15/08/2008

Plâtres et caméra bien cachée…

COIFFEUR-L

 

                        Je ne rencontre que des gens spéciaux. J'ai eu un dentiste témoin de Jéovah qui m'évangélisait quand j'avais la gueule ouverte sans pouvoir lui répondre. Mon médecin n'est pas triste non plus mais je peux plus rien dire parce qu'il est tombé par hasard sur mon blog et ce que j'en disais… C'est ça la célébrité… Mon coiffeur c'est différent. Même pas gay! Mais très amusant quand même. Comme quand il sort sa voiture du garage en plein hiver rigoureux et que le moteur monte en régime pour chauffer… ce qui a pour effet de déclencher le verrouillage de toutes les portières. Voiture en travers de la rue… Lui, en chemise légère, sans autres clés que sur le tableau de bord de la sa Jaguar… Et pas une caméra pour filmer le gag! L'autre clé? Dans le sac de sa femme qui est au ciné avec une copine. Logique. Mais c'est pas le sujet principal.

Mon coiffeur, un premier avril, tombe dans un escalier (pas la date, le coiffeur) et se casse deux bras... Les deux du dessus avec lesquels il vous fait plein de choses occipitales. Il trouve la force de prendre sa voiture et d’aller «aux urgences». Là, radios, diagnostic: les deux sont cassés, allez hop, au plâtre.

Le voilà qui ressort avec l’élégance d’un Serbe qui a de grosses contrariétés et le besoin pressant de caresser un Kosovar. Il rejoint sa voiture (de luxe... quand même) et découvre qu’il ne peut plus faire pivoter son bras pour tourner la clé de contact. Il sort de sa voiture et accroche le premier passant; «excusez-moi, vous pourriez m’aider s’il vous plaît, je n’arrive pas à tourner ma clé de contact avec les plâtres». Réaction des passants: «je vous reconnais, vous êtes monsieur Zygo, et on est le premier avril, vous vous moquez de nous, mais ça ne marchera pas!». Tout le monde s’en allait hilare en haussant les épaules ou se tapant sur les cuisses.
Je suppose qu’ils ont dû camper devant leur écran RTL pour se voir à la télé. Il ne lui restait plus qu’à composer le numéro de téléphone de sa femme avec les doigts de pied sur son GSM.

Notez, y faut être coiffeur pour essayer de conduire avec deux bras cassés, mais bon. Comme on dit, ça décoiffe! C’était notre rubrique on est  bien peu de chose... (oui oui, c’est vrai, je le jure).

Signé Wolfagang Amadeus Bigoudi. Et on va encore me demander où je vais trouver tout ça! Ben, je cherche pas! Tout le monde nous en fait des trucs comme ça. Un monde fou fou fou, je vous dis! Et c’est à moi qu’on voudrait mettre la camisole de force!  Bon, je vous laisse, je suis en vacances et c'est soirée culture musicale avec les notables du coin.… ma femme m'appelle pour partir. Ça va encore être folklo! *;->)

18:38 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coiffeur, platre, accident, non sens |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.