31/07/2008

Attention, c’est plein de vide!

Plein-de-videL

 

                                Le sujet de l’émission radio d’hier était de ceux qui me font voir la vie cum jubilatione. Le genre de chose qui se fout à la puissance douze de toute velléité pragmatique et utilitaire et qui  fait voir l’univers avec recul, distance et délectation. Mais en même temps, ce sujet m’a donné le sentiment que mon cerveau a été transformé pour un instant en foie gras tant il est délicieux d’en consommer le produit de la compréhension, de la spéculation douce et tout cela sans danger aucun pour personne ni même dégagement de CO2. Je vous livre le thème en question sans plus tarder.

Vous vous souvenez de la définition belge du tuyau? C’est un cylindre avec du vide dedans... Eh bien, le vide est-il un concept théorique ou une réalité ontologique (en soi) ?

Pas con, comme question ! Pour certains, cela n’évoquera qu’une idée tordue pour terminale de philo. Ils déploieront immédiatement leurs méthodes résiduelles et s’appliqueront à concasser cette question en farine inutilisable mentalement. Pour d’autres, en revanche, il s’agit là d’un mets de choix dont le fumet, loin du cartésianisme débilitant, embaume le plaisir de ne pas être un singe.
Qu’il me soit permis ici d’apporter ma réponse personnelle.

Le vide est un concept théorique pour celui qui, comme moi, n’arrive pas à perdre du poids ou qui a 30 enfants braillards dans une classe par exemple. Le vide est un concept théorique pour celui qui vient de renverser le pot de confiture sur le tapis et qui en rajoute encore un peu plus partout chaque fois qu’il essaie d’en enlever. Essayez de vider le sac de votre aspirateur et vous verrez que le vide est bien théorique! En revanche, pour mon banquier, le vide de mon compte est bien une réalité ontologique! Allez lui expliquer que c’est théorique et qu’avec un peu de patience, ce compte va retrouver des couleurs. Malheureusement, mon banquier n’est pas un concept théorique. Il est bien là! Notez que, intellectuellement, mon banquier est bien un vide d’ordre ontologique. Mais ne le lui dites pas, il ne serait pas content! Bon...
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vide, physique, plaisir intellectuel |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.