose naturelle, cela induit chez moi des idées de méfiance que je n’avais pas jusque là! Cela nous laisse imaginer que toutes les autres confitures sont faites avec des carcasses de mouton recyclées, des casseroles en uranium appauvri et des pelleteuses pour touiller dans la confiture...
Stade suivant du discours marketing: “fait avec de l’huile de coude et des mains encore terreuses en casserole avec des poignées en cuivre et des vrais fruits qui ont poussé sur des vraies branches en bois sur un arbre élevé sans acide chlorydrique dans un terre faite de terre sans Dioxine et sans lisier”. Stade ultime: «cuisiné avec amour sincère certifié aux normes CEE...». Comme disait l'épouse d'un ami lecteur très cher à propos du Coca-Lite sans caféine ni sucre: "il n'y a rien… c'est juste de l'eau sale"! Perspicace, elle!

Vous imaginez? ! Y a de quoi tourner terrorisé, non? Surtout quand vous lisez que vous mangez cette confiture à vos risques et périls et qu’aucun recours devant le tribunal de Nuremberg ne sera accepté... En chambre d’hôtes en Italie, notre adorable hôtesse nous a offert un merveilleux petit déjeuner avec SON gâteau cuisiné avec ses jolies mains, SES traditions et SA confiture faite avec le souci de bien faire et SES valeurs familiales. Mais elle ajoute: ça j’ai pas le droit de vous le donner. Légalement, je ne peux vous proposer que ceci: petits pots alu avec languette collée, pains mous sous emballage plastoc. Règlement X201874Y4k3nn2Z...

Un jour à Los Angelès, j’achète un bidule électronique dans un magasin. Je donne ma carte de crédit et le gars me dit: “regardez, je prends un document devant vous, je passe votre carte devant vous, je détruis le papier carbone devant vous pour qu’on ne puisse pas l’utiliser pour vous voler de l’argent derrière vous, ... etc”. J’étais terrorisé! Du coup, je me demandais ce qui allait encore m’arriver... Il venait de m’apprendre des trucs auxquels je n’avais jamais pensé et du coup j’en craignais mille autres que ma modeste imagination ne pouvait pas même envisager!

Mais là où je suis resté vraiment perplexe, c’est devant cet emballage de préservatifs vu à Hossegor: “Préservatifs testés électroniquement”... Ah... Avec une gégène? Comme au bon vieux temps? La caissière -qui n’avait pas participé au test- n’a pas pu me dire ce qu’ils avaient testé ni comment.
Putain! ... On va tous finir vaches folles!
*;->(

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, normes, ce, securite |  Facebook |

21/04/2008

Problèmes cérébraux du zizi…

ZiziL

 
                    Si je dis des bêtises, je n’arrive quand même jamais à la hauteur et à l’intensité des réalités qui m’inspirent, question bêtise! Moi, je dis des conneries mais je les invente pas! On me les apporte et je brode! Je ne suis qu’un petit amplificateur de sens… ou de non sens.  Allez, je vous donne un exemple: qu’est ce que j’entends-je ce soir? Qu’un mec qui n’a pas à se plaindre d’un rejet de sa greffe s’est quand même mis d’accord avec sa femme pour dégreffer ce qu’on lui avait greffé suite à une catastrophe subite, qui lui avait enlevé celle sus-nominée du même nom…. Oui, là… Vous avez compris.

Déjà, je me marre! L’Amadeus qui ne sommeille jamais en moi s’émoit! C'est moi. S’émeut si vous préférez. Ainsi donc, il y a un connard qui s’est fait arracher ou écraser son machin, ce qui est déjà drôle en soi—même si c’est douloureux— et qui est allé en chercher un de deuxième main! Enfin, deuxième main, je ne veux rien insinuer ici, il s’en servait sans doute avec parcimonie même si sa femme s'appelait pas Simone ni Sidonie, mais peu importe pour le développement de mon explication. Vous avez compris. Déjà, faut le faire! je vous facilite pas la tâche.

Eh bien c’est pas tout. Je comprends mieux que ça lui pose des problèmes philosophiques ou psychologiques ou les deux. Parce que la suite de l’information dit qu’il a été greffé avec une pièce d’origine— oui c’est mieux que les imitations— chinoise! Connaissant leurs talents d’imitateurs, je me serais méfié de l’origine, mais passons là-dessus aussi. Soyons pas mauvaise langue. Oui, une pièce chinoise! Je comprends mieux les réticences de la dame! Allez savoir où ça a traîné avant de devenir pièce montée sur son mari. Quels fantasmes a-t-elle assouvi (la pièce, pas l’épouse)? Qui l’a culizinguée? Dans quoi est-elle aller se foufouner pour être abandonnée comme ça? Et, mieux, pourquoi le propriétaire s’en est-il débarrassé? Vice caché? Vice, sans doute, mais caché? A ça, on répond: mort cérébrale! Je veux bien, mais qu’est ce que la cérébralité a à voir avec … Enfin, vous me direz, le repreneur—oui, je ne vois pas d’autre mot— a lui aussi des problèmes cérébraux, maintenant. Et je doute qu’en tant que second propriétaire il puisse encore s’en débarrasser à un bon prix dans l'état bien connu de l'acheteur. Le monde est compliqué, quand même!

Eh bien voilà, vous voyez que la réalité dépasse toujours mes fictions! Parce que tout ça est authentique!    *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, zizi, don d organe |  Facebook |

20/04/2008

C'est l'année de la pomme de terre!

•-Année-papateL

 
                Vous avez déjà vu une année de l'intelligence, de la sagesse, de la Paix, de la tolérance, de l'Art pas con, vous? Non, jamais. Par contre,  voilà que nous déboule une année de la pomme de terre! Vous arrivez à croire ça sans vous pincer le croupion? Moi pas! Je suppose qu'après ça on va avoir droit à une année du gland (confondez pas, la pomme de terre est un tubercule et plus j'avance plus tu tubercules, comment veux-tu que je… oui je sais, c'est pas malin, mais vous avez vu le temps qu'il fait? Faut bien s'occuper, non?). Et après l'année du gland on aura celle de la nage sur le dos avec un nez rouge et puis l'année du papier Q moltonné?… Non mais on se fout de qui, ici? Epluchons un rien…

C'est Madonna et Anne Marie Zinzin qui vont être contentes qu'on leur donne un peu de médiatoc-zisation! Surtout la deuxième, d'ailleurs. Oui, bon, ça va, je peux jamais m'empêcher de dire du mal des socialistes, c'est dans mes gênes. Dès que j'en vois un je regrette qu'il ne soit pas encore jeté dans l'eau bouillante. Bah… pour Laurette  c'est déjà fait…

N'empêche, cette histoire de pommes de terre me travaille. Patate… patate, ah mais voilà! C'est avec ça qu'on fait les frites! Mais ça change tout ça! Ça va être la fête des Belges alors! Ben oui, qui se ressemble…  Ou plutôt, qui s'assemble finit par se ressembler! D'ailleurs, quand je vais au Brico, je vois bien que les mecs ressemblent de plus en plus à des patates! Y aurait donc une logique lamarquienne dans tout ça! Parce que si la théorie de Darwin était vraie, la sélection naturelle nous aurait déjà tous éliminés depuis longtemps, non, en Belgique? Pas folle la sélection naturelle! Ou alors je comprends plus rien! Et là, effectivement, je comprends plus rien.
Mais arrêtez, c'est pour rire! faut savoir se moquer de soi, non? Surtout l'année de la patate!

