01/11/2008

Vive la Tousseins

TOUS-SEINS-L

 

 

                            Une dame parfaitement respectable et sympathique me souhaite une bonne fête de Tousseins. Ah...

Elle a illuminé ma journée! Pour moi, la sinistre date d’aujourd’hui prend subitement un sens nouveau. J’avoue que, vue comme ça, la sanctification perd son côté tristement vertueux et devient nettement plus motivante. Par exemple, moi, je prie un Saint trois minutes et je m’endors ou je pense à autre chose. Alors que chaque fois que je pris un sein, je n’oubliai jamais celui d’à côté!

En plus, ces Saints ne connaissent pas les nouvelles normes du commerce! Vous leur demandez d’exaucer une demande et c’est la galère: pas de date de livraison fiable, pas de garantie de conformité pour l’article choisi, pas de possibilité de renvoi-remboursement pour la prière, etc. Aucun soutien! Je voulais dire support. Pour ces Saints là... c’est un bonnet D ‘âne!

Mais la Tous-Seins, ça laisse rêveur!... Je veux bien prier avec enthousiasme! Honorer, implorer, explorer...  comme on adore ses saints on les arbore. Que voulez-vous, j’ai été, comme tous les mâles, programmé pour les trouver sympathiques, voire transcendants... Là, les cierges répondent présents! La quête ne connaît plus de retenue! Le canon reprend ses droits! Le droit canon à courre je veux dire! Le canon accoure droit, bon, enfin, vous remettez tout ça dans l’ordre, moi je suis déjà trop perturbé.

Mais je peux vous dire que ça canonise dur! Les consécrétions se suivent comme disent les fautes de frappes quand on leur tape pas dessus à temps au risque de passer pour un ossédé sessuel. (je sens que ce jeu de mot là, vous allez pas me le pardonner, mais j’ai un mot d’excuse de mes parents: je suis enrhumé...).

Bref, la sanctification par paires qui êtes au pieux, ...aux cieux, ...aux ciels, —oh lala, c’est pas mon jour pour la saintaxe—, je m’y suis consacré plus d’une fois dans ma vie et cette consécration m’a toujours mené au paradis avec fleurs et couronnes. On n’en sort pas, hein!

Alors quand cette charmante lectrice m’a parlé de Tous-Seins, j’ai pas résisté à vous en faire-part... Faire-part, c'est d'à propos, tiens… Je suis partant pour toutes les occasions de communion avec repentir un coup par ci un coup par là.
Oui, je sais, vous allez me trouver obsédé. Mais comme dit mon médecin: «après 50 ans, quand on n’a pas mâle par-ci par là, c’est qu’on est mort!». Longue vie à toutes!  *;->)

PS: C’est curieux, mais ces jours-ci je reçois de plus en plus de messages dans le style: «toi, t’es fou!». Ça commence à m’interpeller. Effectivement, j’ai un bon rhume et je me bourre de médocs. Je vais relire soigneusement les formules chimiques dans les notices...
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : toussaint, tous seins |  Facebook |

Commentaires

Ca me fait penser à la verge marrie tout ça ;-))

Écrit par : Loo | 01/11/2008

Bhouuuu arretez le Macramé, il m'assassine : meurtre par humour (ca change de meurtre par amour)
Vous vous etes surpassé dans ce billet, délicieux a lire et a rire

Écrit par : Pierre | 02/11/2008

Délicieux! Recommandé par OlivierSC, votre billet est un condensé d'humour et de poésie, bien agréables par les temps qui courrent!

Écrit par : sylvie | 03/11/2009

Excellent ! Moi aussi j'ai suivi Sylvie sur le chemin tracé par Olivier et je suis ravie, j'applaudis des deux sains, heu pardon des deux mains lol
Hum, va falloir que je le case quelque part cet article lol
Bonne soirée elfique

Écrit par : Anissina | 03/11/2009

Les commentaires sont fermés.