30/09/2008

Finances et humour

Au-suivantL

                        Je vais vous donner un tuyau et celui-là vous allez l'aimer, Certain! Voilà, je suis sur que vous avez un petit découvert quelque part à la banque. Je ne sais pas moi, vos dernières vacances pas tout à fait payées, l'option cuir de la bagnole était peut-être un rien au-dessus du budget ou vous avez craqué pour une copine un peu chère à satisfaire ou un mec exsangue mais tellement charmant… un rien gigolo. Tout ça ne me regarde pas, c'est pas le sujet. Faut toujours que vous m'entraîniez où je ne veux pas aller. Je parlais de votre découvert à la banque.

Eh bien en ce moment, les banques soldent les dettes! Vous envoyez une demande à Barroso, Reynders notre minustre des finance, vous appelez un copain luxembourgeois et hop! Ils vous paient vos dettes avec le sourire! Pas compliqué! Suffit d'appeler, vous parlez un peu de vos difficultés, vous évoquez la perte de confiance familiale en vous,celle de vos amis qui commencent à parler dans votre dos et le tour est joué. Ils vous effacent votre découvert! C'est pas beau, ça? Vous m'enverrez un pot de confiture en remerciement? Je ne demande pas d'argent, ça ferait un peu margoulin. Mais un ou deux pots de confiture comme le font quelques lectrices déjà, ce serait pas mal. J'adore la confiture. Surtout aux prunes et aux cerises. Mais aussi aux groseilles. Faites maison hein! Avec amour, pas avec maternité.

Revenons sur l'essentiel. En plus on peut pas vous refuser un remboursement. C'est vrai, qu'est ce que c'est que quelques milliers d'euros en regard des notes proposées par Fortiche, Dettexia ou autres monstres financiers? C'est rien! Notez, c'est peut-être ça qui pourrait poser un problème à bien y réfléchir. Si le montant est trop petit, ils donnent priorité aux plus gros. Oui, faites attention à ça. Un petit conseil: dépêchez-vous d'aggraver votre dette dans les heures qui viennent sinon vous risquez de pas être crédible. Ouaip… Faut faire attention, sinon ils auront pas confiance. Donc, allez-y. Pour demain il va falloir que vous soyez vraiment endetté. Solidement. Je ne sais pas moi, perdez au Lotto, achetez-vous une Ferrari, quelques bijoux et commandez une piscine payée d'avance, enfin les trucs que les traiders se paient d'habitude. Vous voyez? C'est pas difficile! C'est comme ça qu'ils ont fait, eux! Allez, à votre carte de crédit Vite! Et pensez à mes confitures. A moins que vous y soyez jusqu'au cou…  *;->)

29/09/2008

Fortis reconversion

Banque-spermeL

 

                            Comme je vous le disais il y a quelques jours, il n'y a aucun risque pour qu'on ait le plaisir de voir nos sinistres se défenestrer comme en 29 pour raison de faillite. D'ailleurs avec les double vitrages qu'on ne peut plus ouvrir à cause de l'air conditionné… Mais c'est pas le sujet. Le sujet c'est la reconversion de Fortiche Banque. Que vont-ils faire, maintenant?

Le business de l'argent semble pas être leur fort et il m'étonnerait que les bons pères de famille laissent encore longtemps leur pognon dans une institution aussi vacillante… Or, c'est un grand principe du marketing: quand les affaires vont mal on se recentre sur son "core business". Dans la cas de la Fortiche c'est l'activité bancaire mais pas le pognon. Banque ils savent faire, pognon ça le fait pas… Par conséquent, je leur suggère de se reconvertir en banque du sperme. C'est plein d'avantages. Notamment, ils peuvent récupérer les placements des bons pères de famille…

D'abord, les déposants s'appellent des donneurs… Vous voyez tout de suite l'intérêt. D'ailleurs, des intérêts on n'en donne pas. Vous n'imaginez quand même pas une heureuse bénéficiaire venir retirer 10% de plus que ce qu'il y avait dans l'éprouvette de base… Autant jouer à la roulette russe! En cas de problème, personne ne peut rien venir retirer et encore moins en liquide: tout est congelé. Ça limite les risques. Seuls les placements peuvent poser problème: des gens laissent des paillettes pour le cas où ils auraient un problème. Là, ils faut leur rembourser, le mot dit tout!

Ensuite c'est beaucoup plus simple. Moins de produits, difficulté de spéculer, c'est un business solide. Les traders sont reconvertis en étalons pour la production sur place. Les guichets deviennent nettement plus sympas. Le risque de hold-up est réduit à sa plus simple expression… Vous imaginez une menace du type:  "les bourses ou la vie" avec un flingue sous le nez du préposé? Ça ferait marrer le banquier, non? Franchement, c'est un beau business, noble et utile. Et j'ai hâte de faire un don au Mister Cash! Ils vont devoir changer légèrement la mécanique et ça risque bien d'être très agréable, ces dépôts… Je ne vous en dis pas plus!

Bon, cela dit, le 4 octobre 1995, Le Monde titrait à la une: "une banque du sperme en liquidation judiciaire". Comme quoi… rien n'est totalement sur. C'était probablement des glandeurs, ce qu'est pas le cas chez Fortiche Enfin, c'est vous qui voyez!…  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sperme, banque, reconversion |  Facebook |

28/09/2008

Blonde Christiane

Monique-ChristianeL

 

                                Christiane était une fille plutôt intelligente, plutôt jolie, plutôt féministe, plutôt ingénieur et tout à fait glaciale. Si vous cherchez un exemple emblématique des seins de glace, Christiane était un cas d'école. Ni charme ni chaleur humaine. Elle ne parlait pas, elle grinçait entre ses dents. Sa coiffure Elnett Satin était parfaitement arrangée comme une perruque de cheveux artificiels. Ses yeux bleus clairs ronds glaciaux n'exprimaient rien et elle avançait mécaniquement, comme une poule en plastique à ressort que les enfants remontent à Pâques et qui tombe de la table.

J'évitais soigneusement cette femme qui travaillait dans la même entreprise que moi. J'avais un statut supérieur à elle mais elle était ma cliente en interne ce qui créait des relations bizarres. J'étais donc obligé de la rencontrer mais j'envoyais une collègue très gaie de caractère en première ligne et, ma foi, elles s'entendaient plutôt bien, ce qui m'arrangeait tout à fait.

Christiane s'est mariée avec un gars normal mais la sensualité en acier suédois de sa femme eut raison de ses attentes et le type s'en alla avec le chien dont il eut la garde dans le divorce.

Un jour, arrivé de bonne heure, je fus happé dans le bureau d'une collègue qui était accompagnée de Paul, un gars sympa, profil bas et intelligent. Paul travaillait  dans le département de Christiane. "Alors, me dit-on, il faut féliciter Paul, il est papa pour la première fois, depuis ce matin!" Je venais moi-même d'être père et j'étais sincèrement heureux pour lui, le pressant de questions: le poids, garçon ou fille, si tout s'était bien passé, etc. quand Christiane entra dans le bureau. En choeur, nous lui avons annoncé la grande nouvelle: Paul est papa, félicitez le, Christiane!
La réponse grinça entre les dents parfaitement blanches de la dame de glace: Le féliciter? Pourquoi? N'importe quel imbécile sait faire ça!

Notez, c'était pas faux… mais même un imbécile n'eut pas  proféré cette réponse à un homme aux yeux épanouis d'émotion…
Pourtant, Christiane si glaciale, s'imposait son comportement contre-nature. Des résurgences de sa sensualité brimée apparaissaient de façon inattendue. Elle ne voulait pas d'enfants mais chaque fois qu'elle voyait un chien avec beaucoup de poils, elle ne pouvait s'empêcher de le serrer très fort contre elle et d'y pousser son nez dans le pelage… Eperdument. Chassez la nature…

Christiane développa une maladie foudroyante à force d'être crispée et disparut en quelques jours, fin de sa trentaine. N'importe quel amour de soi aurait sans doute pu la sauver…  *;->(


18:51 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : transgression, societe |  Facebook |

26/09/2008

Fortiche Crunch

ForticheL

 

                                    Observons la Belgique. Alors que l'Amérique tremble sur ses bases, les Belges sont calmes et sereins devant l'effondrement de la banque Fortiche (c'est  pas moi qui parle d'effondrement mais la presse). Le gouvernement rassure: on ne vous laissera pas tomber. Et tout le monde de le croire alors que les politiques s' enfoncent de jour en jour et d'année en année! C'est ça la Belgique.

Là où des Kosovars et autres pingouins de l'ex-Yougoslavie sortent les mitrailleuses lourdes pour une petite contradiction locale, les Belges n'ont pas encore fait de morts entre Wallons et Flamands! On se dispute, on se fait tous les coups bas possibles et imaginables mais on se tue pas. Sinon c'est end of game et justement, les Flamands ont besoin des Wallons et Bruxellois pour se sentir exister par un objectif communautaire et motivant! A se demander d'ailleurs comment ils vont faire pour se sentir exister quand ils seront seuls à bord de la mère Flandre.

La Société Générale s'est effondrée comme la maison en papier de l'un des trois petits cochons quand de Benedetti a soufflé dessus. Tous ces gens flottaient dans un Nirvana de bonheur belge. Pas la moindre critique, jamais d'avis polémique, pas d'ironie ni même de légère contradiction. Tout le monde était heureux, ils se félicitaient tous entre eux et vivaient cloîtrés comme dans l'attente des Tartares… C'est venu d'Italie… Ils n'avaient rien vu arriver! Je les ai connus! Des gens extrêmement agréables et modérés. Des gens sages et très bien éduqués. On peut pas dire le contraire. Mais absolument évanescents. Ça forniquait quand même pas mal mais toujours entre gens de bonne fortune…

Maintenant, c'est au tour de la banque d'être dans le collimateur. Il y a quelques années, ils avaient changé de logo. J'aimais pas ce logo lego mal assemblé et morcelé de façon inquiétante. Prémonitoire? Et si l'Etat Belge devait intervenir, quel accord faudrait-il trouver avec les Zotlandais? Parce que la banque appartient pour un bon morceau aux Bataves et aussi un peu aux Chinois…

Je ne crois pas qu'ils en arriveront là parce que l'inertie belge est telle que rien ne sera dramatique. La banque sera OPAtisée vraisemblablement et appartiendra à des Russes ou à des Coréens en mal de placement. Mais ne craignez rien, tout ce que vous risquez c'est un changement de logo et de nom. D'où mes suggestions ci-dessus… Dormons tranquilles… P    as de "end of game" en vue. Surréaliste la Belgique, non?  *;->)

20:29 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fortis, belgitude, belgique |  Facebook |

25/09/2008

Publicité!