Non mais franchement, l'année de la patate… L'ennui c'est qu'on est tellement abruti par la connerie qu'on ne se révolte même plus devant de telles inepties. A la limite on irait demander un autographe à Anne-Marie Zinzin, non? J'en peux plus, là…

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, papate, frite |  Facebook |

19/04/2008

A mon commandemant… Achetez

AchetezL2


 
                    Mon appareil photo est retourné à l'état sauvage. Trois ans… La réparation vaut la moitié du prix de l'appareil. Après ce seront les batteries, puis les mémoires… Et basta, je peux le jeter. Vous en avez pas marre, vous?

Et Peste-Achats qui ronronne. L'époque a changé mais pas eux! Ils continuent à tester des cornichonneries du style "est ce que si votre enfant suce votre télécommande vidéo y va pas attraper autant de boutons? Et si vous mettez votre double prise dans votre nez est ce que ça va pas vous éléctrocutationner? Et si vous mangez ce sausisson, est ce que vous êtes sur que le fabricant s'est lavé les mains? Et si vous achetez un nouveau rasoir est ce que le manche est de bonne qualité? Et si vous faites trois tonneaux avec une Renault est ce que vous êtes plus ou moins mort qu'avec une Lada"? Fatigant, non?

Pendant ce temps là les fabricants d'appareils photos vous vendent des merveilles technologiques qui tombent en panne deux ans après et que vous devez jeter sous peine d'une condamnation-réparation impayable… Vous jetez alors le cuivre du transfo et des moteurs, les polluants des circuits intégrés, du plastique et autres saloperies. Tout ça pour un détail en panne…

Parce qu'il me plaisait bien cet appareil avec ses petits 5 MPixels. Je l'aurais bien gardé. Mais Peste-Achats s'en fout. Les vendeurs de GPS qui vous disent: pour le remplacement de la batterie ça va vous coûter le prix du neuf… Vous achetez un nouveau bidule ultra portable mais vous devez transporter le chargeur qui pèse deux fois le poids du bidule. Yakakéa vous vend des jolies lampes économiques… oui, économiques, mon Luc! Enfin vous remettez les lettres dans le bon sens… parce que le transformateur chauffe au rythme de la centrale nucléaire qui le maintient en vie même quand la lampe est éteinte… Tout ça parce qu'ils placent l'interrupteur après le transfo plutôt qu'avant… Mais attendez… qui nous dit que les appareils photo ne sont pas programmés pour tomber en panne après X déclenchements? Facile à faire avec l'électronique d'aujourd'hui… Et indécelable… Vous commencez à réaliser?… 

Dans le même temps, les écologistes vous disent de rouler à vélo et de ne pas laisser couler l'eau quand vous vous brossez les dents… Et Peste-Achats? Ils voient rien, n'entendent rien et continuent à tester comme au bon vieux temps: sécurité électrique du jambon d'Ardennes, taux d'émissions polluantes comparées des boîtes de cassoulet, fixation des chapeaux sur votre tête par jour de grand vent et comparatifs du moëlleux des chaussettes sur le carrelage… Ils se foutent de qui, là?

Au lieu de rétablir la peine de mort pour les fabricants précités… Ça au moins ce serait faire œuvre utile!  J'homicide ce soir… N'approchez pas! Pendant ce temps les écolos nous arrêtent le robinet pendant qu'on se brosse les dents… Bonne idée, mais…
 *;->)

ps: cette année comme tous les ans: destruction de 600 millions de téléphones portables en "fin de vie". Vous voyez un peu la pollution? … Juste pour un détail qui tombe en panne… Et on jette le tout…

18:00 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, test-achats, jetable, jeter, acheter |  Facebook |

18/04/2008

Salut Pierre,

Salut-PierreL

 
                                Juste quelques mots d'amitié à Pierre Desproges disparu il y a exactement vingt ans aujourd'hui. Mais son cadavre était piégé, disait-il. Effectivement, ses textes lui survivent, nous pètent à la gueule et prennent de plus en plus de hauteur.

Pierre était d'abord un humoriste de la meilleure eau: le désespoir du non-sens pour créer un peu de lumière dans cet univers où la quête du Sens mène au vide… C'est ainsi que son esprit est vivant.

Il disait qu'il préférait plaire à quelques personnes qui le comprennent  plutôt qu'à des millions de gens à qui il n'avait rien à dire. Pour le comprendre et comprendre la force avec laquelle ses mots s'imposent de plus en plus à nous, il faut savoir qu'il était ce qu'on appelle un surdoué (ou HP, Haut Potentiel), un de ces êtres bizarres dont le cerveau fonctionne autrement et qui accessoirement ont plus de 130 de QI. Lorsqu'ils parviennent à se servir de ce "handicap mental de luxe", parce que la "douance" est dure à vivre, ils éclairent leur temps de Vinci à Koestler en passant par Picasso ou Cézanne. Et Desproges…

De son propre aveux, il aimait " trop les hommes pour les tolérer médiocres"… C'est ainsi qu'il fustigeait "l'intelligentsia crapoteuse", les jeunes, "les humanistes sirupeux", l'armée, les politiques, les Résistants et les collabos, l'Académie, les communistes, le Pape, les anti-nazis primaires, les coureurs cyclistes dont il disait qu'ils avaient un QI égal à leur température anale... Etre de gauche ou de droite c'est être hémiplégique, disait-il. Mais c'était d'abord quelqu'un de très doux, candide, adorable et surtout… il n'avait pas une once de prétention.

J'ai eu l'immense bonheur de le rencontrer. Nous avons sympathisé et ne nous sommes pas quittés de toute la soirée qui a suivi un spectacle à Bruxelles au théâtre 140. Il était déjà fort malade. Sa femme cherchait de la morphine en appelant des médecins parce qu'elle redoutait la nuit… Ça, je l'ai appris plus tard. Ma femme, Pierre et moi avons beaucoup ri ensemble. Nous étions humble devant lui mais lui nous parlait comme à des amis confidents, comme si nous étions des intimes. Le cœur ouvert, sans non-dits, sans aucune barrière. Nous nous étions promis de nous revoir… mais son cancer n'a pas été annulé…

Je ne voulais pas faire le malin avec un texte plein de jeux de mots ou d'esprit qui aurait eu la prétention de vouloir me hisser au rang qui était le sien. Je voulais simplement saluer la mémoire de quelqu'un que j'admire beaucoup et que j'aime tout autant.  *;->)

19:13 Écrit par Amadeus dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, desproges |  Facebook |

A bas la nature!

A-bas-la-natureL

 
                Oh, je ne me fais plus trop d'illusions, je vais encore me faire des amis… D'ailleurs, la plupart d'entre vous viennent ici en voyeurs de mes délires et rares sont ceux qui me contredisent ou appuient mes dires… Cause toujours… Bon, ben dans ce cas je peux y aller tout droit!

Voilà, je suis contre la nature. Je suis l'opposé géométrique d'un écologiste. Ou plutôt je suis le meilleur d'entre eux! A la limite, plus vite nous aurons disparus, plus vite la sélection naturelle aura repris ses droits en nous foutant dehors! Ça c'est de la vraie écologie! Que les plus nuisibles disparaissent le plus vite possible. Nous!

