25/06/2008

Les betdits zoizeaux de Monsieur Hulot

betdits-zoizeauxL

 
                    Aujourd'hui il n'y en a plus que pour Monsieur Hulot et sa belle nature kodachrome dorée sur tranche écologique. Mais dites, vous avez déjà regardé la nature de près? Ecartez un peu le joli bouquet de fleurs qui cache l'arrière-plan et ouvrons les yeux.

Je voyais hier soir un documentaire sur les magnifiques poissons d'Afrique. Belles couleurs! Super! Mais cette merveilleuse créature vous attaque… à l'acide sulfurique! Telle autre vous arrache un bras ou une jambe sans aucun égard pour votre degré universitaire ou vos bonnes actions. Tout ce joli monde est vénéneux et venimeux.

C'est joli les petits lions, les nounours et les tigres. Les écologistes ne sont pas loin de penser qu'il suffit de donner suffisamment de tendresse béate à un tigre pour pouvoir lui confier un nouveau né en toute sécurité. Dans leurs schémas mentaux bien pensants, l'amour amène l'amour aussi sûrement que l'argent amène l'argent pour les boursicoteurs. Tout est une question de bons sentiments. Ils s'en vont Grand-Place et se mettent à donner des hugs (embrassades) à tout le monde. On s'aime tous, n'est ce pas? Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil!

Pourtant, dans la nature, tout le monde bouffe tout le monde avec une cruauté involontaire mais intense sans vous demander votre avis. Seulement voilà, notre civilisation technicienne nous a tellement protégé de la nature et les fleurs sont si belles que tout le monde pense que nous ne risquons plus rien! Les gens grimpent sur le Mont-Blanc en bikini et tongs, on ne se lave plus les mains, on s'expose au soleil jusqu'au cancer, on élève des chimpanzés dans son living ou des crocodiles dans sa baignoire, on met le chien dans son lit et le chat sur ses genoux sans penser que s'il avait votre taille il vous boufferait! Bref, on est tellement protégé de la nature qu'on ne la voit plus qu'au travers du romantisme de Nicolas Hulot et de Yann Arthran Brutus…

Je réfute cette vague verte qui mélange romantisme et nécessités réelles. Ainsi, le réchauffement climatique est peut-être accéléré par nos activités. Mais je signale quand même que les pôles magnétiques terrestres sont en train de s'inverser… et ça je l'ai pas fait en montant la température de mon chauffage ou en démarrant premier au feu rouge… C'est pourquoi je pense qu'il est bon de modérer nos excessives négligences, ce qui est sensé, mais pas au prix d'une régression sur ce que la civilisation technicienne nous a apporté. En d'autres mots, je veux conserver ma voiture par exemple et la rendre non-polluante. Et pas lui tordre le cou comme veulent le faire les romantiques écologistes.

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : ecologie, con, nature, hulot |  Facebook |

Commentaires

peu pas! hulot moi, il me donne la gerbouille. quand on pense à tout le matos polluant qu'il a derrière pour se montrer accroché à son deltaplane ou autre truc bien propre! on se moque de qui là? et il y a des tarés pour penser qu'il serait un bon président.
je me demande parfois: ces dingues-écolos-pros, tu crois qu'ils trisélectivent? si çà se trouve chez eux, la femme de ménage qui n'en a rien à faire de l'écologie fiche les bouteilles en verre (du bon vin en bouteilles en plastique, quelle honte ce serait!) dans la même poubelle que les restes de foie gras.

Écrit par : mimi | 25/06/2008

comme d'habitude les poètes ont tout dit (car ce qui demeure, les poètes le fondent, disait Höllderlin)
Un petit texte, amusant, de Norge :

Et toi, que manges-tu, grouillant?
-Je mange le velu qui digère le
pulpeux qui ronge le rampant

Et toi, rampant, que manges-tu?
-Je dévore le trottinant, qui bâfre
l'ailé qui croque le flottant.

Et toi, flottant, que manges-tu?
-J'engloutis le vulveux qui suce
le ventru qui mâche le sautillant.

Et toi, sautillant, que manges-tu?
-Je happe le gazouillant qui gobe
le bigarré qui égorge le galopant.

Est-il bon, chers mangeurs, est-t-il
bon, le goût du sang?
-Doux, doux! tu ne sauras jamais
comme il est doux, herbivore!

Écrit par : Mishima | 25/06/2008

Tony was here. Moi, je veux les garder mes Simca.
Et je n'aime pas qu'on regarde dans mon assiette quand je mange!
Voilà, vous êtes prévenus.
;-)

Écrit par : Tony | 25/06/2008

Jarrive ici par hasard... je fais juste un petit passage car je n'ai pas trop le temps ce matin ...et oui, dans la nature , c'est la loi du plus fort rien de romantique à cela mais rien de cruel non plus . Les animaux sont ils cruels ? vaste débat naturaliste !

Écrit par : digitale | 26/06/2008

Un hommage au texte amusant du poète Norge (suivre le lien)

Écrit par : Cochonfucius | 16/09/2008

Les commentaires sont fermés.