PublicitéL

 

                            Dans le temps, vous deviez aller dans un magasin, choisir une carte postale, de vœux ou d'autre paysage, trouver éventuellement l'enveloppe qui va avec et le timbre, ce fichu timbre… et une boîte aux lettres avant que votre carte puisse éventuellement aller de la boîte aux lettres à la centrale postale et de là chez la personne à laquelle vous la destiniez… Grosse fatigue!

Oui mais le progrès est arrivé! Maintenant vous pouvez prendre une photo de vos enfants ou de votre chat ou de vous-même en train de faire une grimace et l'envoyer depuis chez vous au bienheureux auquel vous voulez témoigner de votre affection. Comment ça marche?

Vous allez sur le site www.popcarte.com, vous transférez votre photo, vous ajoutez un papotage et l'adresse et hop! ils s'occupent de tout! Ils impriment votre photo en couleur impec et l'envoient pour vous en déposant le tout directement à la poste centrale. Et si vous n'avez pas de photo vous pouvez en choisir une dans la collection du site! Le tout est d'une simplicité de chez simplicité.

Enfin quelque chose qui est devenu simple! C'est trop rare pour s'en priver! Allez-y, vous verrez. C'est amusant d'envoyer des cartes postales personnalisées. Vous pouvez aussi vous en envoyer à vous-même pour épater votre facteur et vos voisins! Un mot d'encouragement pour les examens? Hop! Un mot de remerciement? Hop! Un anniversaire? Des félicitations? Hop! En trois ans, c'est devenu le geste sympa et ça devient de plus en plus populaire!

Pourquoi je vous en parle? Parce que je suis devenu accro! Je m'amuse à envoyer des cartes avec un mot sympa ou plus si affinités. Enfin un progrès qui va dans le bon sens! Celui de la simplicité et le sympa. Et comme c'est un ami qui a réalisé tout ça…
Oui, je sais, je suis pas ici pour faire de la pub. Mais d'un autre côté vous me lisez gratuitement, alors! Bon, d'accord, il faudrait plutôt vous payer pour lire autant d'idées tordues… Bon, restons-en là. Mais notez bien l'adresse: www.popcarte.com

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : popcarte, carte postale |  Facebook |

24/09/2008

Saturnisme…

 

SaturnismeL

                Depuis que vous avez cessé de sucer votre pouce on vous explique que les banquiers, financiers et autres broyeurs de chiffres en argent sont des gens sérieux. On les représente gras ou desséchés avec des lunettes, un cigare ou des manches de lustrine. Pas de place pour l'imagination. Oui mais voilà…  il y a un bug. Je vous zesplic.

A Rome, la vaisselle était en plomb et le plomb que vous avalez vous rend fou! Aussi simple que ça. Le saturnisme a créé Néron, l'empereur fou! Il y avait de plus en plus de fous à Rome et comme ils ne connaissaient pas les études épidémiologiques, ils ne pouvaient pas faire le lien. Maintenant on a les études mais… ça prend du temps et pendant le même (temps), les financiers mangent ou boivent quelque chose qui les rend fous. Peut-être y-a-t-il quelque chose dans la monnaie ou les billets qu'ils manipulent en léchant leurs doigts pour compter! Je ne vois que ça comme truc qu'ils manipulent tous.

Dans un premier temps ils se sont mis à acheter n'importe quoi comme zœuvres d'art. Pour des millions d'Euros. Mais je prévois maintenant l'effondrement de ce type de zart. Parce que jusqu'ici on se disait "oui, j'aime pas ça, mais si un type aussi intelligent et riche achète ça c'est que je suis trop con pour comprendre puisque moi,… je suis pas riche et pas président d'une banque!". Juste con…

Oui mais voilà… Cette fois tous ces grands argentiers nous ont prouvé d'un coup sec qu'ils étaient complètement fous! Ils nous mettent la planète par terre, ils ruinent les malheureux plus sûrement que jamais, ils ruinent carrément les USA et nous proposent de partager le désastre, d'ailleurs on n'a pas vraiment le choix, et ils aimeraient qu'on les prenne au sérieux encore quand ils se balancent hilares au bout des suspentes de leurs parachutes dorés!

Tout a commencé en France par un amateur qui a évaporé quelques milliards…, puis les subprimes qui ne sont rien d'autre qu'une escroquerie légale, puis les credit default swap qui sont carrément une déviation mentale… Bref, maintenant qu'ils ont perdu toute crédibilité, on peut franchement donner un solide coup de pied dans leur brol artistoc! Pssschitt! On dégonfle la bulle zotistique. Parce que je ne vois plus aucune raison de prendre ça au sérieux, cette fois!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Art | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : art, financiers, bulle artistique |  Facebook |

23/09/2008

Transsexuels malgré nous…

TranssexuelL

 

                            Sale temps, hein! L'été se traîne. Je dors sous les couvertures, c'est tout dire. Ici en Belgique on avait raté le beau temps et je crois qu'on est aussi en train de rater le réchauffement climatique. Tiens, je vais vous faire dresser les oreilles et vous réveiller un peu.

Je viens d'entendre que les Français sont toujours les plus acharnés quant au nombre de relations sexuelles par semaine mais qu'en revanche, ils sont de moins en moins satisfaits. Notez, pour les satisfaire, faut se lever tôt, ou tard en l'occurrence.

Cela m'étonne parce que les Français ont inventé tout le contraire pour la cuisine où ils pratiquent la qualité et la cuisine nouvelle la portion congrue dans une assiette large et très graphique.

Et voilà que pour le sexe, ils ont inversé les valeurs. Pas de quoi susciter un guide Michelin du sexe, quoi. D'ailleurs, avec les MacDos qui croissent en nombre, ils ont aussi tendance à ressembler à Bibendum d'après les stats. Mais je suis mauvaise langue (enfin, pour ce qui est de la parole, parce que je ne vous permets pas de présumer de mes autres capacités).

L'explication donnée par le sexologue est que l'homme a su révéler la part de féminité qui croupissait en lui et que, du coup il se passe. Ou il s'en passe, plutôt. C'est vous qui voyez et rangez la virgule au bon endroit pour le coup.

Pendant ce temps, les femmes ont de moins en moins d'alibis migraines et en redemandent! Non, pas de la migraine. Mais d'ici quelques années on va trouver plein d'hommes AVEC migraine! Et leur part de féminité s'exprimant, on va assister à des viols d'hommes. Riez pas, il existe déjà une association des hommes battus en neige. L'eussiez-vous cru?

Bref, nous sommes en train de devenir des transsexuels à l'insu de notre plein gré! Jamais j'aurais imaginé une chose pareille. Mais enfin, pour les viols je suis partant. Là, on va assister à une dégringolade des plaintes, à mon avis. Enfin, je juge de cela avec ma féminité d'aujourd'hui qui sommeille encore pas mal et qui n'est pas encore celle de demain… Je m'embrouille un peu là, mais vous suiviez?

21:57 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sexualite, statistiques, francais |  Facebook |

22/09/2008

J'y suis pour rien…

Pour-rienL


                    Y a un truc qui me les pneumatise un rien… Zesplications. Vous avez un souci avec une administration ou une entreprise, un service après vente qui n'a de service que le nom et vous susurrez clairement le fond de votre pensée coup de pied au fond du pantalon de l'employé(e) que vous attrapez au téléphone si vous avez eu le courage de… tapez un, tapez deux, tapez trois… etc.

Et là, subitoclaro, la brave préposée qui n'y peut rien, mais alors rien, ce qui s'appelle rien, vous dit "j'y suis pour rien, c'est pas ma faute, je vous comprends, mais j'y suis pour rien, ce qui s'appelle rien… " etc. Ça vous énerf pas?

Là, comme vous êtes humain vous lui dites sur un ton ferme mais aimable que vous comprenez bien qu'elle n'y est pour rien, ce qui s'appelle rien mais que… etc. Et c'est comme ça qu'ils vous entubent à tous les coups. Essayez un peu de dire à votre contrôleur des impôts: "je vous comprends mais j'y suis pour rien, c'est mon banquier qui trouve que j'ai pas assez d'argent pour payer. Et il est pas ici".

Et bien, moi, maintenant, je joue plus dans cette pièce. Dans un premier temps j'ai dit "bien sur que vous n'y êtes pour rien, mais vous devriez faire remonter l'information". Fini ce temps là. Maintenant, je la lui joue existentielle:

- Ah vous n'y êtes pour rien? Vous n'êtes pas payé dans cette boîte? Vous recevez un salaire, non? Alors vous participez à la culpabilité générale et vous êtes l'un des sbires de ces escrocs! Ou bien…

- Ah vous n'y êtes pour rien! C'est ce que vous croyez. Vous participez à cette escroquerie en continuant à travailler dans cette boîte et à voler votre salaire si vous n'y êtes pour rien… Cette incompétence est insupportable! Seriez-vous à ce point minable que vous n'êtes rien? Ni pour rien? Pourquoi vous avez décroché alors?Ou encore…

- Vous pourriez au moins compatir, jouer l'assistance psychologique plutôt que de vous moquer de moi! A quoi sert un service de réponse au téléphone si c'est pour dire que vous n'y êtes pour rien, ce qui signifie que ni vous ni votre organisation ne compte changer quoi que ce soit! Réfléchissez maintenant à votre nullité… Et passez moi quelqu'un qui est pour quelque chose!