D'ailleurs, je ne suis pas qu'opposé à la nature: je suis opposé à nous! Ben oui, nous avons été mis au sommet de la pyramide alimentaire avec nos MacDo et les barres chocolatées. Pour Toblérone, mais pour nous? Vous trouvez ça un sommet pour la pyramide, vous? Nous sommes les animaux les plus laids de la création, sans belle fourrure qu'aux endroits où on aimerait mieux ne pas en trouver trop… A la naissance on n'est même pas emballé sous emballage plastique et  stérilisé. Pire, non seulement on a été doté d'une intelligence très insuffisante mais juste assez pour comprendre qu'on ne comprendra jamais…

Ceux qui pensent que je suis un rien surpessimiste à la Cioran, devraient réfléchir à l'humiliation qu'il y a à avoir un égout dans le bas du dos! Mais quel est le cinglé qui nous a fait ça? Ou alors elle est belle l'Evolution… Et je ne parle même pas du système sexuel assez défectueux qui monopolise une trop grande partie de notre  concentration mentale, d'où toutes les conneries que nous faisons! Et disons… Enfin, il me semble! Si j'en juge par tout ce que je suis capable d'écrire!…

Et la nature, vous trouvez ça beau? Mais il faudrait être tordu! Tout le monde se bouffe et s'étrangle dans les pires souffrances. Et dire qu'il y a des intellocornichons qui sont contre le gavage des oies pour raisons de souffrances physique! Et la torture morale aussi, peut-être?  Moi je veux bien mourir gavé avec des choses que j'aime manger! Ça va pas me déranger beaucoup! Et votre chat, s'il était plus grand il s'appellerait un tigre et il vous boufferait tout cru!

Mais enfin, on nous montre des grenouilles en couleur, des oiseaux, des bébés tigres, des requins, des fleurs carnivores ou pas d'ailleurs, moi je veux bien, il est de bon ton de trouver ça beau …, mais franchement, c'est objectivement très laid à côté d'une sculpture de Mickey l'Ange*! Eh bien on est prié de trouver ça beau. Notez, on n'a pas le choix et c'est ça qui me dérange!  Va falloir que je m'y fasse…*;->)

*Je rassure les intellos, je l'ai fait exprès!

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, nature, protestation, ecologie |  Facebook |

17/04/2008

Coaching de rigologie…

RigologieL

 
                                Attendez, y a un truc grave qui arrive, là. Faut que je vous en parle tout de suite parce que c'est gravos. Et pas qu'un peu. Je vous zesplic.

Depuis quelque temps déjà, on voyait apparaître des livres: je sais cuisiner, j'apprends le savoir-vivre, j'apprends l'anglais, et autres Marabout Flash pour s'améliorer ou s'initier à des domaines qu'on ne connaissait pas. Bon. Soit.
Puis on a vu arriver des livres qui en faisaient un peu trop: j'éduque mon chien, Je m'entends avec ma belle-mère, je développe ma volonté. Mais jusque là, ça allait encore. C'est après que ça a mal tourné.

D'abord les éditeurs ont réalisé que les gens étaient nuls! Ils ont donc créé des livres qui prétendaient tenir compte du niveau sous-doué. Ils pourraient d'ailleurs titrer "pour les nuls par des nuls" vu que leurs bouquins sont encore plus nuls que les autres. Parce que paradoxalement, expliquer quelque chose à des nuls est ce qui demande le plus de compétences!
Parallèlement, on a vu se développer des bouquins pour élever son enfant, par exemple. Mais comme la lecture se perdait et que l'analphabétisme croissait, on a eu l'idée de faire des séminaires et autres coachoning. Le temps de s'organiser et les gens avaient pratiquement tout perdu! Ainsi, aujourd'hui, il faut leur réapprendre à élever un enfant, à s'alimenter sainement, à faire de l'exercice, à se brosser les dents, tellement ils sont dénaturés! Vous me direz que dans le même temps, les choses ayant évolué, on peut comprendre qu'il faille éduquer les gens à la nouvelle façon de se brosser les dents ou de s'alimenter. Bon bon, jusque là je peux vous suivre. Mais attendez…

Le dernier grand truc à la mode c'est la rigologie! Eh oui, on s'est aperçu que manger cinq fruits et légumes par jour, plus rigoler un quart d'heure, plus marcher sur les mains pendant dix minutes, plus caresser un chat cinq minutes et avoir des pensées positives, eh bien tout ça ça protège du cancer. Oui, mais si manger cinq fruits et légumes c'est facile à trouver, comment faites-vous pour rigoler? Avec le temps qu'il fait, les cons sur la route, les radars, les écologistes, le racket de la TVA sur le prix de l'essence, la tête de Pascal Vrebos, celle de Leterme? Eh bien, il y a maintenant la rigologie! Notez, on commence à parler de coaches sexuels… Même ça y sauront plus faire?

Bientôt faudra apprendre aux gens à respirer, à pisser, à faire des gosses et même à déglutir. Y a pas à dire mais les coaches ont de beaux jours devant nous, eux… Mais je peux vous dire que nous on les a derrière nous et je vous dis pas où! Je parle à la fois des beaux jours et des coaches… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, rire, caoching |  Facebook |

16/04/2008

Thalys…

thalysL

 
                    "Mort aux cons" avait entendu Degaulle, ce à quoi il répondit: "vaste programme"… Eh oui… Vaste programme. C'est pourquoi je développe ma nouvelle rubrique: Fatwa sur les cons! Comme chacun sait, Fatwa est un mot wallon qui veut dire "mort aux…".

le Week-End dernier j'ai déposé ma fille enceinte avec deux enfants en bas âge et trois gros bagages au Thalys pour retour vers Paris. Voyez plutôt…

D'abord elle a téléphoné chez Thalys pour demander l'aide aux personnes à mobilité réduite à son arrivée à Paris vu que son mari était à Berlin… L'accueil de la préposée —une femme qui n'a jamais eu d'enfants sans doute…- de Thalys sur un ton excédé peu aimable: "mais Madame, enceinte avec deux enfants et trois sacs c'est quand même pas un handicap…". Pas faux… mais ça montre bien qu'une société en situation de monopole se dispense d'être aimable et encore moins d'aider les gens… Allez vous faire f…  Même avec des clients qui ont, comme ma fille, une carte de voyageurs fidèles Thalys très fréquents vu qu'elle voyage beaucoup entre Paris, Bruxelles, Londres… pour son boulot. Ils s'en foutent, ils ont le monopopole…

Dans le hall, on vous annonce les arrivées mais pas les départs… Pourquoi? Allez savoir… Il y a donc un bonhomme qui renseigne et qui ne sait pas non plus pourquoi c'est tombé sur lui et pas sur un panneau informatique comme les arrivées…

Quand vous débouchez sur le quai, si vous ne vous faites pas écraser en vous faufilant entre les convois de sandwiches et coca, vous êtes face à un train de trois cents mètres de long et vous allez voir au bout du wagon qui est devant vous quel est son numéro. Là, vous réalisez que c'est indiqué à l'autre entrée du wagon… Vous cherchez alors sur la voiture d'à côté et vous trouvez un numéro… mais ceci ne vous indique pas si vous devez aller à droite ou à gauche pour trouver VOTRE numéro de wagon. Tout ça parce qu'un ingénieur imbécile a jugé que le numéro d'un seul côté suffisait… Donc, vous avez une chance sur deux de trimbaler vos gosses et vos valises dans le mauvais sens.

Et je ne vous ai pas encore parlé du site sur lequel vous réservez vos tickets…  J'ai plus la place mais faudra aussi que je vous parle du parking et de la circulation autour de la gare et des toilettes une autre fois…

Prenez les transports en commun qu'y disent… Fatwa sur les cons, oui! C'est dur hein quand il n'y a pas de concurrence et je vous ai pas encore parlé des tarifs… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, thalys, train |  Facebook |

15/04/2008

Pourquoi j'aime pas les blagues sur les blondes…

BlondesL

 
                        C'est une blonde qui a accouché de deux beaux bébés, des jumeaux. Cependant, elle pleure à n'en plus finir! L'infirmière lui dit alors : - Mais voyons madame! Pourquoi pleurez-vous? Vous êtes maintenant mère de deux beaux bébés bien en santé ! Je sais, répond la blonde, mais je ne sais pas qui est le père du deuxième.

