26/07/2008

La confiance règne…

Confiance-règneH

 

                Je vous ai pas fait venir pour vous dire que j’adore les champignons... Pourtant je les adore. Le mot n’est pas trop fort. Ma femme c’est pire. Elle est partageuse et pas égoïste pour un sou. Mais... devant une assiette de cèpes elle est capable de vous mordre si vous faites mine de lui prendre sa gamelle... Et tout ça me fait penser à une autre histoire de mes frères. Je vous esplic.

Mon deuxième frère qui vit comme un Espagnol, et ça tombe bien vu qu’il vit en Espagne, avait été suivre des cours pour apprendre à choisir les champignons sans risquer d’envoyer toute la famille dans un monde meilleur.

Un jour, rentrant du boulot, il tombe sur un terrain vague bourré de délicieux champignons qui poussaient au nez et à la barbe des citadins plus habitués à les acheter en barquettes bleues que de les cueillir dans les champs. Il te me nous fait une razzia de deux grands sacs de chez Delhaize et nourrit sa famille morte de peur sous la contrainte de son nouveau savoir.

Le lendemain, toujours vivant, il décide de repasser par le champ. Et re-bingo, les champignons avaient repoussé dis donc! Il te refait une razzia mais cette fois-ci, il avait emporté plus de sacs et le soir, gentil, il passe chez ses frères pour distribuer des champignons. Ma femme et moi très heureux! On se régale avec une merveilleuse omelette.

Puis, il s’en va chez mon frère intellectuel, qui accepte les champignons avec un rien de suspicion, se laisse convaincre après avoir demandé cinq fois s’il était certain qu’il n’y avait pas de risque.

Mon  frère pas encore espagnol à l’époque, me raconte ça hilare en me disant «tu n’as pas idée! Il ne me fait pas confiance! C’est fou, j’ai du insister! Je crois qu’il se méfierait si je lui apportais des fraises, celui-là! Attends, je vais l’avoir» ... et le lendemain, il téléphone à mon frère intellectuel pour lui faire une farce:

- Dis, tu as déjà mangé les champignons?
- Non, dit mon frère intellectuel fonctionnaire... pourquoi?
- Ouf, je suis rassuré, mais écoute, c’est parce que je me suis trompé et ceux que je t’ai apportés sont dangereux en fait!

Et là, mon frère intellectuel fonctionnaire abonné au gaz:
- Non, mais ne t’en fais pas, je n’avais pas confiance et je les ai jetés!

Vous imaginez sans peine l’arroseur arrosé pas encore Espagnol à l’époque, par sa blague!...  Il poussait des cris de putois!  *:->)

Commentaires

ah là là mais TOUS les champignons sont comestibles. C'est juste que certains ne le sont qu'une seule fois.

Écrit par : Mishima | 26/07/2008

Les commentaires sont fermés.