Là, la préposée s'effondre en pleurs. Le service s'arrête. Elle remet sa démission… C'est tant mieux, parce que j'en ai marre de ce monde dans lequel plus personne n'est responsable de plus rien!

21/09/2008

La vie sans…

Vie-sans-L

 

                        Hier je vous disais que j'allais avoir des difficultés pour ramener ma fille et ses trois enfants plus ma vieille mère à la gare du midi du fait de la folie collective anti-voitures dans les rues. Ma fille a trouvé un taxi qui pouvait contenir sept personnes et nous voilà partis avec deux heures d'avance… Trajet surréaliste entre les vélos et impossibilité d'emprunter des axes importants. Détours… Enfin, on a mis une heure et on y est arrivé. Retour en métro jusqu'à ma voiture laissée dans les environs d'une station hors Bruxelles.

Mais devant tout le bonheur de tant de braves gens dont le rêve ultime de nirvana est de rouler à vélo dans les rues de Bruxelles, je change d'avis! Oui, c'est une bien belle chose! Parce que, quand même, la planète a eu une belle journée dont les effets dépolluants ont été ressentis jusqu'en Chine, j'imagine. Et du coup ça m'a donné d'autres idées.

On pourrait faire un dimanche sans chauffage en hiver. Ce serait marrant, tous habillés avec des manteaux dans les maisons. Et un dimanche sans eau au robinet pour bien comprendre ce que vivent les Sahéliens. Et puis un dimanche sans dormir. Une fête de toute une nuit. Et un dimanche sans manger pour penser aux Biafrais et comprendre ce que c'est. En plus, il serait autorisé de manger au restaurant comme il était permis cette fois d 'enrichir les taxis! Et un dimanche sans bière! Ou un dimanche sans RTL ou TF1 et carrément sans télé, tiens! On reviendrait au bureau le lundi un rien moins con que d'habitude. Le dimanche sans radars pour compenser le dimanche sans voiture… Et puis un dimanche sans waterclosettes. Vous auriez le droit de vomir dans votre poubelle et c'est tout! Pour polluer moins les cours d'eau. Pas une bonne idée ça? Vous imaginez toutes ces journées de bonheur intense?

Mais je vais vous dire, le dimanche que j'attends et pour lequel je prie la Sainte Vierge tous les jours c'est un dimanche sans politiciens. Surtout ceux qui me rendent plus vert qu'eux encore et aussi ceux qui me font voir jaune et noir et enfin ceux qui me font virer tout rouge ou rose…

Que du bonheur! Vivement la vie sans la vie… C'est ça la vraie vie!
*;->)

20:46 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ecologistes, ecolo, sans voiture, dimanche |  Facebook |

20/09/2008

Tortures pour tortures!

TorturesL

 

                    Ce week-end, ma fille vient avec ses enfants. Je suis aux anges! Ils sont trois les anges, d'ailleurs. La plus petite a quatre mois. Génial. Mais dimanche, je dois les reconduire à la gare du midi pour retour Paris. Et avec ma mère de 83 ans qui va passer quelques jours chez ma fille. Attendez, je sais que c'est pas passionnant pour vous, mais ça vient.

Or dimanche, les talibans verts ont décrété une journée sans voitures… Ça veut dire qu'ils se répandent dans les rues et partout sans plus respecter aucun code. Pas de voiture égale liberté totale de ne plus rien respecter! Demandez aux flics! Ils préfèrent de loin les journées AVEC voitures! En plus ils font du chiffre d'affaires avec les radars, les parcmètres et les éthylomètres. Et moi, je ne peux plus gérer le départ vers la gare à 17 heures… Impossible. Même si nous prenons tous le metro hors de la ville, comment prendre ma mère au passage? Et comment gérer trois enfants de cinq, trois et moins d'un an avec des changements de métro?

Alors hier soir, pour m'endormir, j'ai mis mon pouce en bouche et j'ai fait des rêves fantasmatiques. Par exemple, désorbiter les yeux d'un écologiste avec une pince à sucre. Lui arracher la langue avec le coupant du garde-boue de son vélo à la con. Lui enfoncer la pompe à vélo dans la rondelle arrière et le faire gonfler jusqu'à ce qu'il déraille et éclate. Lui faire avaler sa sonnette. Lui scier les jambes avec le plateau du pédalier avant, l'enchaîner pour le frapper avec sa selle jusqu'à ce qu'il crève dans un râle épouvantable! L'enterrer dans le compost du jardin ou le jeter au zoo pour le faire manger par un acteur bien écolo: un lion ou un croco et retourner à la mère nature sans émission ultime de CO2.

Ah, tiens, rien que de l'avoir écrit je me sens déjà mieux!

Parce que vous voyez, c'est joli et bien pensant d'être écolo. Mais derrière il y a une idéologie de la régression, de la liberté totale sans plus aucune règle en dehors de la mise à mort de la voiture, le mariage des homos dont sans être pour ni contre, je ne vois pas ce que ça vient faire dans le tableau, et autres ingérences dans notre vie de civilisé. Alors, etre écolgique par un comportement responsable, oui. Devenir taliban malgré moi en croyant voter pour des anges… non!  *;->(

19/09/2008

Innovations chez Balhaize

INNOVATIONL

 

                        Le Balhaize tout près de chez moi vient d'inaugurer un nouveau truc génial. Je vous zesplic.

Comme vous avez remarqué, les gens n'arrivent pas à se rencontrer dans la vie. Normal. Trop pressés, fermeture des bistrots, etc. En plus si vous draguez votre collègue de bureau vous êtes bon pour un camp de redressement si on vous attrape au jour d'aujourd'hui. Conter fleurette se dit désormais Harcèlement!

Alors chez Balhaize ils ont eu une idée géniale. Vous arrivez dans le magasin en poussant le caddie de votre condition zumaine et vous commencez à y mettre votre entrecôte, votre saucisson, les craquottes pour maigrir, la brolfiture, le Monsieur Propre fantasmatico-nettoyant, le PQ indéchirable couleur abricot, le vin du mois pour votre chimiothérapie existentielle et vous mirez les jolies dames qui font leurs courses. Ce sont celles qui travaillent pas, qui sortent le matin pour faire les courses avec un air détendu, le visage et la coiffure bien mis - elles ont eu le temps - bref, des femmes à l'ancienne qui se consacrent uniquement à elles et à leur mari. Oui mais voilà, elles s'ennuient aussi. C'est là que vous intervenez. Allez, bougez-vous!

Parce que subitement, Balhaize éteint les néons et allume un éclairage chaleureux et tamisé. La musique change et vous incite à danser. Deux rayons s'écartent, tout le monde gare son caddie au bord de la piste de danse et allez zou! Un rock pour se dérouiller et puis des slow baveux pour faire connaissance et allumer des incendies. Cinq ou dix minutes de danse toutes les demi-heures. Si vous restez au moins pour deux danses, ça vous fait des points sur votre carte Balhaize en plus! Puis, à la danse suivante, vous offrez un poireau et une botte de carottes pour entendre "ah… c'est les fleurs les plus romantiques que j'ai reçues de toute ma vie!". Pas beau ça?

Et puis après ça, vous retournez au fromage râpé, aux courgettes, à vos tomates et vous poussez à nouveau le caddie de votre condition humaine vers le mois de novembre et ses rappels morbides. Vous avez rêvé, vous rentrez tout(e) guilleret(te) Arlette.

Bon, j'ai tout inventé mais avouez que ce serait quand même pas mal, non? Allez, là-dessus je retourne pousser mon caddie, Connie…  *;->)

18/09/2008

Bling Bling…

Bling-blingL

 

                        Il y a quelques semaines nous étions invités à l'opéra Garnier par un ami parisien. C'est chouette l'opéra. Tout le monde s'exprime en chantant sur scène mais on s'ennuie un peu dans la salle. Notez, ce serait applicable aux politiciens, on se porterait mieux, mais c'est pas le sujet.

Avant que la représentation ne commence et que les danseurs et chanteurs ne commencent à se reproduire sur scène comme a dit un copain un peu distrait qui donnait un concert chez lui cet été, j'écoutais nos amis. "Sarkozy est atlantiste, c'est un nouveau riche, il a épousé une dinde, etc.". Personnellement je trouve que Sarkozy n'a pas que des défauts même s'il en a et j'étais plus nuancé. Oui, je sais, c'est pas tellement mon truc les nuances, mais j'avais du manger quelque chose qui m'avait pas réussi. "Oui, mais ce type dévalorise la fonction présidentielle". J'écoutais tout en regardant le très beau plafond peint par Chagall… "Ce type est un facho, il se prend pour Louis XIV mais il n'en a pas la classe parce qu'avec sa montre il est tout à fait bling bling"…

Ah… Ça c'est le genre d'accusation qui me plaît. Enfin quelque chose d'objectif! Il est bling bling… Incontestable. C'est à ce moment là que j'ai subitement digéré ce que j'avais mangé. "Oui, dis-je, c'est vrai, il est bling bling parce qu'il a une montre Breitling ou une Rolex qui brille un rien trop… Soit. Mais plutôt que de l'éloigner des gloires de la Fraaance, cela l'en rapproche! Regardez autour de vous! Toutes ces dorures! Ces dorures dégoulinantes de partout… c'est pas bling bling, ça? Je ne connais rien de plus bling bling que ça! Et Versailles? Les glaces? Les dorures, les baldaquins? Et Louis XIV? Pas bling bling avec sa perruque et ses dentelles? Et ses chaussures à talonnettes? Il sentait mauvais en plus! Et tout son mobilier en argent qu'il a du vendre pour faire la guerre! pas blin bling? Non, chers amis, on est ici dans le pays du bling bling! Et c'est tout ce que vous appelez les grandeurs de la France! Et je préfère me taire sur toutes les roturières, de la Poisson aux autres, qui sont passées dans les lits des rois! Quant au plafond de cet opéra… ne pourrait-il pas mieux servir de couverture de disque à Carla Bruni? Bling Bling et song song… ".

