17/10/2008

J'ai eu une apparition…

JoanBaezL

 

                            Oui, bon, ça va, je sais que ça fait ringard, inutile de me le dire. Seulement la Foi c'est la Foi. Bien sur c'est bizarre et je me suis toujours moqué de Lourdes et de ses apparitions de Bernadette. C'est pas mon truc. Oui mais voilà, ça m'est arrivé et du coup je regarde Bernadette autrement…

J'ai vu la femme la plus belle, la plus gracieuse, la plus douce, à l'intelligence du cœur et de l'esprit les plus complètes et à la voix la plus chaude et la plus compassionnelle qui soit… Sa hauteur de vue, sa modestie, son amour en bandoulière, son sourire, ses cheveux… et puis cette façon de poser le pied sur le sol par le haut comme pour s'y poser en venant du ciel, tout chez elle exprime ce que j'attendais de l'humanité touchée par les anges.

Oui, d'accord, … je vous entends du fond de la salle: "il a encore fumé la moquette, il s'est roulé un truc bizarre et il hallucine sans gêne". Bon, bon… Vous ferez moins les malins après, vous allez voir.

Parce qu'évidemment, vous, si vous la voyez ou si vous l'écoutez, vous allez la trouver ringarde et dépassée, vous n'entendrez que des grincements… Ben oui, c'est ça les apparitions: les autres n'y voient que dalle! Parce que dans une apparition on est deux: l'apparition et votre capacité à la recevoir. C'est là que ça cloche pour vous. Pas pour moi!

Mon apparition date de 1967 quand je l'ai découverte par des amis. Depuis lors je n'ai plus jamais cessé de l'aimer, de l'adorer, de me la rendre présente aussi souvent que possible. Chacun de ses chants me transporte et m'emmène en hauteur. D'ailleurs, quand je mourrai, je voudrais que ce soit avec elle, un iPod sur les oreilles jusque dans la bière. Non, pas celle là, l'autre.

Mon apparition c'est d'abord une voix chaude et qui coule comme une source sans jamais se tarir. Et puis cette silhouette infiniment gracieuse… Joan Baez. Ben oui… j'ai jamais pu changer ça. Joan Baez c'est mon apparition à moi. Avec elle je retrouve foi en l'humanité et le plaisir de me savoir humain. C'est con hein! Eh bien tant pis!  C'est comme ça.  *:->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Amour | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : joan baez |  Facebook |

Commentaires

Amoureux Ah que j'aimerais encore tomber amoureux et ressentir ce que vous avez ressenti a l'apparition de Joan. Et alors, l'avez vous demandé en mariage ?
Cordiales salutations et merçi encore de vos billets
Pierre

Écrit par : Pierre | 19/10/2008

tendresse je ressens comme une tendresse presque enfantine, authentique et vraie dans ce texte. j'aime cette façon de faire passer ton émotion.

Écrit par : thérèse | 22/10/2008

Oui, je sais, j'ai une fois de plus quelques jours de retard (mais non, je ne suis pas enceinte) dans mes commentaires qui se font rares, tu as raison. Outre savoix, sa douceur, sa féminité, tu sembles oublier ses textes engagés, son côté rebelle, son anti-con(-)formisme, sa libre pensée (pour l'époque), etc ..... divine en effet !

Écrit par : Martine | 22/10/2008

Les commentaires sont fermés.