22/06/2008

Association bien membrée

association-membréeL

 
                            Je participais ce soir à l’ assemblée générale d’une association dont je fais partie. Moi, les assemblées générales… mais bon. A un certain moment il a fallu décider du montant de la cotisation des membres actifs et des membres sympathisants. Le genre de sujet qui a tout pour me passionner. Et ça n'en finissait pas…

Moi, tout de suite, j’avais le sourire aux lèvres avec toutes les idées stupides qui me venaient à l’esprit: membre sympathisant c’est quand même moins effectif qu’un membre actif si vous voyez ce que je veux malheureusement dire… Au commissariat, une agression par un membre effectif est quand même pire qu’une agression avec un membre sympathisant mais réservé. Mais bon. C’est pas là qu’il faut rire, je vous dirai quand.

Donc, comme tous les montants les plus extravagants de la gratuité à la lourde taxation ont été envisagés, j’ai fini par proposer un compromis à la belge.
J’ai proposé qu’il y ait:
Des sympathisants sans engagement.
Des membres gratuits sympathisants avec légère incitation à payer.
Des membres distraits autorisés à oublier de payer mais avec culpabilité. Du moment qu’on a leur signature pour gonfler la liste.
Des membres légèrement intéressés qui paieraient 1 euro par an.
Des membres convaincus mais pas au point de payer plus de deux euros par an.
Des membres effectifs non actifs qui paieraient 5 euros par an.
Des membres effectifs actifs mais avec dispenses pour autres obligations: 10 euros par an.
Des membres bien remontés et actifs pour 15 euros par an.
Des membres bien membrés qui paient 30 euros par an pour prouver la longueur du capot (oui oui, au masculin) de leur implication.
Des membres reproducteurs qui paient en nature, à savoir le racolage d’autres membres…

C’est là que le président m’arrêta! Dommage, le meilleur restait à venir. Enfin, mon intervention eut le mérite de clore le débat et faire rentrer la réunion dans le chloroforme dont elle avait eu le malheur de sortir quelques minutes.

Ah, j’ai oublié de vous dire quand il fallait rire. Mais je suis plus trop sur maintenant…

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : association, membre, cotisation |  Facebook |

Commentaires

Tu ferais un ministre des finances acceptable... Et on verrait qui sont les généreux contribuables convaincus (tu sais, ceux qui se vantent d'être fiers(!!!) de payer leurs taxes... pour la - snif snif- émouvante solidarité).
;-)

Écrit par : Tony | 22/06/2008

Aux débuts de la régionalisation c'est-à-dire vers 1980,il y avait un gouvernement national avec des ministres et des exécutifs régionaux et communautaires, avec des "membres de l'exécutif". Première réunion à la Communauté Française avec Philippe Moureaux, Ministre Président (titre décalqué de l'allemand), RObert Urbain (je crois) et l'inénarrable Philippe Monfils. On se jauge, on se parle, comment va-t-on s'adresser l'un à l'autre ? Et on choisit de s'appeler 'ministre', comme les grands du national, car comme disait Monfils "on ne va tout de même pas s'appeler Monsieur le Membre".
Elle est pas belle la vie ?

Écrit par : Mishima | 23/06/2008

Les commentaires sont fermés.