C'est à ce moment que le rideau s'est ouvert sur l'oépra. Ouf, ils n'ont pas eu à me répondre! Ils étaient soulagés!je pouvais écouter la soprano colorature en toute quiétude! Je suis mauvais avec nos amis français, quand même!    *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : france, bling bling, opera garnier |  Facebook |

17/09/2008

Mon urologue ultracatho…

ProstateL

 

                            J'ai une prostate qui date un peu et elle fait comme les étoiles massives en fin de vie: elle commence à (me les) gonfler*. Mon inquiétude c'est qu'elle implose explosivement un de ces jours comme les dites étoiles massives. On appelle ça une supernova! Si ça se passe dans votre intérieur bien rangé ça vous conduit assez rapidement chez les pros du corbillard avec un beau tuning de couronnes et banderoles de regrets éternels bien qu' éphémères.

Ma mère, qui n'est pas hypocondriaque que pour elle même, m'a expédié chez un urologue que je vois une fois par an pendant que mon étoile massive prépare son implosion… Ce médecin est un excellent choix parce que bien que jeune mais déjà riche (la richesse n'attend pas toujours le nombre des années) c'est un médecin à l'ancienne avec une grande dame très gentille et mince dont la garde-robe se réfère plus aux Dames de Marie qu'aux délires de Jean-Paul Gauthier. Une jolie tresse portée en couronne, la nuque bien dégagée sur le col blanc et le gilet bleu marine, c'est elle qui ouvre la porte avec un visage au compte en banque serein. Elle doit élever des enfants bien mis avec des bavoirs propres et des cuillères en bois pour manger des crêpes au sucre brun. Tout est propre, brillant, en ordre et l'on sent qu'il n'y a pas place pour le moindre doute quant à l'existence de Dieu. La vie de ces gens ressemble à ces avions que vous voyez tracer une jolie ligne droite dans l'azur par une belle journée ensoleillée.

La seule vicissitude de cet homme serait donc de devoir faire le toucher rectal aux patients. Tant d'études pour mettre son doigt dans votre trou noir, autre métaphore intergalactique… je le lui laisse! Mais ça ne le trouble pas, semble-t-il. Sans doute parce qu'il est ultra-catho et qu'il aime son prochain. Ça on peut le voir à la crèche permanente dans son cabinet et à l'un ou l'autre Christ en croix design qui font semblant d'ignorer les toucher rectaux. Enfin, surtout verso!

C'est pour ça que ce médecin me rassure. Pour le moment il se contente de me soigner avec des graines de courge (ça s'invente pas et je connais l'une ou l'autre dame qui va encore m'écrire hilare qu'elle pourrait avantageusement prendre le rôle pour me soigner, mais c'est pas le propos). Si mon étoile massive devait encore croître, il faudrait passer à des médicaments et puis à l'onction, voire la même en version extrême. Et là c'est pratique que le même spécialiste s'occupe de tout: trois ave et un parterre de courges au cimetière!   *;->)

Je signale quand même que la mauvaise foi avec laquelle je décris l'urologue n'est due qu'à mon esprit malade et que cet homme est parfaitement normal et compétent! Ceci m'évitera des lettres d'insulte!  ;-)

*Pour être exact, ce sont les étoiles moyennes comme notre soleil qui gonflent en "naines blanches" et pas les supermassives qui implosent, explosent et réimplosent jusqu'à devenir des trous noirs. Mais je m'autorise des écarts d'incompétences!  ;-)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ultracatho, mauvaise foi, sarcasme |  Facebook |

16/09/2008

Mahiédine Mékhissi-Benabbad: un nom à retenir…

MAHIÉDINE-L

 

                        Je viens de sortir de clinique où j'étais sous assistance respiratoire vu que j'arrivais plus à arrêter de rigoler depuis le coup de Mahiédine Mékhissi-Benabbad. Vous connaissez Mahiédine Mékhissi-Benabbad? C'est un type charmant. Un Français d'origine. Maghrébine. D'origine maghrébine, je voulais dire. Mais Français. Oui, c'est un rien confus mais c'est comme la trinité: plusieurs personnes en une seule. Si vous comprenez c'est qu'on vous a mal expliqué.

Lundi 18 août, il a presque mis fin à un quart de siècle d'hégémonie kéniane comme dit Le Monde en décrochant une médaille d'argent à Pékin pour son 3000M Steeple. Vous vous en foutez du 3000M steeple? Moi aussi. D'ailleurs, qui c'est Steeple? Il joue dans chapeaux melons et bottes de cuir? Mais attendez, ça vient.

A peine avait-il remporté sa médaille d'argent qu'il se met à embrasser son T-shirt français. Sympa. Bel exemple d'intégration et de reconnaissance au pays qui lui a donné la possibilité d'atteindre son niveau sportif. Puis, il attrape un drapeau tricolore bleu blanc rouge qu'il embrasse aussi avant de l'étaler sur le sol, de s'y agenouiller et paf! il fait sa prière de remerciements à Allah en s'inclinant sur le sol, les fesses en l'air.

C'est là que j'ai commencé à rire et que j'ai plus pu m'empêcher pendant trois jours. D'où mon hospitalisation. Parce que le drapeau français comme tapis de prière musulman, ça, ce fut un grand moment universel. Notez, je lui en veux pas au gars. Après tout c'est le drapeau français qu'il remerciait! Il était dans sa logique dévote et républicaine et c'est un vrai grand champion adorablement sympathique. Rien à dire. D'ailleurs, Jean Paul II, lui, il embrassait le tarmac des aéroports! Il descendait de l'avion et hop, un baiser au sol. Devait pas aimer l'avion, çui-là. Content d'être arrivé… Alors finalement, ils jouent dans la même pièce et allez revendiquer la nature chrétienne de notre Occident après ça.

Mais quand même… Charles Martel a dû se retourner dans sa tombe, non? Bah… les choses changent. J'entendais une commerçante de Lourdes déclarer hier à l'arrivée de Benoît 16 qu'elle n'avait pas commandé beaucoup d'accessoires à son effigie: "il n'est pas charismatique. Les gens veulent du Jean-Paul II, pas du Benoît 16". J'adore le "du". Les gens ne veulent pas du dernier upgrade. Ils veulent rester avec leur vieille version papale Jean-Paul II point zéro et pas le Benoît 16.1 avec sa vista théologique. Trop de plantages en perspective, peut-être?  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jo |  Facebook |

15/09/2008

Le Pape et les droits du passager

Pape-passagerL

 

                    Le pape est pour moi un sujet de bonheur permanent! Imaginez-vous que ce brave homme a eu un problème. Il devait rentrer en Italie. Mais… Je vous zesplic…

Rome c'est en Italie et en Italie il y a Burlesquoni. C'est pas une nouvelle pâte mais le nouveau GO du pays. Et Alitalia vient de faire faillite, donc son ticket ne vaut plus rien! Imaginez le dans le hall de l'aéroport avec son ticket d'ascension en panne… Sur le tableau d'affichage: Flight to paradis: delayed…  Pauvre Pape avec ses valises, sa mitre de compétition dans un grand carton à chapeau, sa crosse démontée en petits segments dans un étui à canne à pêche, ses babouches en soie naturelle et perles d'or dans sa mallette parce qu'il ne voulait pas laisser ça dans la soute. Et pas d'autre information. Sarkozy qui l'a laissé devant la porte de l'aéroport lui a fait la bise et basta! Il est reparti. Benoît 16 largué… Il prie pour Alitalia mais aucun miracoli en perspective! Faut dire aussi que s'il n'avait pas eu des commentaires désagréables pour les divorcés, Sarko et Carla l'auraient mieux soigné. Il a fallu qu'il la ramène avec ça… Et aller déclarer qu'il regrettait la prédominance de l'avoir, du pouvoir et même su savoir dans notre Société, c'était pas très diplomate…

Il signe quelques autographes, se fait photographier avec un couple de Flamands qui reviennent de Lourdes encore encoup-de-soleillés par la balade à dos d'âne à Gavarnie, va se brûler les doigts avec un café dans une tasse en plastique et tourne en rond. Il achète un journal et découvre la faillite d'une grande banque américaine. Ça s'améliore pas. Il s'agenouille sur un siège baquet en plastique et manque de faire basculer tout le rang des passagers assis en attente. Saloperie de Philippe Starck!

Il trempe son ticket dans le flacon d'eau bénite qu'il a acheté à Lourdes et s'en va voir les possibilités d'assomptions turbotractées. Mais rien à faire, le ticket vaut plus rien. Il a finalement trouvé chez Air France mais a dû faire chauffer sa carte American Express. Et c'est comme ça qu'il a pu prendre un vol retour vers Rome avec escale à Genève où des physiciens étudient Dieu en latin: Diev, oui en latin le U s'écrit V. Ils prétendent que Vide est l'anagramme de Dieu, ces enfoirés! On lui a confisqué sa statue de la vierge flacon d'eau bénite en le soupçonnant de transporter de l'explosif liquide et il a dû laisser sa crosse dans la soute. Enfin, tout ça c'est du passé, maintenant. Il a fini par rentrer chez lui et a pu remettre ses babouches et regarder Rex, Chien Policier à la télé. Si si, il le fait! Il l'a dit! Pas facile d'être Pape, hein!   Va plus retourner chez la fille aînée de l'église de sitôt çui-là. *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : pape, alitalia, passsager |  Facebook |

Achats billing billing…

ACHATS-BLING-BLINGL

 

                Depuis que la télé est devenue digitale, on a le progrès: plus question d'enregistrer un programme pendant qu'on en regarde un autre. Ensuite la qualité digitale, ben… elle arrive dans votre boîtier digital et de là on la massacre et elle arrive dans votre télé comme avant: analogique. Vous aviez réalisé ça?… Vous achetez HD ready, des HDMI, des full HD, pourvu que vous HT… et on vous coupe la qualité à l'entrée! En plus, si vous voulez d'autres programmes, des "bouquets", c'est billing billing… ce qui veut dire facture facture! A ne pas confondre avec la tocante ni même la toquée de Sarkozy… Enfin, on vous livre un boîtier qui doit rester allumé et qui chauffe, comme ça, rien que pour le plaisir de faire tourner un disque dur qui vous sert à rien! Chouette, le progrès, non?

