23/10/2008

Jardin d’enfants…

JardinL

 

                        Lorsque le mari disparaît, sa veuve le remplace parfois par un petit chien, raison pour laquelle dieu a créé les caniches nains. Le petit chien est affectueux, maternable (non, ça ne signifie pas qu’on peut en faire de la confiture), et ses aboiements rappellent les opinions politiques du cher défunt. Restait à trouver une activité pour passer le temps.

Elle a été inventée par les académies diverses qui distillent leur enseignement communal très intelligemment. La justification est évidemment artistique, ce qui autorise tous les délires, voire la justification par la candeur poétique des pires incompétences artisanales sous le prestigieux chapeau de «l’académie». Dans les faits il s’agit d’un jardin d’enfants pour adultes…

Une ex-amie m' envoyât un jour un morceau de verre brisé sur lequel elle avait posé quelques boulettes de plasticine reliées par une ficelle de récup. Elle parle de son «travail en 3D sur le thème de la rencontre»… Avec une justification «théorique» de cet ordre, elle ne peut que grandir à ses propres yeux.

Reste évidemment un constat: celui que, quelle que soit la justification théorique, le machin est quand même ridicule au niveau du résultat plus que brut…! C’est là qu’intervient la dernière trouvaille, la plus intéressante, la plus puissante pour l’accession à l’universalité.

Elle me dit que le but du verre est de pouvoir placer l’objet sur un autre fond, quel qu’il soit: une plage, une montagne de détritus, une piste de danse… Et que dès lors, toute l’histoire des personnages peut changer par l’imagination du regard. En d’autres termes, la puissance de l’œuvre ne réside plus dans ce qu’elle est mais dans la puissance de votre imagination! Et ça, c’est à considérer comme une avancée majeure dans la réconciliation définitive entre l’Art d’aujourd’hui et nos contemporains… Do it yourself, quoi. Le bricocenter de la livraison artistique.

D’ailleurs, puisque tout est dans la puissance du regard et non plus dans l’œuvre, on va bientôt pouvoir se passer d’elles. Et ça, voyez-vous, je commence à penser que ce serait le vrai progrès artistique contemporain pour le coup! Reste à savoir ce qu’on va faire faire aux dames à caniches dans leurs jardins d’enfants… Mais ne me faites quand même pas dire que tout est du même tonneau. Je viens de visiter un vernissage dans lequel une amie avait réalisé de vraies belles choses. Ne me faites pas plus méchant que je ne suis.

*;->)

Commentaires

Tony was here Du temps où Maradona jouait à Naples, le flacon "officiel" de l'air insufflé par "el pibe de oro" fut un succès commercial.
Devant ce genre de raffinement, j’ai envie de demander qu’on arrête ce monde pour descendre…

Écrit par : Tony | 23/10/2008

Bien loin ....de la simple appréciation d'un beau paysage.
Ou alors c'est moi qui n'est pas/plus dans le coup. Je n'ai jamais compris ces extraterrestres, Dali et csrts, suis sans doute un inculte et une bête primitive au yeux de "ces gens là, monsieur".C'est vrai que j'ai le front simiesque.. Ou alors c'est eux qui sont tordus ? Bah, il en faut pour tout le monde, si ça les rends heureux de voir le bonheur dans un morceau de verre et de la plasticine !

Écrit par : Pierre | 24/10/2008

Je ne peux pas m'empêcher de revenir... ... sur "maternable, non ca ne veux pas dire qu'on peut en faire de la confiture".
Whaaaa, je suis tordu, j'ai mal a l'estomac de plaisir. Amadeus, vous m'assassinez !
Je vois déjà le petit Yorkshire de ma femme dans un pot de confiture, en plus elle s'appelle "Canelle". Un bon rire basique, ca fait du bien. Oufti !

Écrit par : Pierre | 25/10/2008

Les commentaires sont fermés.