04/09/2008

Histoires de plafonds…

Histoires-plafondsL

 

                    Bonne nouvelle, le prix des armes de destruction massive vient de baisser. Prix plancher.  A l'heure où tout augmente sauf le pouvoir d'achat, moi j'aime bien entendre que des prix s'effondrent, même si je n'en ai pas un besoin pressant et immédiat. Vous n'étiez pas au courant? Est ce que vous êtes sur de bien vous informer?

Par exemple, est ce que vous avez su que le plafond de la salle du Parlement Européen de Strasbourg s'est effondré le mois passé? Et pas n'importe quelle section: juste la section qui surplombait la zone réservées aux fonctionnaires de la Commission… Tentative d'attentat?  Pas nécessairement. Strasbourg est en France et ils aiment bien s'effondrer des trucs en France: le plafond de la nouvelle section de Roissy, la passerelle du Queen Mary, Vulcania juste avant sa mise en service, le Parti Socialiste… les Français aiment bien ce qui s'effondre. Notez, chez nous, c'est tout le pays qui est en train de s'effondrer, alors je voudrais pas jeter la première pierre sur les Français. Mais quand même, ça fait désordre.

Ce qui fait encore plus désordre c'est qu'à la rentrée parlementaire européenne qui a du se tenir à Bruxelles pour cause de plafond au plancher strasbourgeois, il n'y avait pratiquement personne dans l'hémicycle hier… Vous voyez le coup: c'est le jour de la rentrée, c'est à Bruxelles, qui est quand même plus facile d'accès que Strasbourg pour les parlementaires qui se plaignent à longueur d'année de devoir aller en Alsace, et ils ne viennent pas! Parlement buissonnière! Pourtant, ici, les plafonds tiennent!

Notez, les sujets du jour n'étaient pas très importants… Tous les fonctionnaires concernés étaient bien là, eux, jusqu'aux commissaires européens, mais les sujets étaient nuls: par exemple le statut et la protection de la Femme dans le monde… A peine 50% de la population… Pour des bonnes femmes qui se prennent quelques coups et qui ont le mauvais goût d'en mourir, vous connaissez les femmes, elles exagèrent tout…

Je ne suis pas toujours d'accord avec la vision trop castratrice et régulatrice de la Commission et de ses fonctionnaires normalisateurs. Mais ils connaissent leurs dossiers et ils croient dans ce qu'ils font, ils turbinent dur. Ils étaient là pour répondre aux parlementaires, eux! En revanche, les parlementaires, qui sont des politiques, on aimerait qu'ils fassent leur boulot et qu'ils prennent les choses au sérieux. Je les trouve un peu bas de plafond. Evidemment… ça rapporte quoi, électoralement, que l'Europe prenne position et fasse entendre sa voix pour améliorer la condition des femmes dans le Monde?… Moi, pour le coup, c'est là que je me ramasse le plafond sur la tête. Accusez encore l'Europe après ça…   *;->O

Commentaires

Oui, j'ai lu un article en Italie (sur un journal pour mémères). Y a une créature politique du gang de Bruxelles (une scandinave si j'ai bonne mémoire) qui ramasse une part du butin de l'establishment pour imposer un quota de politicardes parmi les politicards.
Si j'étais une femme, je serai vexé(e), moi qu'on veuille à tout prix me "laisser gagner".
Oui, je crois qu’il reste encore quelques femmes d’honneur !
Tu sais, Mad-Deus ce que je souhaite à ces dindes?
Que quand elles se paieront le cancer de l'utérus qu'on leur promet, on leur annonce que le chirurgien qui va les opérer est un de ces repêchés qui doit compléter un quota!!!
Minghia, coup de gueule à la Johnny!
;-))

Écrit par : Tony | 04/09/2008

en belgique c'est déjà le cas. Il ne peut y avoir plus de 50% des personnes sur une liste du même "genre".

Écrit par : Mishima | 05/09/2008

Euh… …je vous parlais pas des femmes parlementaires mais de la protection de la Femme dans le monde et surtout dans les pays où elles sont opprimées et battues comme dans certains pays musulmans, en Espagne (oui oui!), en France (oui… aussi!) et à Seraing sauf dans l'une ou l'autre maison! ;-)

Écrit par : Amadeus… | 05/09/2008

un de mes anciens patrons qui devait peser 54 kilos tout habillé et avait épousé une directrice d'école primaire à l'ancienne (pas du tout du genre à apprécier les rentrées scolaires que vous décrivez plus bas) m'a un jour sollicité pour créer l'AMM dont il s'octroyait la présidence et me réservait le secrétariat. Qu'est ce que c'est ? Mais l'Association des Maris Matés, évidememnt

Écrit par : Mishima | 05/09/2008

Les commentaires sont fermés.