Bon c'est là qu'il faut rire. Ça va? Vous avez bien esbaudi?

Ecoutez, je me fiche des blondes comme des prunes ou des rousses et même des poires. Rien à shampouiner de la couleur des cheveux ni de celle du pubis. Mais alors je m'en tape pire qu'une dactylo. Et peut-être même que les blondes sont plus connes que les autres, j'en sais rien et je m'en tape aussi. C'est pas la couleur qui oriente mes attirances. Non, il y a une autre raison pour laquelle je n'aime pas les blagues sur les blondes. Je vous zesplic mon point de vue que j'ai.

Une blague sur les blondes est en fait une façon d'être exempté d'intelligence pour nous-même… La blague blonde est totalement, complètement et définitivement idiote. Ce niveau de bêtise abyssale ne laisse pas de place au doute: la blague blonde est tellement stupide que nous ne risquons, ni de ne pas comprendre, ni de ne pas en rire. Dès lors, nous en sortons rassurés et valorisés quant à notre propre supériorité. Et voilà le travail!

Ben oui, l'avantage c'est que quel que soit votre niveau de bêtise, vous en sortirez grandi parce que là, franchement… vous ne pouvez qu'être supérieur! Donc, ce que fait la blague blonde si j'en ris c'est me prouver que je suis un con qui a besoin d'être rassuré…

Et voilà pourquoi je n'aime pas les blagues sur les blondes. Remarquez d'ailleurs à l'appui de ma démonstration que ces blagues peuvent être racontées avec une blonde, un Belge ou un Polonais, un Flamand ou toute personne qu'on veut rabaisser pour se sentir supérieur sans avoir vraiment une bonne raison… En d'autres termes, en l'absence d'un aussi bel absolu pour nous placer au-dessus des autres que pour les mépriser, nous choisissons la voie facile. Ça ne me rassure pas…

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, blondes, blagues |  Facebook |

14/04/2008

Produits de première nécessité…

Première-nécessitéL

 
                    Vous avez des idées? Bravo. Non, comme ça, j'aime les gens qui ont des idées. Bravo. Vous croyez que ça vient de votre intelligence que vous avez? Un peu, mais surtout… surtout de ce que vous avez mangé. Je vous zesplic.

Vous vous sentez un rien déprimé parfois, non? Je sais pas, disons que vous avez regardé les infos télé sur la ReTeBeuF, puis vous avez reçu  un courrier de l'administration fiscale et votre dentiste témoin de Jéovah est venu vous rendre visite. (Riez pas, ça m'est arrivé!). Seule bonne nouvelle de la journée, vous avez le sida mais ça devient tout doucement guérrissable. En fait, vous avez même sombré dans la dépression. Idées noires après les idées claires. Et qu'est ce qui a été le plus utile pour vous sortir de là? Votre psy? Bof… Non. La chimie! Le Prozimachin. Oui. Mais je peux pas faire de pub.

Une autre fois, vous vous êtes réveillé un matin en pleine forme et vous vous demandez encore comment les mauvaises nouvelles plus la météo qui a mis bas (relisez Coluche) peut avoir paradoxalement suscité tant de désir de vivre que vous vous êtes réveillé en priapisme militant sonnant et trébuchant pour aller à la salle de bain. Eh bien c'est que vous avez avalé un vin qui vous a fait du bien ou une barrette de chocolat ou que sais-je encore. Toujours la chimie…

Alors quand on constate ça on se demande pourquoi nos alimenteurs ne nous bourrent pas nos plats préparés d'aliments qui nous optimisent. Ils mettent bien du fluor dans l'eau! Et du nonox dans l'essence. Pourquoi pas du Prozimachin dans les bouteilles de Brute, dans le lait et le café de première nécessité matinale?

Dites, ça me donne une idée, moi, ce truc là. Du côté des ministères et autres cabinets si bien nommés… ils ont des points d'eau, non? On pourrait pas leur filer un truc qui les rende un rien positifs, altruistes, empathiques et compatissants, voire même polis, même si je sais que j'en demande beaucoup, là? Et Leterme, on aurait pas pu lui filer un truc qui le rende plus intelligent et moins obtus tant qu'à lui perforer un baxter dans son lion de Flandre? Un peu d'imagination, que diable!

Mais non, je suis pas fou. Ils mettent bien des poisons qui nous rendent malheureux dans notre boîte aux lettres et dans la vie. Ils pourraient compenser dans l'alimentation, non? *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, alimentation |  Facebook |

13/04/2008

A l'ombre des petites filles en fleurs…

A-l'ombreL

 
                            L'autre jour, je prends l'aspirateur et il se déglingue comme la 2CV de Bourvil dans le Corniaud… Et là, j'étais dans le rôle aussi… Quand je me suis plaint des capacités de destruction de la femme de ménage, ma femme m'a asséné que c'était peut-être pour ça qu'elle n'était pas astrophysicienne. Argument imparable, mais enfin, on trouve quand même peu de femmes de ménage à leur place… dans des entreprises de démolition. Donc ça prouve rien…  Notez, je me demande si c'est du au statut professionnel de femme de ménage ou à quelque chose de plus général… Je vous zesplic.

A dix ans ma fille a reçu une montre... qui tombait en panne dès qu'elle la portait... Un jour, excédé, j'ai dit à l'horloger qui nous l'avait vendue que c'était vraiment pas de la qualité parce qu'elle était portée par une petite fille qui, par définition dans mon esprit, était douce et attentionnée... Le type m'a montré la montre en me disant: "vous avez  déjà regardé la montre de votre douce petite fille?".  Sous mes yeux, la montre s'est transformée en citrouille quand j'ai ouvert les précités sans cécité cette fois sur la réalité! Elle était griffée et pleine de coups!  C'est fou ce que c'est destructeur ces petites bêtes.

Mon fils a été très destructeur mais rien à côté de ma fille: la porte de garage, la porte de sa chambre, le radiateur de sa chambre, etc. Tout y est passé avec elle. Rien de plus destructeur qu'une gamine.

Il y a quelques années, elle a reçu une Golf flambant neuve de la société qui l'employait. Après deux jours: pare-brise fêlé et coups dans la carrosserie: du béton s'était détaché en éclaboussures d'un bâtiment en construction rue de la Loi... Pas de bol... Après huit jours tout faisait du bruit (sauf le klaxon…). Puis on a vu la voiture se dégrader de semaine en semaine... Jamais sa faute... Ça devait être celle de la Golf… Là où on s'est quand même inquiété à propos des capacités de nuisance de la Golf c'est quand on l'a retrouvée un matin dans la positon du missionnaire sur le malheureux âne qui était normalement attaché à son piquet au milieu du terrain vague d'à côté,… Seules les oreilles dépassaient encore. Pas de chance, le bourricot! Oubli de frein à main…

J'avais des idées préconçues après avoir lu Proust, Ada de Nabokov, Nerval et autres poètes à petites filles en fleurs. Eh bien je peux vous dire: c'est que des escrocs, ces mecs là!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, filles, proust |  Facebook |

12/04/2008

Devinette morbide…

Récup-tempsL

 
 
                    Je ne suis pas Mexicain mais en tant que mec si… Bref, j'adore rire de la mort. Une forme d'exorcisme sans doute. C'est pourquoj ne résiste pas au plaisir de vous marrer ou renarrer ce que j'entendus à la radio ce matin.

