08/08/2008

Attention, penser mène au cannibalisme…

Vive-cannibalL

 

                            Dans le temps il y avait les zumains d'un côté et les zanimaux de l'autre. Comme ça les choses étaient claires. Depuis lors un philosophe allemand s'est dit comme ça que les animaux pouvaient souffrir, que si ils souffraient c'est qu'ils avaient une âme et que s'ils avaient une âme, c'est qu'ils étaient nos égaux. Jusqu'ici… on peut comprendre même si on ne croit pas dans les âmes. On réalise quand même qu'il y a quelque chose de pas tout à fait faux, surtout qu'on est quand même de drôles de singes nous mêmes et que beaucoup d'animaux sont des gens très bien.

Oui mais il y a un problème dont je vous ai déjà parlé. C'est que les animaux on les mange. Forcément. On peut pas égorger et manger que de la salade bio, ça suffit pas. Donc il y a les petits agneaux à caresser et les petits agneaux à manger. Deux statuts, un seul animal. Donc on mange les zanimaux.

Oui mais, si on considère que les zanimaux ont une âme et qu'on peut quand même les manger, c'est qu'on peut manger ce qui a une âme et donc restaurer le cannibalisme entre nous! C'est ça la bonne nouvelle! Sinon, c'est quoi la différence? (Pour ceux qui croient pas en l'âme par exemple, pourquoi ils s'empêchent de manger les autres?).  On va enfin savoir ce que goûte un humain qui vous fait envie. Et des envies nous en avons. Exemples: tout le monde a dit un jour à la personne qu'il aime: je te mangerais, tu es belle à croquer. Mais on pouvait pas! Idem avec les petits enfants tellement mignons qu'on les mangerait. Vous n'avez jamais rien dit de semblable? Rappelez-vous! Moi c'est même pire: je connais quelques specimen que je boufferais tout crus!

Et voilà! Avec le philosophe on va bientôt mettre ses sentiments en repas. On va enfin croquer ses amours à belles dents, céder aux passions dévorantes, dépasser les succions diverses et variées que je vous décrirai pas ici, vous n'avez qu'à savoir! Passer du bucco-anal au sentimento-gueuleton.

Comme quoi la philosophie mène à tout et la bêtise de la réflexion systématique encore plus! C'est pour ça que je me méfie des penseurs qui ont remplacé la sagesse par les raisonnements. Ils finiront pas nous bouffer nos gosses, ces méduses de mes radeaux du même con!  *;->)

19:04 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sensiblerie |  Facebook |

Commentaires

Hannibal was here Gastronomie amoureuse?
:-)

Écrit par : Hannibal Lecter | 09/08/2008

Les commentaires sont fermés.