Comme mon boîtier faisait du bruit, je l'ai rapporté chez Belgacom. J'ai fait 20 minutes de file pour être reçu par une jeune femme sympa qui a réglé mon problème. Mais vous me connaissez… J'aime ennuyer mon monde. Surtout que si elle était sympa, tout ce que je viens de vous expliquer l'est beaucoup moins…

Elle voulait que je lui rende la télécommande pour m'en donner une neuve. La même mais neuve. Là, je lui ai dit que c'était pas possible, que c'était pour des raisons personnelles que je voulais garder cette télécommande. Comme elle ne comprenait pas bien, je lui ai déclaré que c'est grâce à cette télécommande que j'avais découvert tele actrice dans un de ses meilleurs rôles et que depuis lors je vouais à cette télécommande une affection sans borne. Elle m'avait porté chance. Depuis lors je lui parle et je la place contre moi comme un grigri ou le doudou de mon petit fils en suçant mon pouce. Ben oui, que voulez-vous, on a tous nos manies. Ah… mais ça ça ne va pas, me dit la préposée, je dois la rentrer et vous y gagnez une neuve.

Mais je n'en démordais pas. C'est vrai, j'ai reporté toutes mes frustrations affectives sur cette télécommande et une autre ne sera pas chargée affectivement de la même façon. Ce serait une étrangère. Elle ne saurait rien de mes émois avec l'actrice. On ne saurait quoi se raconter, elle et moi. On n'a rien vécu ensemble. Que celui qui n'a jamais parlé à une plante verte ou à son chien qui n'y comprend que dalle, me jette la première pierre.

Vous voyez? C'est ça le progrès! Tout est remplaçable, de la télécommande jusqu'à vous au boulot! Interchangeable! Mais où est l'affection dans tout ça? Où est le contact charnel? Où est la patine du meuble ancien auquel on s'attache au fil des années? Oui, je sais, je suis un grand sentimental. Enfin, j'ai finalement pu la garder ma télécommande. Mais le nouveau bidule s'est vengé: il me demande mon numéro de client et ça… croyez moi… d'ici que je le retrouve dans mes papiers, j'aurai plus vu la télé billing billing ou pas depuis longtemps…
*;->)

01:02 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/09/2008

On donne le mauvais exemple…

Mauvais-exempleL

 

                            Mais où vais-je chercher tout ça?… Ça recommence. Je peux pas tourner le dos trois minutes que l'humanité fait encore des conneries. Y a pas qu'eux…

Aujourd'hui, qu'est ce que j'apprends? Que les animaux ont pris nos mauvaises manières! Ils se vautrent dans le luxe et la facilité. On n'en a pas encore trouvé des qui fument, mais ça ne saurait tarder.

Les renards viennent manger la nuit dans nos poubelles, les goélands sont devenus sédentaires et piquent tous ce qu'ils peuvent de nos déchets. Plus on en produit, mieux ils se portent, ceux-là Et les voilà qui se produisent et reproduisent! Quant aux ours, on en a trouvé jusque dans nos piscines! Ils se servent! Et ma foi, pourquoi se gêneraient-ils?

Et n'allez pas croire que les écologistes arrangent les choses. Tiens, la dernière fois qu'ils ont soigné un phoque, le phoque a défroqué de son rôle de phoque. On l'a relâché dans la nature avec vue sur la mer et que croyez-vous qu'il fit? Pas fou le phoque! Pas lou… oui, c'est ça. Phoque. Ou plutôt si, parce qu'il n'est pas parti tout droit vers sa liberté retrouvée. Il a visé la première plage venue et est allé chercher refuge chez le premier humain qu'il a croisé de grand matin. Clair! Un humain ça donnait du poisson gratuit, donc je le quitte plus!

Vous imaginez le type partant au bureau suivi du phoque? Plus moyen de s'en débarrasser! Et les écolos partis en congrès…  Bref, si le chien et le chat sont avec nous depuis plus quatorze et sept mille ans respectivement, on va bientôt avoir des phoques à la maison. Et des renards et peut-être même des ours! Bonzaï, les ours, hein… sinon ils feraient comme les chats quand ils s'appelaient encore tigres… ils nous boufferaient!

Je ne vous parle pas des mouches, des guêpes et moustiques qui sont devenus nos plus fidèles compagnons et pour lesquels nous n'avons que mépris. 

En tout cas, toutes ces bestioles profitent sans honte de nos progrès. Et pendant que les écologistes veulent nous ramener à l'âge des cavernes, les animaux, eux, ils aspirent à vivre dans le progrès! Le nôtre! Ça va pas être facile dans le futur avec les bestioles dans nos bagnoles et nous avec les écolos dans les grottes! On marcherait sur la tête que ça m'étonnerait pas, tiens!   *;->)

00:10 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ecologie, progres, regression |  Facebook |

12/09/2008

Les progrès du discours…

Progrès-discoursL

 

                            Imaginons que vous soyez un assassin qui fait du mal pas qu'à des mouches et vous avez flingué un employé de banque par exemple. S'en sortir est tout à fait faisable pourvu que vous profitiez des derniers progrès des politiciens et des artistes. Je vous zesplic.

D'abord, il va falloir expliquer qu'il a l'air très mort mais qu'en fait, sa mémoire donnera encore plus de force à ses idées et de vie à son action sur terre. Ses enfants grandiront dans le respect de l'image d'un père iédalisé. Déjà, vous passez pour un type intéressant. Ensuite, vous dites que vous l'avez flingué de face par respect pour lui et par sens de l'honneur. Là, vous êtes quelqu'un de bien. Puis, vous déclarez que vous n'avez tiré qu'une seule balle pour limiter les émissions de CO2 et qu'en plus vous utilisez des balles bio et dégradables qui risquent pas d'endommager le tube digestif des vers. Quant à votre revolver vous l'avez acheté dans le commerce équitable, d'ailleurs le canon est en aggloméré de maïs. Vous êtes quelqu'un de respectable.

Ensuite, vous expliquez que cette personne était dans une position philosophique épouvantable qui le torturait intérieurement parce qu'il se devait à la fois d'être quelqu'un de bien pour élever ses enfants, rayonner socialement et vivre sa Foi Chrétienne et à la fois de contribuer au grand capitalisme par son emploi dans la banque. Vous l'avez libéré de ce paradoxe intérieur ravageur. Et vous avez lutté contre le grand capital et œuvré pour une meilleure répartition des richesses entre eux et vous. Vous n'avez pas braqué une banque, vous avez tenté de rétablir un équilibre. Vous commencez à voir? Ça ouvre des perspectives, non?

Pourquoi je vous raconte ça? Parce que les politiques parlent comme ça pour nous rouler dans la farine. Et le marché de l'Art aussi. En ce moment Jeff Koons, ancien traider qui a trouvé le moyen de se faire encore plus de fric avec une "bulle artistique" qu'avec la bulle financière, réalise des petits ballons en acier ou des petits cochons en plâtre qu'il vend des fortunes. Après avoir friconvolé avec la Ciccolina, il est parvenu maintenant à pondre ses œufs de coucou à Versailles. Vous imaginez sa jubilation? Il se fout du monde et de tout le monde et arrive à transformer Versailles en Disneyland tout en gagnant des fortunes. Et je l'entendais expliquer ce matin qu'il faisait un art simple pour respecter les gens… Un génie, quoi! Un vrai! Et vous, que faites vous pour devenir génial?   *;->(

18:00 Écrit par Amadeus dans Art | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : arts, koons, langue de bois, culture officielle |  Facebook |

11/09/2008

Destruction programmée du journalisme sur RTBF

Destruction-RTBFL

 

                            Le 11 septembre 2001, il y a quelques Arabes qui ont organisé une attaque des USA depuis une grotte afghane et détourné des avions avec des cutters. Ils n'ont pratiquement pas rencontré de résistance parce que tout le monde avait peur des cutters…
Les avions ont percuté deux tours prévues pour résister chacune à deux crashes d'avions, l'incendie a brûlé rapidement et à une température très inférieure à celle nécessaire pour faire fondre les poutres et … tout s'est effondré! Mieux, le WTC7 qui était un peu plus loin et qui n'a pas été percuté, s'est effondré par sympathie à partir d'un petit incendie alors que jamais des tours construites de cette façon ne se sont effondrées même après des incendies plus violents. Tous ces bâtiments se sont effondrés tout droit sur leurs pieds et pas comme d'habitude en tombant de travers! Au Pentagone on n'a jamais vu un d'avion sur aucune des multiples cassettes vidéos qui ont été saisies pour ne pas démoraliser les téléspectateurs. Quant à l'avion qui s'est écrasé dans la nature, il allait si vite qu'il n'a laissé aucune trace! Juste un peu d'herbe arrachée… Pas comme la navette qui a laissé plein de débris. Mais elle ne volait qu'à 35.000 Km/h, elle…

Hier soir, la ReTeBœuf prétendait faire le point sur ces invraisemblances… Mais au lieu de faire appel à des scientifiques belges et aussi ceux qui déclarent aux USA que les lois de la physique semblent s'être arrêtées le 11 septembre…, elle a préféré ne rien examiner tout en clamant que les vrais journalistes vérifient l'information et que le 11 septembre est bien la démonstration de l'information internet nauséabonde… Mais ils n'ont rien vérifié non plus! Pas une seule interview des multiples scientifiques (dont le Pr Jones, par exemple) qui des USA à la Norvège clament avec les spécialistes en démolition contrôlée que le 11 septembre… ça tient pas debout par les explications officielles!

