15/09/2008

Achats billing billing…

ACHATS-BLING-BLINGL

 

                Depuis que la télé est devenue digitale, on a le progrès: plus question d'enregistrer un programme pendant qu'on en regarde un autre. Ensuite la qualité digitale, ben… elle arrive dans votre boîtier digital et de là on la massacre et elle arrive dans votre télé comme avant: analogique. Vous aviez réalisé ça?… Vous achetez HD ready, des HDMI, des full HD, pourvu que vous HT… et on vous coupe la qualité à l'entrée! En plus, si vous voulez d'autres programmes, des "bouquets", c'est billing billing… ce qui veut dire facture facture! A ne pas confondre avec la tocante ni même la toquée de Sarkozy… Enfin, on vous livre un boîtier qui doit rester allumé et qui chauffe, comme ça, rien que pour le plaisir de faire tourner un disque dur qui vous sert à rien! Chouette, le progrès, non?

Comme mon boîtier faisait du bruit, je l'ai rapporté chez Belgacom. J'ai fait 20 minutes de file pour être reçu par une jeune femme sympa qui a réglé mon problème. Mais vous me connaissez… J'aime ennuyer mon monde. Surtout que si elle était sympa, tout ce que je viens de vous expliquer l'est beaucoup moins…

Elle voulait que je lui rende la télécommande pour m'en donner une neuve. La même mais neuve. Là, je lui ai dit que c'était pas possible, que c'était pour des raisons personnelles que je voulais garder cette télécommande. Comme elle ne comprenait pas bien, je lui ai déclaré que c'est grâce à cette télécommande que j'avais découvert tele actrice dans un de ses meilleurs rôles et que depuis lors je vouais à cette télécommande une affection sans borne. Elle m'avait porté chance. Depuis lors je lui parle et je la place contre moi comme un grigri ou le doudou de mon petit fils en suçant mon pouce. Ben oui, que voulez-vous, on a tous nos manies. Ah… mais ça ça ne va pas, me dit la préposée, je dois la rentrer et vous y gagnez une neuve.

Mais je n'en démordais pas. C'est vrai, j'ai reporté toutes mes frustrations affectives sur cette télécommande et une autre ne sera pas chargée affectivement de la même façon. Ce serait une étrangère. Elle ne saurait rien de mes émois avec l'actrice. On ne saurait quoi se raconter, elle et moi. On n'a rien vécu ensemble. Que celui qui n'a jamais parlé à une plante verte ou à son chien qui n'y comprend que dalle, me jette la première pierre.

Vous voyez? C'est ça le progrès! Tout est remplaçable, de la télécommande jusqu'à vous au boulot! Interchangeable! Mais où est l'affection dans tout ça? Où est le contact charnel? Où est la patine du meuble ancien auquel on s'attache au fil des années? Oui, je sais, je suis un grand sentimental. Enfin, j'ai finalement pu la garder ma télécommande. Mais le nouveau bidule s'est vengé: il me demande mon numéro de client et ça… croyez moi… d'ici que je le retrouve dans mes papiers, j'aurai plus vu la télé billing billing ou pas depuis longtemps…
*;->)

01:02 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

c'est la civilisation du ready made. Et donc du ready to be replaced.
Vivement la pension

Écrit par : Mishima | 15/09/2008

Les commentaires sont fermés.