Une famille dans la douleur de la perte d'une vieille maman, était donc en situation au bord du trou de pompes plus funèbres que prévu. En fait, lorsqu'on tenta de déposer le cercueil dans le trou ainsi nommé parce qu'il est fait dans le sol, on s'apercevit qu'il ne rentrait point. Consternation. Mais, les employés funèbres des pompes du même nom décidèrent d'essayer de le faire entrer quand même avec les leurs de pompes dans le cercueil! Quelques bons coups de taloches et la mémé serait casée… Mais elle résistait… Comme ça ne marchit pas bien, ils décidèrent de limer un peu les côtés du cercueil avant de le taper dans le trou en sautant dessus. Cela leur fit perdre du temps…

La famille, un peu contrite et marie de la situation essayât néanmoins d'embrayer sur les prières alors que leur éternel cercueil avait déjà pris quelques coups dans la carrosserie qualifiés de dégâts mineurs. On n'allait pas faire un constat à l'amiable en ces circonstances. C'était quand même pas un drame de la route et d'excès de vitesse. Quoique… Quoique… comme dirait ou aurait dit Raymond Devos dont les funérailles furent également entâchées de quelques obscénités familiales autour de l'héritage alors que ce cher Raymond rentrait au chausse pied dans sa boîte définitive. Mais c'est pas le sujet… Je me fourvoie…

Donc, la famille disait ses prières, quand les employés commencèrent à jeter de la terre sur le packaging mortuaire… La famille fit observer que les prières n'étaient pas terminées et qu'il n'y avait pas de raison de pelleter ventre à… terre! "Oui, dirent les croque morts, mais on a été retardé par le trou et comme on est aux trente-cinq heures"… Bref, ils n'avaient pas que ça à faire, les croquignolesques. Le Pastis les attendait! Et voilà comment la pauvre femme fut inhumée dans le stress et la récupération du temps de travail.

Pour ma belle soeur socialiste tout cela est bien compréhensible puisque, me dit-elle, ces gens sont mal payés. Et voilà comment une militante de gauche opposée au culte de l'argent, en vint à justifier que le valeurs morales pussent s'effacer devant la noble et première raison que si l'on est mal payé, les valeurs humaines n'ont plus cours! Devinette: Qui est plus perverti par l'argent à votre avis?  *;->)
 
Histoire vraie…  Je le dis pour ceux qui pourraient penser que j'ai de l'imagination et que ça nous joue des tours…

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, enterrement, 35 heures |  Facebook |

11/04/2008

Réincarnation…

RéincarnationL

 
                        Les Chinois sont des gens plein d'humour. Par exemple, ils sont quand même les auteurs du communisme capitaliste! Fallait l'inventer! Et ils nous sucent tout notre pétrole de façon débridée, si on peut dire. Mais là où ils sont tombés sur un os c'est avec le Tibet. Coulés par le bonze… si je peux dire. Je vous zesplic.

Le Damali Mala n'est pas d'accord pour qu'on lui massacre ses bonzés. Du coup, il a réagi. Les Chinois aimeraient l'entendre dire qu'il est pour le Tibet libre. Mais le Lamadi Dalali a bien pris garde de ne demander qu'un dialogue et un respect mutuel…  Ça ça ennuie les connards laqués qui savent réprimer une demande inacceptable mais ne savent pas comment entrer dans un dialogue… Eh…!

Alors le Mamadou Lama a sorti sa botte secrète de sa couette rouge: si ça continue il va se réincarner! Rien que ça! Vous feriez pas comme ça, vous? Ben voyons!

Oui, me direz-vous, mais en quoi se réincarner? Voilà la bonne question! Qu'y-a-t-il au catalogue?  Faut pas chercher loin. Prenez des exemples concrets. Ségolène Royale… Elle s'est réincarnée en quoi, la Royale? En socialiste! On aura tout vu, non? Sans passer par la case décapitation en plus! Allez, un autre exemple… Leterme. Il était le Terminator de la Belgique et le voilà maintenant réincarné en Mère Thérésa depuis qu'on lui a dégagé les intestins! Tout ça pour une constipation! Vous vous rendez compte? Elle devait quand même être grave sa constipation, non? Et là, hop, dégagé! D'ici qu'on fasse passer une coloscopie à un maximum de Flamands… Conclusion logique, non? Oui, je sais, je vais encore ramasser des votes zéro sur ce texte, mais comme je m'en tape, je renvoie celui qui vote zéro chaque fois que je parle des Flamands à une bonne coloscopie pour lui dégager l'humour.
Autre réincarnation: le concurrent du Dada Dilemma: le pape! Ce type était Allemand, plus enclin à fabriquer des bagnoles et des machines outil que des bulles pour nous mettre ses savons papaux à propos de tout et de rien! Eh bien, hop! réincarné en pape!

Moi je me demande en quoi je vais me réincarner pour ma prochaine déclaration fiscale… Zavez pas une idée?  ;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : humour, dalai lama |  Facebook |

10/04/2008

Pourquoi les flics seront bientôt remplacés par des robots…

Flics-et-robotsL

 
                        Ah, va falloir suivre le raisonnement, mais vous le regretterez pas, promis. D'abord, quelles sont les tâches humaines que l'on peut remplacer par des robots? Eh bien les trucs répétitifs et pas trop intelligents à faire. Logique.

Ce matin, je me gare près d'un marché. Je fais une course à la librairie et je reviens vers ma voiture. Devant moi un flic déguisé en flic: vêtements de fonction faciles à nettoyer, radio crachotante, matraque pendouillante, godasses militantes, marquages qui disent flics sur le dos pour qu'on se rende compte. Oui, parce que dans notre esprit l'autorité est forcément intelligente et peut pas avoir l'air aussi nul. Mais là, non. Pourquoi?

Eh bien parce qu'ils engagent plus que des mecs dont la Société ne saurait que faire. S'ils réussissent leur examen d'urine haut la main, c'est bon. Niveau suffisant. Enfin, niveau… Pourvu qu'ils sachent dire "papiers", c'est excellent. Impossible de leur faire faire autre chose. Dans le temps, le garde champêtre conscient de son autorité avait du bon sens et connaissait son métier. Il était capable de hausser la voix ou d'être magnanime. Mais ceux d'aujourd'hui sont tellement nuls qu'on peut plus rien leur faire faire qui nécessite de l'initiative. En plus, les lois sont devenues tellement complexes que le malheureux ne saurait plus quoi invoquer. On leur file donc des radars, quelques instructions du type: "si pas papier parcmètre en règle, alors attaquer. Attaquer égal écrire numéro de plaque et heures sur papier. Si propriétaire pas content, au dessus de 90 décibels de réclamations, matraque et au poste". Rien de plus.

Comment voulez vous discuter avec un mec pareil? Impossible! Vous feriez péter le fusible central du cerveau. Une légère surtension argumentaire et vous grillez une grosse partie des neurones. Et comme vous n'êtes pas cruel, vous renoncez à toute discussion.

