24/06/2008

Erreur sur la personne…

Erreur-sur-personneL

 
                                    Il ne vous est jamais arrivé de vous méprendre? Par exemple, vous saluez chaleureusement Monsieur le Ministre et on vous pousse d'un coup de coude et de menton vers le mec riquiqui derrière… Euh, hum, c'est lui le Ministre… Gênant.

Ou le contraire. Vous vous adressez au Ministre en lui disant "pardon, monsieur, vous ne savez pas où est le Ministre?". Et c'est lui…

Moi j'en ai fait quelques unes des gaffes comme ça. Pas vous? Un jour, qu'avec une équipe de télévison j'attendais un ministre dans son bureau, j'avais un lacet défait, je me suis assis sur le bureau pour le refaire… C'est là qu'il est arrivé évidemment.

Maintenant que j'ai pris un peu de bouteille et quelque expérience dans la vie, j'en joue. Vous rencontrez Di Rupo et vous lui remettez un pourboire pour aller signaler au ministre que vous êtes là. Notez, Leterme a fait pire: il a chanté la Marseillaise au lieu de la Brabaçonne… Il y a des gens qui refusent de serrer la main de Sarkozy. Dans un hôpital, une infirmière a refusé de le saluer! Mais là, j'ai été précurseur! J'ai refusé d'aller rencontrer Laurent Fabius, Président de l'Assemblée Nationale à l'époque. Le Rainbow Warrior avait été dynamité quand il était premier ministre. Pas question que je salue cet homme là.  Je n'y suis pas allé. Bof, Cécilia Sarkozy s'est portée malade pour pas serrer la main de Bush… Et vous avez déjà remarqué comment un politicien vous serre la main? En regardant déjà le suivant… Il ne vous voit même pas.

Mais mon petit-fils est bien plus doué que moi. Très prometteur, lui, pour se méprendre sur les gens. Un jour qu'il nous accompagnait dans une église il a pointé le curé de son pouce en entrant et a demandé à sa mère: "maman, c'est lui Dieu?". Non, mon chéri, on t'expliquera…

Ensuite, pour une raison qui m'échappe de plus en plus, nous avons baptisé mon deuxième petit fils d'un an. Un lendemain de Noël. Pathétique, surtout quand il a vu approcher le pauvre vieux curé avec son gobelet d'eau et qu'il s'est débattu en criant noooon… comme celui qui va devenir castrat… Dégoupillé, le goupillon! Mais, trop tard… Baptisé à l'insu de son plein gré! Il venait de refuser de serrer la main à Dieu! Fortiche, le mioche!

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bapteme, erreur personne |  Facebook |

Commentaires

j'avais un prof d'univ qui était brillant,mais incapable de remettre un nom sur un visage.Il identifiait seulement s'il avait à faire ou non à un de ses étudiants.
Et donc il m'a donné le truc que j'utilise encore "bonjour Mademoiselle, bonjour cher ami"
et comme cela, ni vu ni connu je t'embrouille

Écrit par : Mishima | 25/06/2008

Les commentaires sont fermés.