15/06/2008

Achetez vos salades de première main…

Salades-première-mainL

 
Un boucher ça vend? De la viande. Très bien. Une boulangerie? Du pain. Bravo. Et une librairie? Des journaux, des livres? Bien, encore que... à y réfléchir... pour la librairie, c’est différent.

Il y a longtemps, j’y avais acheté Pif Gadget avec des pois sauteurs du Brésil! (à ne pas confondre avec les minnesoteurs qui sont les habitants du Minnesota, eux). Tous les magazines sautillaient sur le comptoir! Marrant.  Puis, on a vu apparaître une série avec l’armée napoléonienne soldat par soldat, semaine après semaine... à peindre soi-même pour occuper les longues soirées sans foot à la con. Puis, des Barbies, une  jambe, le croupion, les pieds, les chaussures et les robes à partir de la semaine prochaine, etc. Le magazine était de plus en plus réduit. Les «cadeaux» de plus en plus gros! Ils en sont quand même aux voitures de 35 cm de long sur 15 de large, hein!

Parfums, stylos, sculptures égyptiennes en plastoc, Gaston, Bagnoles américaines, tout y est passé. Maintenant ils en sont aux constructions par pièces détachées semaine après semaine.
J’aime bien ces séries mais l’ennui c’est que si vous loupez un numéro vous êtes embêté. Par exemple, j’achète aussi «Dentiste sans peine». Mais j’ai loupé la colle pour fixer le bridge du numéro 40. Je suis embêté parce que mon bridge flotte. Enfin, j’ai quand même toute la collection de dents pour quand elles tomberont. Et j’ai acheté deux fois les numéros avec les molaires. Au fur et à mesure, je remplace.
C’est assez pratique. On regarde TF1 ou RTL pour l’anesthésie, votre conjoint accroche la dent et vous mettez la tête dans le micro-ondes pendant 15 secondes à 900 watts. hop! soigné! La dent est soudée.

Maintenant, j’ai un plus gros problème. En fait, j’avais commencé à acheter la collection «fabriquez votre villa vous-même» entre 2005 et 2030 (oui, il y a quand même des pièces, hein dans une maison). Grâce aux deux premiers numéros j’avais eu 4 briques au lieu de deux pour l’offre de lancement mais après je suis parti en vacances et il me manque 4 semaines. Je suis embêté parce que je vais pas avoir le nombre de briques pour finir les fondations. Qui peut m’aider? Il me manque les numéros 26, 27, 28 et 29 (celui avec la brique percée pour le passage de l’évacuation de la condensation). Je veux bien les échanger contre une jambe de Barbie et trois molaires plus soldat de Napoléon (lancier).

Notez, je crois que les libraires se vengent parce que mon boucher emballait sa viande dans du papier journal depuis des lustres. Eplucher des pommes de terre est une activité extrêmement frustrante parce que vous avez le début du drame de Carla Sarkozy... mais il manque la page 12 et...!  Mon coiffeur et mon médecin offrent des magazines sales avec tous les mots croisés déjà faits et souvent avec des erreurs! Je comprends dès lors que les libraires se vengent en vendant les trucs des autres. Je vous le dis: il vaut mieux acheter ses salades de première main... en vente dans toutes les bonnes librairies, selon l’expression consacrée! *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, marketing, gadget |  Facebook |

Commentaires

le jour où il y en aura un pour imprimer des petites nouvelles, bd et autres petites amusettes sur du PQ, celui là il aura tout compris!

Écrit par : mimi | 16/06/2008

pour les salades vous avez le choix : journalistes, romanciers, théâtreux, ministres : rien que des fournisseurs de premier choix.

Écrit par : Mishima | 16/06/2008

Les commentaires sont fermés.