Mais en même temps c'est génial! Pour l'administration, c'est la garantie que le gars appliquera la procédure et ne se fera pas embobiner. Son bobinage ne supporterait pas. Ensuite pour l'Etat c'est une véritable aubaine, parce qu'à ce niveau de bêtise, vous pouvez remplacer ce type par un robot assez facilement. Il passe devant votre voiture, regarde la plaque, imprime un PV. Suffit d'un petit bras pour soulever l'essuie glace et mettre le PV en place. Fastoche. Donc, je fais le pari que les premiers robots à remplacer les humains en rue seront des robots-flics. Ben quoi, on a déjà les radars, ça fait pas rire, hein! Vous verrez. Et au moins, les robots vont pas au bistrot en fin de journée! *;->(

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, flics, robots |  Facebook |

09/04/2008

Le beau parler

Enculé-s'pasL

 
 
                            Je déteste la vulgarité autant que vous. Il va cependant falloir éloigner un peu les enfants pour lire la chronique d'aujourd'hui. Avez-vous déjà remarqué à quel point les nobles pouvaient être incongrus? A croire que, se sentant tombés dans la portion maggy de la bonne éducation une fois pour toutes à la naissance comme Obélix, ils peuvent se permettre les pires dérapages sous prétexte qu'ils veulent se mettre au niveau de tout le monde. Comportements hybrides, langage de charretier, tout y passe avec une délicieuse délicatesse toutefois… Soit. La même chose vient de m'arriver avec un lecteur fort érudit. Je vous zesplic.

Pour être sur que je comprenne son propos critiquant la nécessité pour un psychanalyste d'avoir été psychanalysé lui-même, il me dit: "comme s'il fallait avoir été enculé pour devenir proctologue, n'est ce pas?" Ah…

A première vue le propos peut paraître vulgaire bien que juste et bien observé. Côté observation tout coulisse bien. De plus, le "n'est ce pas" lui confère une distance noble que l'on n'entend que dans la bouche des vieux sages qui ont été très éduqués comme Valéry Giscard d'Estaing qui termine toutes ses phrases par 's pas? On se sent rassuré. Il eût dit "…enculé pour être médecin du trou de balle", on l'eut classé bas de gamme. Avec "…enculé pour devenir trouducologue", il eut manifesté sa connaissance de l'œuvre de mon Maître Pierre Desproges mais se serait abaissé au niveau de mes chroniques. Il y a dans sa formulation un contraste entre "enculé" et le terme juste et précis, presque précieux de "proctologue" comme une certaine hauteur scientifique. Tout va bien.

A vrai dire, en notre temps troublé, si vous ne manifestez aucune vulgarité élégante, vous passez pour un plouc. Seules les petites gens savent encore recevoir et être dignes. Mon lecteur a donc su se positionner à mes yeux comme un être choisi, élu et parfaitement bien situé dans le haut de gamme des codes sociaux, bordel de merde, s' pas?

Eh oui, nos valeurs se sont inversées… Y va falloir faire avec. Mais pas de panique c'est pas nouveau. Mozart lui-même, l'être le plus délicat qui soit, était d'une vulgarité épouvantable dans la correspondance avec sa sœur… Allez, pour vous quitter et le paraphraser sans qu'on puisse me le reprocher, j'embrasse vos adorables petits culs! Je parlais aux dames, évidemment… Pas à mon raffiné lecteur, s'pas!  *;->)

Bon, là-dessus je m'absente quelques jours pour fuir ses représailles!  ;-)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, langage, parler, vulgarite |  Facebook |

08/04/2008

Sauternes et Viagra…

SauterneL

 
                                    Il y a un côté festif dans le mot viagra qui me fait penser à foie gras... On se jetterait bien une lampée de Sauternes là-dessus pour que la fête soit belle, non?

Puisque une amie me posait la question, eh non, je n’ai jamais pris de viagra. Non pas que je ne sois jamais tombé en panne avec besoin d’un cric au bord de jolies courbes paysagées, ça arrive à tout le monde, mais non... c’est comme ça. Néanmoins, un mois de déprime, mon médecin m’en avait donné deux comprimés pourlekazou et parce que mon médecin adore faire le malin. Ce fut la catastrophe! Je vous raconte...

D’abord parce que ma femme qui est soucieuse de mes vêtements, les a trouvés dans la poche de ma veste. Et là, t’es mal! Parce qu’instantanément vous passez au rapport.
‘D’où ça vient? C’est destiné à quel usage? C’est pour le tuyau d’arrosage que je te demande de réparer depuis un mois ou pour ton stupide cactus à la salle de bain que je vais te balancer par la fenêtre un de ces jours, d’ailleurs? Réponds!’...

Là-dessus, elle me jette les machins à la figure, se met à pleurer et c’est... le chien qui les attrape et les avale GNAP parce que le Labrador ne réfléchit jamais: il bouffe n’importe quoi n’importe quand. GNAP! J’écarquille les yeux! Disparues les petites friandises bleues... Et mon chien, heureux, battait de la queue! (Non, pas celle-là, celle avec laquelle il dit qu’il est content).

Il en aurait bien repris des pilules bleu ciel, l’idiot!
Inquiet pour la suite, je n’arrêtais plus de l’observer. Je craignais le pire! Vous savez, un brin de persil c’est bon pour nous mais c’est un poison mortel pour un perroquet! Donc j’étais tétanisé! Qu’allait-il se passer? Allait-il être pris d’un priapisme goupillonnaire permanent avec cette double dose? Quadruple même si on la rapporte à son poids! Allait-il attaquer l’aspirateur? Nous? Allait-il hurler toute la nuit comme un loup en mal d’une compagne? J’arrêtais plus de le surveiller du coin de l’oeil, mais lui, bonasse, il roupillait sur le tapis, la tête entre les pattes.

Comme le chien semblait calme, on laissa filer. Mais le lendemain matin, la surprise fut totale. Pas de priapisme, non... Pas d’ardeur inhabituelle ni de sentiments débordants d’amour pour l’aspirateur. Pas de plaintes du chat d’à côté ni du facteur ni rien de tout ça. Par contre, le viagra avait bien agi mais pas là où on l’attendait!

Mon brave Labrador nous faisait un priapisme des oreilles! Inexorablement dressées. Pas dressées juste un peu, non, verticales comme un berger allemand! Et c’est fou ce que ça a l’air idiot, un Labrador avec les oreilles dressées! Plus rien n’y fait. Peut-être que j’aurais dû lui filer un coup de Sauternes... mais bon... *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, viagra, labrador, chien |  Facebook |

07/04/2008

Une nouvelle balance…

Nouvelle-balanceL

 
                    Ma femme a acheté une nouvelle balance. Je venais à peine de me faire à la précédente qui était déjà au tout électronique. Fallait lui filer un coup de pied sur le flanc pour l’allumer, puis attendre qu’elle veuille bien afficher zéro et enfin grimper dessus, puis attendre que le 888 soit remplacé par mon poids que je ne vous dis pas. Qui a dit qu’avec le poids que j’atteins ma taille idéale est de 4,20 M ? J’aime pas cet humour.

Là, ça y était. J’étais entré dans le monde avancé. Je faisais partie du baby boom qui sait se servir d’un ordinateur les doigts dans le nez, ce que ne sait pas faire un académicien, qui lui, se les met dans l’oeil.
Mais voilà, ma femme a acheté une nouvelle balance parce que l’autre est retournée à l’état sauvage. Peu importe... maintenant que je suis habitué à me passer des vieilles aiguilles qui oscillent autour du poids pendant cinq secondes avant de pointer ironiquement  l’excès pondéral, c’est gagné. Je peux aborder n’importe quelle nouvelle balance.

