26/05/2008

Escroquer une assurance, est-ce une escroquerie?

Escroquer-assuranceL

 
                                    C’est pas moi qui pose la question mais un brave animateur de radio, en toute candeur… Comme je sens que vous n’avez rien de mieux à faire, je vous propose d’explorer la question.

D’abord, disons le tout net, escroquer c’est escroquer, dans tous les sens du terme. Si on escroque un escroc, on l’escroque quand même et on devient un escroc soi-même. Ben oui! On va quand même pas jouer sur les mots et la moralité a ceci d’intéressant c’est qu’elle est binaire: ou on l’est, moral, ou on l’est pas. Capito?

Cela étant, je me souviens d’un voisin qui était parti en vacances. Court circuit dans sa maison et… avec la chaleur, toute la maison s’est consumée sans flamme! Les armoires de salle de bain en plastique comme des draps pendants! Les meubles Louis quinze consumé mais pas déformés! Du charbon! Et tout comme ça. Ils avaient tout perdu. Heureusement, les pompiers alertés par les voisins qui avaient perçu une odeur, sont arrivés, ont donné un coup de pioche dans la porte ce qui a provoqué un appel d’air et une flamme. Commentaire de l’assurance: s’il n’y avait pas eu de flamme… pas d’incendie et donc pas d’indemnisation… Gonflés les mecs!

Une autre fois, je buvais tranquillement un coca pendant que ma femme conduisait sur la route Bordeaux Tours, quand un supporter du PSG parisien à casquette (vous avez remarqué combien la casquette diminue la faculté de conduire…?) s’est endormi, s’est réveillé en sursaut, a donné un grand coup de volant… ma femme l’a évité mais est allée percuter le rail central, du coup. Bagnole retournée à l’état sauvage inutilisable… Moi avec une côte cassée et perte de l’usage de mon petit doigt gauche pour toujours… Heureusement, les enfants attachés, n’ont rien eu. Eh bien, pour l’assurance, on a fait notre accident tout seuls! On est seuls responsables! Gonflés les mecs…

Bon, mais comme on est moral, on dit, c’est à la justice de trancher. Oui… sauf que la justice, à tous les coups, c’est votre tête qu’elle tranche… et celle là vous pouvez même pas l’escroquer! J’ai un ami avocat qui a carrément changé de métier, dégoûté!

Alors, pratiquons la morale comme un des beaux-arts: inutile comme le cirque mais c’est comme faire pipi dans son lange: ça vous donne au moins le sentiment d’être assis au chaud, disait Charlie Brown… ! En attendant, c’est pas avec des exemples comme ça que les assureurs vont se faire respecter par nos enfants, hein!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, assurances, escroquerie |  Facebook |

Commentaires

Tu crois qu'ça va comme ça, toi??? Il y a quelques années, un chantier situé à 50 mètres de chez moi plante une vibreuse dans le sol (pour faire remonter les bulles d’airs d’une chape « spéciale »).
Résultat, tout le monde sur le trottoir croyant à un tremblement de terre… et mon nouveau carrelage fissuré. Je pique ma crise, le chef des travaux descend et tout confus annonce devant le flic du quartier que ce genre d’incident s’est hélas déjà produit et qu’ils vont indemniser.
Tu parles !!! Malgré les témoignages de tout le voisinage, du policier de quartier qui a entendu ces paroles… de l’inspecteur de la Région Wallonne qui était passé quelques semaines plus tôt pour constater les travaux et m’octroyer une prime (inférieure à la TVA que j’ai dépensé pour tout faire bien « comifaux »)… le juge ne m’a même pas regardé une seule fois en face et me condamna à payer tous les frais d’expertises, d’avocat et de toutes les couillonnades de sa grosse mère : plus de 3000€ + les dégâts de 12000€…

Écrit par : Tony | 26/05/2008

les assureurs sont des gens qui te prêtent un parapluie quand ll fait beau et te le reprennent dès qu'il commence à pleuvoir.

Écrit par : Mishima | 27/05/2008

CE QUE SEMBLE DIRE TONY… … c'est que que Région Wallonne et travaux publics se sont entendus pour ne pas l'indemniser. On voit ça dans les films américains aussi, ou dans le tiers monde où le citoyen est broyé par les autorités qui tirent les ficelles. En en ce sens, la Wallonie n'a rien à envier à Naples… Mais dans de tels cas il faut faire un tel tapage médiatique que ces gens reviennent vite nous manger dans la main. Une compagnie d'assurances m'a refusé le remboursement d'une TVA sur une voiture détruite que je ne remplaçais pas vu que j'allais en recevoir une dans mes fonctions. Une clause léonine minuscule dans un coin du contrat. J'ai utilisé la société de leasing de la voiture suivante comme levier… et la TVA est vite revenue! J'ai fait plier Lufthansa comme ça un jour. La menace d'une campagne médiatique a eu un effet immédiat. Subitement j'ai obtenu gain de cause. Toujours se défendre soi-même, jamais avec la "justice", au grand jamais! Et toujours le faire avec de la médiatisation bien placée. Aujourd'hui il n'y a plus que ça qui porte!

Écrit par : AMADEUS | 27/05/2008

c'est vrai Amadeus, mais çà laisse rêveur : devoir jouer les cow-boys solitaires pour obtenir gain de cause. Y-a-t-il une justice à l'ouest du Pecos ?

Écrit par : Mishima | 27/05/2008

sinon... on peut toujours essayer l'amission "sans aucun doute".
Ah mais on m'apprend que Julien Courbet passe à la concurrence et va sur France 2...
Au service public? planqué va!
;-)
Sinon à part ça OUI les assureurs sont des voleurs.

Écrit par : Gregg | 27/05/2008

Les commentaires sont fermés.