Et voilà comment on crée une information de propagande qui ne vérifie plus rien, qui méprise les scientifiques (qualifiés de "pseudo-scientifiques") et qui, sous prétexte que certains ont fantasmé sur la mort de Diana, refusent ne serait-ce que de vérifier indépendemment et avec des gens sérieux ce que plus de 300 architectes clament aux USA: les tours se sont effondrées par destruction programmée. Je me fiche pour le moment de savoir si c'est un complot interne ou si les Arabes avaient pris leurs précautions pour que tout s'effondre. Je veux simplement que l'on donne la parole d'abord à des experts non payés par les services américains officiels… Et les physiciens et artificier de mes relations sont formels: destructions programmées… Les signes sont évidents. Alors? Consternation… Le journaliste de la Retebœuf a démontré le contraire de ses leçons de morale journalistique…  I:->0

10/09/2008

Le CERN expliqué aux contribuables…

CERNL

 

                    Et voilà… le CERN nouveau est arrivé. Kesako? Je zesplic. Eh bien un énorme anneau tunnel de quelques dizaines de kilomètres avec une infinité d'énormes électro-aimants (bourrés de cuivre très coûteux, comme chacun sait…) qui entourent un tuyau de quelques  centimètres. Un synchrotron, ça s'appelle. Ça passe pour moitié sous la France et pour l'autre sous la Suisse… On y injecte une particule du noyau de l'atome, et on l'accélère à une vitesse proches de celle de la lumière. Quand le malheureux est bien accéléré, on ouvre une petite trappe et paf! On lui fait percuter un autre micromachin de son acabit. Faut bien viser mais ils y arrivent. Et là, tout vole en morceaux. On ramasse les morceaux là où ils quittent l'état matériel pour devenir énergie en vertu des principes énoncés par Einstein (qui ont bien montré à Hiroshima que les atomes, quand ils se cassent… ils deviennent méchants!). … Ils laissent des traces infimes sur un film ou dans une chambre à bulles, chère à Monsieur Charpak. Les débris, appelés particules et certains, bosons, ont été répertoriés. Sauf qu'il en manque un! C'est Monsieur Higgs qui est arrivé à cette conclusion parce que ses calculs tombent pas justes avec les morceaux qu'il ramasse… C'est d'ailleurs la raison pour laquelle on vient d'agrandir le synchrotron du CERN pour la modique somme de 4 milliards d'Euros… Une paille! Et si on trouve pas? Eh bien on refera une autre théorie ou on agrandira le synchrotron une nouvelle fois…

Tout ça pourquoi? Eh bien parce que le projet Manhattan a prouvé que les équations des doux dingues de la physique pouvaient conduire à des puissances terrifiantes, la bombe A notamment. A ne pas confondre avec la bombe H qui fait cuire l'atome jusqu'à le faire fondre sur place! Ce serait d'ailleurs notre énergie du futur mais personne sait encore comment on  va faire… Depuis le projet Manhattan, les physiciens ont carte blanche et peuvent dépenser à peu près tout ce qu'ils veulent! L'enjeu est trop important: armes et énergies du futur. C'est là qu'interviennent les Belges. Un synchrotron, c'est un gordel, dans le fond. Un truc qui agite les électrons libres pour voir le résultat des collisions, non? La première expérience sera belge. Et que croyez-vous qu'ils vont faire, là, tout de suite pour commencer? Eh bien ils vont reconstituer le mécanisme du trou noir, ces points qui après l'explosion d'une étoile massive deviennent tellement lourds qu'ils bouffent les étoiles qui s'approchent et même la lumière! D'où le nom! Et si nos compatriotes atteignent le stade du trou noir, le risque existe (n'est pas nul comme disent les scientifiques) que toute notre terre disparaisse dedans pendant la journée de demain et qu'on n'existe plus! Tout ça avec nos impôts! Implosion totale, comme la Belgique en ce moment! Je vous dis, nous sommes spécialistes pour foutre le gordel partout! Mais à ce point, je suis admiratif, quand même!   *:->)

19:37 Écrit par Amadeus dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : trou noir, cern, boson, gordel |  Facebook |

09/09/2008

Du bonheur d’être Belge…

BonheurL  

                            Il est toujours difficile de comprendre comment pensent les autres. Pas évident. Il existe des signes. Par exemple, regardez des Anglais faire la file devant un arrêt de bus à Londres ou regardez les Français à Paris… Comme la Belgique a toujours été une énigme pour moi, j’essaie de trouver des signes. L’un d’eux m’est un jour apparu comme la matérialisation évidente de l’Esprit belge: le carrefour Léonard dans la forêt de Soignes. Un chef d’œuvre de la mentalité que nous partageons… Enfin pas trop, j’espère.

Pour quatre routes qui doivent se croiser, les concepteurs de ce chef d’œuvre administratif ont accumulé toute la panoplie des signaux routiers. Je crois qu’il n’en manque pas un. C’est la chapelle sixtine du signal routier. Vous pouviez mesurer votre QI rien qu’à la vitesse à laquelle vous étiez capable de traverser le carrefour. On voit bien que le Belge veut tout faire dans les règles. L’ordre c’est l’ordre. Mais à ce point de mise en ordre, plus aucun esprit humain ne peut percevoir et assimiler autant de stimuli sémantiques en aussi peu de mètres… En d’autres termes, le Belge pense que si tout y est, on ne peut rien reprocher à Kafka. Un peu comme si vous déversiez une tonne de touches de piano en prétendant que vous avez livré toutes les sonates de Mozart… Oui, certes… Même chose que les lois en Belgique. Il y en a tant que même les avocats ne s’y retrouvent plus. Notez, pour les lois, c’est pratique. Ça permet de tout interdire ou autoriser selon l’humeur du juge. Il y a toujours une loi applicable. Au passage, ça ruine des gens parce que l’avocat n’était pas au courant d’un codicille…

Revenons au Léonard: de plus, comme il existe un flux ininterrompu de véhicules qui viennent de toute l’Europe du nord pour aller vers toute l’Europe du sud… si vous veniez de Boitsfort, traverser le flux relevait de la cascade pour film d’action. Il vous fallait repérer les signaux qui concernent votre bande de roulement et pas celles des autres, les assimiler et agir en conséquence. Puis, lorsque cinq camions-murs laissent un «blanc» avant le mur suivant, vous démarriez en trombe et traversiez. Ma femme ne s’y est jamais aventurée! Elle est même furieuse que je passe par là! Trop de risques. Elle a mis un cierge à Saint Léonard pour me protéger.

Le pire qui me soit arrivé au Léonard, c’est par un beau soir d’hiver glissant alors que mon embrayage commençait lui-même à patiner… J’avais des voitures derrière moi, il fallait que j’y aille. J’étais en première ligne… Je me souviens de grosses gouttes de sueur… Les mains moites. J’avais passé la première… J’attendais en tremblant. Puis, subitement, j’ai cru voir un blanc et j’ai emballé le moteur, lâché l’embrayage, klaxonné, mis mes grands phares et suis passé in extremis. Je peux vous dire que les aventures de Terminator, à côté de ça, c’est de la bibine.

Enfin, maintenant, ils l’ont fermé carrément pour ceux qui viennent de Bruxelles! Sans aucune  signalisation pour prévenir les étrangers évidemment… Faut quand même pas exagérer! Signaliser oui; signaler, jamais! Ça doit être ça l'esprit belge…  *;->)

08/09/2008

Arrêtez de me faire marrer

ArrêtezL

 

                        Samedi, je quitte ma modeste demeure et m’en vais vers une rue commerçante... Sur la route on me fait l’honneur de me demander une participation sociale avec un radar... J’arrive sur place et je me fais arrêter par un gars avec un seveu chur la langue. «Je peux vous pocher une quechtion?». Oui... «Eh bien voilà, mon frère est mort danjun acchident de la route il y a deujans et nous militons pour les choins de réinchertion chochiale des quintaplégiques et granjandicapés».

Bon, vous ne pouvez pas faire autrement que d’acheter ses cartes avec, en plus, un gros sentiment de culpabilité pour avoir envie de rire... On est mal! Dur dur de se retenir! Mais quand même, avec tout ce qu’on vous prend sur la route, on pourrait ne plus avoir besoin de faire la manche pour les quintaplégiques!... Avis personnel...

Je continue mon chemin et un Africain m’arrête: «Bonjour Monsieur, est-ce que vous avez quelque chose contre les noirs?» Moi, qui ne suis pas raciste pour un sou - et c’est pas pour bêler avec les bien-pensants,  je sais exactement pourquoi le racisme est une ignominie - je lui dis que non... «Alors vous allez m’acheter mes petits poèmes»... Là, je comprends l’arnaque au racisme et, tant qu’à se faire prendre pour un couillon, je réponds d’un air très sérieux en me retenant de rire: «euh... j’ai rien contre les Africains, mais je déteste les poètes, et puis il y a quand même un poète qui a mangé mon grand-père», ce qui n’est pas vrai et m’a valu un flot d’invectives comme quoi j’étais un sale raciste! Moi, raciste! Alors qu’on est très impliqués pour l’Afrique et l’Amérique du sud chez nous...  Mais bon, je n’ai jamais pu m’empêcher de dire une c..., spécialement quand on me prend pour un couillon.

Je m’en vais tout sérieux en me retenant de rire, ce qui aurait rendu le gars furieux et là, je tombe sur un vieux copain.

Comment vas-tu, dis-je en souriant plus qu’il ne fallait à cause du poète précédent. «Ben, j’ai perdu mon père, il y a huit jours...». Oh, je suis désolé. Mon sourire cassé net... «oui, et quand mon grand père a appris ça, il a fait un infar et il est mort. On les a enterrés ensemble...». Non! Incroyable, dis-je les yeux écarquillés «C’est pas tout... le jour de l’enterrement, on a voulu prendre ma grand-mère au passage et... elle était morte».