Ah! zut, la nouvelle c’est pas l’ancienne... Les ingénieurs sont passés par là et avec le nombre de fonctions surajoutées, ils doivent tous se dorer sur une plage polynésienne grâce à leurs primes de fin d’année...
D’abord, ma femme a reçu trois mois d’internet haut débit gratuits en achetant le modèle biocontrol. Moi, je me serais méfié, rien qu’au titre. Mais ma femme est moderne. Réso-lu-te-ment.
Ensuite, il ne faut plus un coup de pied mais un délicat mouvement du gros orteil  sur un micro bouton à côté de l’affichage ... Les yeux à moitié fermés de la cuite de la veille, sur une jambe, le matin, bonjour! C’est le cas d’le dire. Bon... Ensuite, par défaut (ça commence bien...), la balance vous donne le poids trié, prêt à être placé dans les sacs poubelles adéquats:
- 3% de matière sèche;
- 5% d’acides gras divers
- 35% de graisse dont 20% excédentaires;
- Alcools divers: 30%
- Eau : 15% (les glaçons du précédent).
- Divers: 13% (plombages, montre Swatch, etc.)
- Métaux précieux: un peu d’or pour quelques silences motivés.
- Matière grise: négligeable.
Le mode d’emploi en allemand signale qu’il est possible d’avoir le total mais le marketing a du considérer que c’était trop dur à supporter. Donc, pas de total... La balance indique délicatement quand même que vous dépassez les lipides admis, que vous êtes en overload d’alcool et que vous manquez de fibres... Je me demande comment elle arrive à savoir tout ça rien qu’en me chatouillant les pieds mais bon... Je voudrais pouvoir faire des pointes comme les danseuses rien que pour voir. J’ai essayé. Et c’est ça le problème: maintenant elle indique aussi le taux de plâtre... C’est beau la modernité...  *;->)

18:15 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : gadgets, humour, balance, amadeus |  Facebook |

La sauce aigre-douce de la politique Chinoise…

Sauce-aigreL

 
                j'aime les films burlesques. Et les comédies de boulevard où tout est possible et surtout le plus impossiblement idiot. Subitement, l'histoire se déglingue et pour une heure on vit dans l'absurde. C'est comme avec les Chinois. Mais là, c'est pas pour une heure…

Déjà, avec nos politiciens faut se pincer souvent. Mais avec les Chinois c'est bien autre chose. Bon, jusqu'ici ils nous avaient un peu énervé en se servant de grandes lampées dans notre soupière à pétrole. Faut bien que tout le monde vive. Et si c'est pour sortir de l'épouvantable communisme et de la place Tien An Men… Bah, allez, ça vaut bien un peu de pétrole. En plus ils sont pas mal, ces gens: ils achètent nos avions et fabriquent des trucs moins chers. C'est pratique, ça permet de fabriquer plein de bidules en maltraitant des ouvriers mais pas chez nous. Loin. Ils ont même obtenu les jeux olympiques. Ah oui, c'est ici qu'on les ramasse dans le nid d'hirondelles tibétain. Zouh! En plein dedans.

On entend plein de politiciens qui ont plein d'arguments pour dire une chose et son contraire au nom de la liberté d'expression qu'on a bien à nous. Il faut boycotter, pas boycotter, boycotter uniquement le défilé, souffler sur la flamme, mais surtout faire comprendre aux Chinois qu'ils peuvent pas ennuyer les lévitationneurs réincarnateurs du Tibet de notre Tintin qu'on se souvient et qui étaient si sympathiques avec leurs moulins à prières et les jolis gongs. On entend les gens: il faut montrer aux Chinois que nous ne sommes pas d'accord… et je crois qu'ils vont tout doucement comprendre…, tout ça va dans le bon sens… ".

C'est ça l'angélisme. Avec cette expression "aller dans le bon sens" qui veut dire que rien ne va comme on veut mais qu'on veut se persuader qu'il y a quelque chose à sauver parce qu'on a peur de se battre…  Viens-y si tu oses… Non, je peux pas, ma maman m'interdit de me battre, mais j'ai même pas peur.  Pendant ce temps les autres continuent à préparer leur Chop Suey avec la peau des Tibétains. Et ils nous cuisinent aigre-doux. Leur faire comprendre Droits de l'Homme et Démocratie? Vous rigolez? Ils sont hyper-capitalistes et ils appellent ça communisme… Demain ils vont vous mettre les opposants au régime tibétains sur des brochettes avec des champignons chinois dans les oreilles et ils vont vous appeler ça Droits de l'Homme aux sept parfums…

Il y a une chose qu'il va falloir comprendre très vite: la masse chinoise et leur logique mentale sont telles que nous allons tous finir en rouleaux de printemps ce qui signifie que nous allons perdre richesse, systèmes sociaux et tout le reste! Ça va aller très vite! Et il s'en trouvera toujours pour penser que tout ça va dans le bon sens, vous verrez!  
 *;->)

11:12 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, chine, tibet |  Facebook |

06/04/2008

Tragédie grecque et sécurité sociale…

TragédieL

 
                    Il y a un truc qui me chipote. Je vous zesplic.

Depuis que l'Homme est Homme et qu'il a quitté le statut de singe (enfin pas tous, mais quand même), il se demande comment il est possible que le mal existe. Le mal est-il moral se demande le philosophe. La réponse est évidemment non, le mal n'est souvent que notre vision d'événements croisés qui sont aveugles et indépendants les uns des autres. Par exemple, les Américains qui parachutaient des vivres et médicaments aux Kurdes de Saddam réfugiés dans la montagne, ne pouvaient pas savoir que le vent détournerait les caisses parachutées vers les tentes où les Kurdes avaient groupé leurs enfants… Ça les a tué. Voilà bien un exemple de bonnes intentions détournées par l'absurdité de l'Univers qui n'a rien de moral. L'Univers s'en fout. On parle alors de la méchanceté des choses…

Les Hommes ont de tout temps exprimé ces incongruités dans des contes ou récits mythologiques. Le déluge, la tour de Babel, par exemple qui sont des phénomènes récurrents en ce bas monde. On voit bien d'ailleurs que l'informatique est en train de faire revivre l'allégorie de la Tour de Babel qui divise les Hommes par l'incommunicabilité… Là, ce sont les ordinateurs qui, à peine nés, ont des difficultés de communication et sont renvoyés vers les grandes malédictions si bien exprimées dans la mythologie…

Homère, Racine ou Shekespeare ont donné ses titres de noblesse au genre en créant des tragédies qui réfléchissent et mettent en scène des situations humaines universelles . Ils explorent les profondeurs des pièges dans lesquels les humains tombent depuis qu'ils sont humains.… Ils méditent sur les contradictions ou interrogations profondes.

Mais quand on observe ce que notre Société produit comme œuvres littéraires et théâtrales, force est de constater que les sujets ne sont plus aussi profonds et que l'on ne se préoccupe plus tellement des grandes questions de la terrible condition humaine dans un Univers fou. Les séries télé Desparate Housewives ou Les Experts n'ajoutent rien à la méditation sur notre condition humaine.

Alors la question que je me pose est la suivante: est-ce que les Grecs et les autres auraient écrit leurs belles œuvres s'ils avaient eu la sécurité sociale et connu la ceinture de sécurité?… That's the question… Ça a l'air con comme question, mais réfléchissez…

18:30 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tragedie, humour, securite sociale |  Facebook |

05/04/2008

Overdose

OverdoseLN

 
                     Je suis comme ça: quand on me parle de quelqu'un qui décède, ça m'inspire un sentiment de compassion directement lié à des souvenirs de tristesse.

