14/10/2008

Attention à la bague…

AttentionBagueL



                    Or donc un gars monte dans son ULM et s'en va papillonner dans les airs. Oui mais voilà, un colombophile limbourgeois, Fiel Haldermans, profitait aussi du beau temps pour entraîner l'un de ses pigeons qui était encore à 60 Km de son pigeonnier. Et que croyez-vous qué sé passa? Eh bien les deux se sont rencontrés et l'hélice de l'ULM a dévoré le pigeon, le faisant exploser en mille morceaux. L'ULM s'est crashé près de Genappe mais le pilote s'en est sorti suffisamment vivant. Pas l'ULM… Pas de boîte noire et encore moins sur le pigeon. Juste une bague à laquelle il tenait beaucoup, trop… (Vous verrez). Pas non plus de constat à l'amiable.

L' ULM est un modèle allemand très coûteux et le pilote n'est pas content du tout! Comment les départager? Ecartons tout de suite cette remarque sur le fait que le pigeon était limbourgeois… Je doute que les colombophiles s'amusent à envoyer les ULM wallons au tapis. Le pilote demande au colombophile de faire intervenir son assurance mais pour moi c'est le pauvre colombophile qui devrait demander réparation à l'ULM pour la perte du pigeon! Que faire? C'est ici que je vous demande votre aide.

Si les deux avaient été au sol on aurait pu se demander qui venait de droite. Mais dans le ciel? Hors de question de faire valoir une route et il n'y a aucun couloir aérien pour les ULM. Ni pour les pigeons! Embêtant! Bon. Reste alors que l'ULM était quand même plus dans le territoire naturel du pigeon que le pigeon dans celui de l'ULM. Incontestable. Côté espèces en danger c'est pas mieux parce que l'ULM est un truc tellement dangereux que ce sera bientôt une espèce en voie de disparition. On peut pas en dire autant du pigeon! Côté sympathie, l'ULM est polluant. Notez, le pigeon aussi. Mais c'est pas du CO2. La fédération de colombophilie prétend que l'on est responsable de ses pigeons… Je ne suis qu'à moitié d'accord… parce que le pigeon, propriétaire ou non, se déplace dans le ciel, point! C'est son droit. Et le colombophile propriétaire n'était quand même pas sur le dos du pigeon en vol! Alors?…  Et son préjudice moral? Il y tenait à ce pigeon! On a vu des pâtres grecs extrêmement attachés à leurs moutons! Bref, le pigeon est pigeonné au seul titre qu'il est pigeon. Personne ne sait qui de lui ou de l'aviateur a fait une erreur! Mais notre société est comme ça. Si le pigeon est inconnu, le type paie son avion, sinon… le pigeon est responsable! Vous trouvez ça normal, vous?

En fait, tout est de la faute de la bague. Sans bague… ni vu ni connu! L'ULM en était pour ses frais. Un lecteur du Soir suggère qu'il faut enlever sa bague avant d'aller roucouler ailleurs!  Bien vu! Eh les mecs, à bon entendeur…
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pigeon, ulm, droit |  Facebook |

Commentaires

toujours se méfier des bagues. Celles que l'on passe au doigt ressemblent fort à des cordes que l'on passe au cou.

Écrit par : Mishima | 15/10/2008

Les commentaires sont fermés.