Là, vous êtes pris de tremblements nerveux que vous vous interdisez de lâcher en rires! Vous avez envie de chanter «Alouette, gentille alouette...» pour exorciser tant de malheurs! Je résistais. J’avais la bouche en zig zag et plus j’essayais de me contenir, plus j’étais torturé par ce rire contenu.... La honte! Et mon copain d’ajouter: «ben oui, chaque fois que je raconte mon histoire, tout le monde se marre»... J’ai résisté mais... dur dur!

Je fais ma course, et reprends ma voiture... sur laquelle il y avait une belle grosse demande de contribution sociale pour parcmètre impayé... C’était le jour... j’ai hurlé de rire! On a beau dire, mais la vie n’est pas triste, hein...
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : condoleances, rire |  Facebook |

07/09/2008

Don du sang…

Don-sangL

 

                    Je vous ai jamais parlé de Notabiffe? Oui, je sais il a un nom idiot mais je pouvais pas faire autrement. Je vous zesplic.

Notabiffe était petit chef de produit dans la société américaine qui m'employait. Il travaillait beaucoup. Mais comme il était vraiment très con ça ne suffisait pas à compenser. Donc, son patron a fini par vouloir s'en débarrasser. Seulement tout le monde voyait bien que Notabiffe travaillait beaucoup et eut désapprouvé son patron… Celui-ci eût une meilleure idée: il le proposa pour une promotion vers un poste plus élevé qui se dégageait. C'est ainsi que Notabiffe avança d'un cran. Seulement, le nouveau patron latéral se rendit vite compte que les résultats n'étaient pas à la hauteur du travail et se débarrassa de Notabiffe dès qu'il le put en le proposant pour une autre promotion latérale. Bon débarras. Et voilà notre Notabiffe avançant encore d'un cran. C'est comme ça qu'un jour je le vis arriver au siège européen où j'avais été nommé entre-temps…

Le type était franchement pénible. Besogneux, sans vision, c'était un fonctionnaire à manches de lustrines du marketing. Il entreprit rapidement de faire de tout le marketing de la boîte une horreur d'administration. Mais là, encore plus loin de ses patrons américains cette fois, il était à l'abri. Son pouvoir de nuisance était dément. Un jour, j'entendis un responasable européen crier dans son bureau: "this is not a game! This is business!".

Oui, pensez-vous, mais cet Amadeus est un sale type qui ,n'a aucune considération pour ses semblables. Vous pensez que j'exagère et que je suis prétentieux à traiter mon semblable de débile ou de non visionnaire… Attendez, je vais vous donner un indice de ma bonne foi…

Un jour, à midi, je ne savais trop quoi faire et voilà Notabiffe qui se pointe dans mon bureau: "tu fais quelque chose à midi?". J'accepte l'idée d'un repas pizza banal mais reposant pour l'esprit. Après tout, comme ça je serai débarrassé d'une obligation de convenance. Et nous voilà partis pour l'Italien: "prego, dottore, qu'est ce que vous allez manger aujourd'hui". Et nous voilà avec deux pizzas et un quart de rouge que Notabiffe a avalé vite fait. On en recommande un. Et il s'en va aussi tôt… A la fin du repas, je lui propose la fin du troisième carafon et là… sage… il me l'a refusé! "Non, je te le laisse parce que je vais donner mon sang cet après-midi".
Alors? Vous pensez toujours que je traite les autres d'idiots sans raison? Y zont du être édifiés à la Croix Rouge… Celui ou celle qui a reçu le sang, s'est offert une jolie danse du ventre après transfusion… S'il faut souffler dans un petit ballon avant de donner son sang maintenant… Tsss… Les gens raisonnables me font toujours peur!
*;->)

20:13 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pitre, don du sang, alccolisme |  Facebook |

06/09/2008

Chaussettes, fantômes, sorcières…

Chaussettes-fantomesL

 

                        J'ai jamais cru aux fantômes. Ces draps de lit blancs qui voyagent à travers les murs pour faire peur aux gens sans leur faire mal m'ont toujours semblé ridicules… Idem pour les sorcières. Stupide. Et toutes ces pauvres femmes brûlées sous prétexte que leur repas l'était ou qu'elles parlaient à leur chat… Non, trop con. Quoique…
Je suis peut-être confronté aux deux…

Voilà. En vacances, j'avais emmené les trois quarts de mes chaussettes cette année. Vous allez finir par connaître ma vie mais si je vous zesplic pas, vous pouvez pas comprendre. J'avais prévu un été pourri et pas mal d'activités plus citadines que d'habitude. Et puis, subitement, plus de chaussettes! Il m'en restait trois paires sur une douzaine! Entre ma salle de bain (que je suis le seul à utiliser) où j'ai mon placard à vêtements et la buanderie, il y a six mètres! Pas plus en tout cas. Alors?… On ne les a jamais retrouvées! Je voudrais voir à quoi vont ressembler les fantômes dorénavant! Tant qu'ils volaient les draps de lit, ça allait! Mais avec des chaussettes, bonjour le look!

On revient ici. Oui, vous aussi, revenez ici. L'un de mes pantalons est légèrement décousu et ma femme me propose de le déposer chez la couturière qui est sur son chemin, "un de ces jours". Le pantalon a pris peur des aiguilles? Il a voulu prendre des vacances? Toujours est-il qu'on ne l'a plus jamais retrouvé. On cherche toujours. Ça marche pas tout seul un pantalon! Ça vole pas non plus! Il était soit à la salle de bain, soit dans le dressing room de ma femme où je l'avais déposé. Eh bien y a plus pantalon! Parti pantalon. La couturière attend comme une colombophile… Si encore j'avais oublié mon portable dans une de ses poches, je pourrais l'appeler, mon pantalon. Il sonnerait! Mais là, non… pas le moindre gémissement, même pas un bip. Je vais tous les équiper de bips dorénavant. Biper son pantalon. En voilà une bonne idée! Oui mais quoi? Fantôme? Sorcière?

Eh bien ici j'opterais maintenant pour l'hypothèse sorcière. Ça peut être que ça. Voilà pourquoi je m'en vais de ce pas brûler ma femme, parce que c'est la seule qui soit susceptible d'avoir viré sorcière dans cette maison, mortelles de pertes!   *;->)

ps: si quelqu'un a une idée ou a déjà vécue quelque chose de semblable… n'hésitez pas. Moi, je sais plus quoi imaginer pour les retrouver. En tout cas, désormais je surveille tout. Parce que la sorcière chapardeuse aura bientôt de quoi habiller son sorcier!

20:25 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : fantomes, chaussettes, menage |  Facebook |

05/09/2008

Grandes idées récentes

GRANDES-IDEES-L

 

                Avoir de bons sentiments c'est bien. Comme disait Charlie Brown: "faire pipi dans sa culotte n'aide pas à résoudre le problème mais ça donne une douce impression de chaleur dans un premier temps…". C'est ce qu'on fait avec Poutine, par exemple. Alors qu'il y a tant d'actions efficaces à mener… Tiens, voici des exemples passés ou récents et bien réels!
- Lâcher de ballons contre la maladie d’Alzheimer. Plein de gens ont guéri grâce à ça!
- La fête de la musique...  Ça occupe les insomniaques, ça en crée de nouveaux et pendant ce temps là vos gosses brûlent pas des voitures!
- Touche pas à mon pote… Ça a fait beaucoup pour relancer Lepen! Si si… c'est le président de SOS racisme qui l'a dit… quelques années plus tard!
- Kermesse aux boudins pour la fête des donneurs de sang… ben oui, joindre l'utile à l'agréable, quoi.
- Journée sans voitures au profit des chauffards cyclistes. Ça je l'ai inventé, mais…

Tout ça donne des idées, non? Tiens, on pourrait encore proposer:
- Speed Dating au profit du don d’organes...
- Tour du Monde à patins à roulette contre le cancer
- Grande fête de la danse du canard contre la tourista
- Couscous anti raciste à Neuilly
- Offrande d’un politicien aux dieux par immolation sur la Grand Place
- Danses pour l'avenir de la Belgique…

Je me demande si Churchill, Degaulle, Spaak, Kant, Voltaire et bien d’autres ne sont pas en train de se retourner dans leurs tombes comme des poulets à la  broche, tiens! Bon, là-dessus je m'en vais chanter pour conjurer la connerie universelle…

*;->)

04/09/2008

Histoires de plafonds…

Histoires-plafondsL

 

                    Bonne nouvelle, le prix des armes de destruction massive vient de baisser. Prix plancher.  A l'heure où tout augmente sauf le pouvoir d'achat, moi j'aime bien entendre que des prix s'effondrent, même si je n'en ai pas un besoin pressant et immédiat. Vous n'étiez pas au courant? Est ce que vous êtes sur de bien vous informer?

Par exemple, est ce que vous avez su que le plafond de la salle du Parlement Européen de Strasbourg s'est effondré le mois passé? Et pas n'importe quelle section: juste la section qui surplombait la zone réservées aux fonctionnaires de la Commission… Tentative d'attentat?  Pas nécessairement. Strasbourg est en France et ils aiment bien s'effondrer des trucs en France: le plafond de la nouvelle section de Roissy, la passerelle du Queen Mary, Vulcania juste avant sa mise en service, le Parti Socialiste… les Français aiment bien ce qui s'effondre. Notez, chez nous, c'est tout le pays qui est en train de s'effondrer, alors je voudrais pas jeter la première pierre sur les Français. Mais quand même, ça fait désordre.

