02/10/2008

Lettre de dieu…

Lettre-dieu-L

 

                Oui, il y a deux numéros les mêmes dans ma rue parce qu'elle change de commune. Et du coup, je reçois la correspondance du curé. Enfin je suppose, parce que c'est une lettre de Dieu, on dirait. Je vous la lis.

Bonjour à tous,
c'est Dieu qui vous écrit. Je sais, je ne me manifeste pas souvent mais je suis occupé avec des univers qui ont merdé. J'avais créé quelques trucs amusants pour voir et mon fils a tout fait exploser. C'est pour ça, je voulais vous dire, faites attention avec les synchrotrons. Vous risquez gros. Moi, je m'en sors plus avec les trous noirs. C'est très vicieux comme truc.

Je ne sais plus trop lesquels vous êtes. Ceux avec un gros pif ou ceux avec… ah oui, j'y suis, le système sexuel défectueux. Oui, ça aussi ça a merdé. Mais je pouvais pas savoir que vous alliez le mettre à si rude épreuve. Ça a été conçu pour se reproduire un peu et pas pour jouer tout le temps et occuper 80% de votre temps.

Je reçois en ce moment énormément de demandes qui concernent des trucs financiers auxquels je ne comprends rien. Mais les miracles c'est fini, hein! Vous êtes assez évolués pour vous débrouiller sans moi. Sans blague. J'ai des trucs sur le feu, moi. J'essaie en ce moment un système avec un très gros soleil et plusieurs planètes avec des habitants qui vont se battre. Ça va saigner, je sens que je vais m'amuser.

Des nouvelles de mon fils? Ben il recommence comme avec les Romains qu'il avait pas mal agacés il y a deux mille ans. Là, il a mis deux avions dans des tours et se fait appeler Ben Laden. Vous l'aviez pas reconnu? J'arrive pas à l'empêcher de faire péter des trucs. J'espère que vous ne m'en voudrez pas trop. A propos, il a oublié un T-Shirt à Turin avec la tête de John Lenon dessus. J'ai pas bien compris. Marque: Suaire, je crois. Vous pourriez me le renvoyer? Il y tient beaucoup on dirait.

Ma mère va bien. Elle ne porte plus le voile et a un peu d'arthrose mais elle va bien. Elle a cessé de miraculer partout. Dites le à Lourdes si vous passez par là, qu'ils ne continuent pas à faire du CO2 avec des cierges, ça sert plus à rien. Notez, le CO2 c'est pas grave. Je dis ça pour vous rassurer. Bon, allez, je retourne à ma fonderie de systèmes solaires. Amusez-vous bien. Promis, je viendrai vous voir un peu plus souvent. Juste pour le fun. Arrêtez les prières qui encombrent mon bureau. Merci. Dieu.   *;->)

ps: vous pourriez m'envoyer le dernier disque de Carla Bruni? Je le trouve pas ici.

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dieu, crise |  Facebook |

Commentaires

Excellent ! Salut Marc !
Toujours égal à toi même, c'est à dire quasi génial! Que disent ton curé, ton pasteur, ton rabbin et ton imam de cette lettre ?

Écrit par : CCRIDER | 02/10/2008

Cabrel aujourd'hui un extrait de ce qui est pour moi son meilleur album "Samedi soir sur la terre".


Si j'ai bien toute ma mémoire
Disait Dieu dans un coin du ciel
J'avais commencé une histoire
Sur une planète nouvelle, toute bleue
Bleue, pour pas qu'on la confonde
Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde
Voir ce que les hommes en ont fait

J'y avais mis des gens de passage
Et j'avais mélangé les couleurs
Je leur avais appris le partage
Ils avaient répété par cœur
"Toujours" ! tous toujours dans la même ronde
Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde
Voir ce que les hommes en ont fait

Je me souviens d'avoir dit aux hommes
Pour chaque fille une colline de fleurs
Et puis j'ai planté des arbres à pommes
Où tout le monde a mordu de bon cœur
Et partout, partout des rivières profondes
Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde
Voir ce que les hommes en ont fait

Soudain toute la ville s'arrête
Il paraît que les fleuves ont grossi
Les enfants s'approchent, s'inquiètent
Et demandent "pourquoi tous ces bruits ?"
Sans doute, Dieu et sa barbe blonde
Dieu qui s'est assis sur le rebord du monde
Et qui pleure de le voir tel qu'il est !

Écrit par : Mishima | 03/10/2008

Les commentaires sont fermés.