Je reçois un message de CNN: Anna Nicole Smith est décédée d'une overdose…
Je me dis que la pauvre a été victime d'une mauvaise manie… mais qui est Anna Nicole Smith? Je ne la connais pas… Je clique donc sur l'info et cela m'ouvre une page CNN titrée en grand: "Entertainment". Je croyais pas si bien lire…

Toujours dans la tristesse j'apprends qu'elle est morte à 39 ans aujourd'hui même… puis qu'elle était une star du reality show… Bon… tout le monde peut pas être sœur Emmanuelle… Ah… elle a été playmate chez Playboy… Oui, bon, tout le monde doit gagner sa vie… mais c'est quand même triste de mourir si jeune. Ensuite j'apprends qu'elle avait épousé un pétrolier milliardaire texan de… 89 ans il y a deux ans… Là je me dis qu'elle devait quand même aimer l'argent cette pauvre fille mais l'argent ça aide à supporter la misère… mais le milliardaire est mort un an après et depuis lors, elle est en procès avec les héritiers pour avoir sa part du gâteau… Bon tout le monde peut pas être moral, mais quand même, 89 ans… ça sentait à la fois le pognon et le sapin! Elle avait du nez! D'ailleurs, l'article dit bien qu'elle n'a pas pris de substances illicites! Elle se droguait donc avec des bons médicaments et un nez très sur!

A partir de là, je me suis dit que, bof, la disparition de cette star n'était pas une perte majeure pour l'Humanité et que CNN ne faisait que son boulot, à savoir la diffusion de l'information. Il ne leur appartient pas de juger de la vie de la veuve joyeuse.

C'est alors que je découvre un troisième article sur la question: "partagez vos pensées sur l'autopsie de Anna Nicole Smith"… Là vous voyez, je suis devenu très perplexe. Parce que CNN aussi veut sa part du gâteau! Un forum pour parler de l'autopsie… Oui, je sais, il n'y a pas de sot métier et tout est possible mais enfin je préfère ne pas imaginer tous les commentaires sur cette autopsie! Et ce que cette mousse, que dis-je, cette crème d'information va rapporter à CNN…

Décidément, je ne suis plus de ce monde… Je vais bientôt faire une overdose de dégoût, je crois…

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pipole, morale, humour |  Facebook |

04/04/2008

Les affreuds

Les-affreudsL

 
                Vous connaissez Freud? Le grand inventeur de la psychanalyse autrichien ? Je voulais dire le grand inventeur autrichien de la psychanalyse! Zut, ça commence mal. A peine deux lignes et déjà un acte manqué lapsutiel. Vu que la population de psys est sur-représentée sur internet, je vais pas tarder à être sous injections de bave de crapaud…
 
Eh bien, moi, je vais devenir aussi célèbre que Freud parce que j’ai inventé un truc qui manquait dans la panoplie après le JE, le MOI, le SUR-MOI, l’EGO… bref tous des Vous que vous êtes et moi aussi. Mais moi c’est moi, et vous c’est vous comme moi mais vu de l’intérieur. Bon, ça va, si on peut plus s’amuser un peu!…

Après le moi et le sur-moi, voici le PERSONNE ET SUR-PERSONNE. Je vous… (tous en choeur:) zesssplic!

Eh bien voilà, vous êtes quelqu’un de très bien, 60% social, 80% écolo, 90% bien pensant, 30% SPA, 57% végétarien et contre le gavage des oies, contre le racisme mais pour les immigrés chez eux là-bas et pas ici,  et vous pensez qu’avec 317% de bons ingrédients politiquement corrects comme ça vous êtes quelqu’un de bien, forcément! Y en a même qui donnent pour le Tsunami, les Sahéliens, l’Ethiopie (pas le Darfour, tout le monde s’en fout, pas assez médiatoc). Bon, on est tous bien! D’accord?

Mais alors ils sont où les sales cons qui déboîtent les charrettes de supermarché, qui salissent les toilettes comme des gorets, qui claquent les portes sur les nez des gens qui vous suivent, qui vous écrasent les pieds, qui vous roulent à la première occasion, qui vous prennent la place de parking sous le nez, qui vous font même pas un remerciement quand vous cédez votre place ou le passage en voiture, qui méprisent les caissières, qui essuient leur mayonnaise sur votre manteau qui dépasse, qui raflent les sacs aspirateurs des boîtes voisines pour acheter le leur avec plein de sacs…, qui enfilent les bacs de bière pleins… dans le machin à rembourser les vidanges…, qui vous adressent pas la parole même pas pour dire bonsoir ou au revoir entre New York et Bruxelles assis à côté de vous, qui abandonnent leurs vieux parents, qui vous explosent la tête avec leur bruit, bref, tous ceux qui ne pensent qu’à eux mais qui pleurent sur les bébés phoques qui habitent loin…

Alors qui? Personne? Absolument personne?…

Eh bien c’est le problème du SUR-PERSONNE avec leurs grands pieds. Pas vus ni connus, pas pris. Leur sous-moi devient sur-personne! Et là, après moi le déluge… Non assistance à personnes en danger ou non généralisée! Mais ce qui est le plus en danger sans assistance c’est… la civilisation… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : affreux, surmoi, grossiers, opportunistes, humour, rire |  Facebook |

03/04/2008

Petroconnards

PetroconnardsL

 
                    Vous n'êtes pas sans avoir observationné que le prix du carburant a légèrement dépassé la hauteur des tours de cracking… Un lecteur me fait observer que si nous payions 1,31 zorro le litre quand le baril valait 72 euros, nous payons actuellement 1,443 alors qu'en valeur euro par rapport au dollar actuel, le baril ne vaut plus que 67,5 zorros… Cherchez l'erreur!

Comme les politiques vous ont légèrement suggéré que les vilains pétroliers mettaient le produit de leurs fouilles dans les leurs… vous vous dites "vilains pétroliers". Certains d'entre nous iront même jusqu'à dire que ce sont les méchants Arabes qui exagèrent!

A force de répéter ces bêtises, on finit par les croire… Parce que la réalité est légèrement différente…

Ainsi, un politicien européen dont je tairai le nom pour ne pas être désagréable, s'est rendu en Arabie Saoudite pour demander aux Saoudiens s'ils ne pourraient pas faire un effort. Soit ils produisent plus et ça va faire chuter le prix, mais les Saoudiens sont à fond les manettes… ou alors ils se montrent un peu plus compréhensifs sur les prix… Alleeeez, diiiiites, rien qu'un peu, siouplaît, Monsieur Bédouin.

Vous savez, j'ai aucune sympathie particulière pour les Saoudiens, bédouins et autres pingouins. Rien contre non plus. A vrai dire, je m'en tape. Qu'ils se paient des bagnoles en argent massif ne me dérange même pas, je préfère ma vie à la leurre… si je peux utiliser ce raccourci orthographique qui me tendait la main et qui la leur met droit dans leur pif de nouveaux riches. Mais là, le Saoudien a répondu avec génie! Je vous livre la réponse sans plus attendre parce que je vous sens très speedant d'impatience. Il a dit: "et si on vous le donnait gratuitement? Moi je vous propose un marché… On vous donne le pétrole gratuitement!". Vous imaginez la tête du politicien européen… "Gratuitement?". Il se voyait déjà avec une promotion à la rentrée pour un si bel accord! Inespéré! "Oui oui, gratuitement! Vous avez bien entendu. Et en échange, parce qu'on n'a rien sans rien, vous nous donnez ce que VOUS percevez comme taxes sur nos produits pétroliers dans vos pays, d'ac?". Un peu dépité, notre politicien pétroconnard hypertaxateur!…

Je suis un peu fatigué, là ce soir, vous développerez la conclusion vous-mêmes? Le gros du travail est fait, non? A vous de jouer …  
*;->)

19:30 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : petrodollars, humour, petrole |  Facebook |