Ce qui fait encore plus désordre c'est qu'à la rentrée parlementaire européenne qui a du se tenir à Bruxelles pour cause de plafond au plancher strasbourgeois, il n'y avait pratiquement personne dans l'hémicycle hier… Vous voyez le coup: c'est le jour de la rentrée, c'est à Bruxelles, qui est quand même plus facile d'accès que Strasbourg pour les parlementaires qui se plaignent à longueur d'année de devoir aller en Alsace, et ils ne viennent pas! Parlement buissonnière! Pourtant, ici, les plafonds tiennent!

Notez, les sujets du jour n'étaient pas très importants… Tous les fonctionnaires concernés étaient bien là, eux, jusqu'aux commissaires européens, mais les sujets étaient nuls: par exemple le statut et la protection de la Femme dans le monde… A peine 50% de la population… Pour des bonnes femmes qui se prennent quelques coups et qui ont le mauvais goût d'en mourir, vous connaissez les femmes, elles exagèrent tout…

Je ne suis pas toujours d'accord avec la vision trop castratrice et régulatrice de la Commission et de ses fonctionnaires normalisateurs. Mais ils connaissent leurs dossiers et ils croient dans ce qu'ils font, ils turbinent dur. Ils étaient là pour répondre aux parlementaires, eux! En revanche, les parlementaires, qui sont des politiques, on aimerait qu'ils fassent leur boulot et qu'ils prennent les choses au sérieux. Je les trouve un peu bas de plafond. Evidemment… ça rapporte quoi, électoralement, que l'Europe prenne position et fasse entendre sa voix pour améliorer la condition des femmes dans le Monde?… Moi, pour le coup, c'est là que je me ramasse le plafond sur la tête. Accusez encore l'Europe après ça…   *;->O

03/09/2008

Rentrée des classes…(mais enfin)…

Rentrée-classesL

 

                        Les chères petites têtes blondes... (peintes en vert iroquois, mais enfin...), ces Petits Princes (devenus des enfants rois mais enfin...) l’odeur des encriers (des bics, mais enfin...), du buis des pupitres (le contreplaqué, mais enfin...), les livres neufs (des photocopies, mais enfin...), les cahiers lignés ou quadrillés (avec des photos de Madonna mais enfin), des journaux de classe bien ordonnés (avec des bons de réduction à EuroDisney mais enfin), les cartables neufs en cuir naturel bouilli (plastique en forme de hamburger coloré à porter sur le dos mais enfin...), les souliers neufs bien cirés (des imitations nike, mais enfin...), les jolies culottes courtes (qui tombent effilochés à mi-molet avec des poches partout mais enfin), de jolies casquettes de collège (des casquettes américaines portées à l'envers mais enfin), la fraîcheur d’écoute d’un enfant (quand il retire ses écouteurs de iPod mp3, mais enfin...), le son de la cloche à la récréation (remplacée par un vibreur électrique, mais enfin...), les mamans la larme à l’oeil quand elles se séparent de leurs chers petits (bon débarras ou cellule d'assistance psychologique mais enfin…), et le ballon de foot qui danse joyeusement dans la cour (sur les gameboys de poche, mais enfin...) sous les marronniers (remplacés par des pylônes en métal qui ne provoquent pas d’allergies, mais enfin...), les sucettes à 1F achetées à l'épicerie du coin (des joints achetés au dealer à la récré mais enfin), les fessées ou gifles bien méritées parfois… (remplacées par un procès au prof mais enfin…), les chahuts espiègles du prof de musique (attaqué au couteau Rambo planté dans le ventre mais enfin), les petits papiers amoureux que l'on se passait entre filles et garçons (désormais remplacés par les SMS sur le portable mais enfin…) et puis les surveillants un peu folklos et sympathiques derrière leur oeil sévère et leur moustache bon enfant (remplacé par les flics en tenue anti-terroriste, mais enfin...), bref tout ce petit monde qui est prêt à grandir, à se cultiver (surtout devant TF1 et dans l’illettrisme, mais enfin...) et à nous remplacer demain (par des robots, mais enfin...).
*;->)

23:53 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ecole, rentree, epoque |  Facebook |

02/09/2008

Pré et post méditations…

PréméditL


                        Vous vous souvenez de mon copain professionnel à qui j'avais amicalement tendu la main quand il avait eu des problèmes et qui n'avait rien trouvé de mieux que de me tirer dans le dos au défiguré comme au financier… Sa mauvaise vie de buveur, bouffeur invétéré, de type sans parole et flemmard avait fini par lui coller un infar explosif, puis un diabète ravageur, encore un infar pétaradant, etc. Même sa femme dont il a divorcé, a pitié de lui et l'invite de temps en temps à manger parce qu'à part ça il est à l'assistance publique… Je fais de même, par humanité tout en essayant de le faire mourir de rire, vous disais-je. Oui, quand il rit il devient tout cramoisi et j'essaie comme ça de lui faire péter un anévrisme. Le meurtre parfait. Ni vu ni connu! Malheureusement, mon humour semble pour le moment encore insuffisant. Il se sort de mes blagues comme de ses infars. Pourtant, j'en connais quelques unes qui auraient logiquement du l'emporter. Je les raconte peut-être pas bien.

Après le cinquième infar, il a fait un accident vasculaire cérébral. Aloueeeetteu… C'est ça qui m'avait donné l'idée. L'assassinat à portée de main. Donc, maintenant il parle qu'on peut presque plus rien comprendre. Avant les vacances il m'a téléphoné pour m'annoncer son petit dernier: cancer du foie. Mais il ne maigrit pas parce qu'il fait de la rétention d'eau m'a-t-il dit ce matin. Toutes les chances! Chaque fois qu'il m'appelle, il a un truc en plus. A se demander… Un vrai catalogue des pathologies lourdes, ce mec là. Il ne lui manque encore dans sa collection que l'alzheimer et le Sida. Notez, pour le sida, je trouve ça étrange… mais apparemment il ne l'a pas. A mon avis il a été protégé par le Whisky.

Il ressemble de plus en plus à la vermine de Kafka et sa vie est un désastre depuis quelques années. Il me lit encore de temps en temps depuis son lit d'hôpital mais comme il est sous morphine mon texte va pas le déranger beaucoup.
Alors je voudrais soumettre cette question à votre sagacité: on me dit que je suis un être affreux, qu'on ne se moque pas ainsi des malades et que l'on essaie encore moins d'avoir leur peau, fût-ce avec du rire! Maintenant je laisse faire. La déchetterie n'est plus très loin.

Personnellement, je trouve qu'entre les médecins qui le maintiennent dans sa vie de souffrance avec toute sa famille et moi qui tente de les abréger par le rire, même pour de mauvaises raisons,… y a pas photo! Mourir en rigolant! Ça vous plairait pas, à vous? Et vous abrégez les souffrances du déficit de la sécurité sociale en même temps, parce que pour le moment sa survie coûte un pont! Qu'en pensez-vous? Suis-je vraiment un être mauvais, au final? A bien y réfléchir?…  ;->)

20:05 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : assassinat, rire, vengeance |  Facebook |

01/09/2008

Ça devait arriver …

Singes-immigrésL

 

                            Eh bien... ça nous pendait au nez depuis longtemps... Fallait que ça arrive un jour. Ben oui, depuis quelque temps on se rapproche des singes: on ne croit plus en dieu, on mange de la bouffe facile, on regarde TF1, la télé réalité, tout ça sans perdre notre statut d’Humain. Bon. Mais, dans le même temps, les singes se sont rapprochés de nous! Je vous esssplique.

Les scientifiques se sont mis à chercher le Propre de l’Homme. On crut un moment avoir la solution: l’humain utilise des outils! Manque de bol, la pie, les singes, pour ne citer qu’eux, en utilisent aussi. Pas des clés à mollettes comme les plombiers polonais mais quand même, le principe est acquis.

Après, on s’est demandé... le langage? Voilà un truc que les animaux n’ont pas. Caramba, encore raté: les Dauphins, les pies, les singes utilisent un langage et des merles de pays différents parlent des langages différents! Vous le saviez? Quant aux Bonobos, ils sont capables de faire des phrases. Pas avec la bouche mais en associant des symboles visuels. Alors on s’est dit: l’amour! Ça c’est le propre de l’Homme! Pas l’amour comme certains veulent le pratiquer ici... mais le beau, le vrai, l’altruiste. Patatras!

Le calamar est affectueux et même le requin a inventé le romantisme. Entre requins le romantisme, hein, faut quand même pas pousser. Et nous? Nous on reste requins, même entre nous, alors... C’est ça le propre de l’Homme! Mais personne n’aime le critère. Bref, actuellement, rien ne permet de faire un distinguo suffisamment net que pour exclure les Bonobos. Et depuis cette révélation scientifique récente, les religieux intégristes veulent les baptiser... Le Centre Mondial du Droit à la Dignité Humaine change de nom: Centre Mondial du Droit à la Dignité Humaine et Bonobo...

Les écolos veulent leur donner le droit de vote, la sécurité sociale et le droit à vivre librement dans nos villes — notez, ils se comportent pas plus mal que beaucoup de mutants de 15 ans dans le métro —  L’Etat, qui perd pas le nord...  les enregistre pour pouvoir les taxer. L’onem forem est sur le coup, entre incompétents... Certains ont déjà leur permis de conduire (ça vous a pas frappé ce matin, sur la route? C’était un Bonobo qui vous a fait ça) pour pouvoir les flasher!

Moi, je suis pas contre les Bonobos et leur statut d’humain. Ça nous fait des copains de plus, des gens différents, de nouvelles possibilités de mariage et de droit à la différence et à l’assimilation, et un pays de plus à intégrer dans la Communauté Européenne, avec une jolie forêt vierge.

Chouette, non? Et au nom de quelle exclusion refuseriez-vous que votre fille en épouse un? Y a pas de différence objective suffisante pour ne pas les considérer comme des humains. Faut vivre avec son temps! Faut être ouvert et logique! Après tout, on cherche des extra-terrestres, y en a plein ici et on irait encore les chercher ailleurs dans l’Univers? M’enfin!
*;->)

19:03 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : animal, propre de l homme |  Facebook |