06/11/2008

Retour à l'état sauvage…

Retour-étatL

 

                Je tapote sur le thermostat du chauffage qui s'allume pas alors que je me caille et le chauffage démarre. Mais ne s'éteint plus! Je retapote sur le thermostat il s'éteint à nouveau définitivement… Bref, le thermostat est en panne… On choisit entre surchauffe ou congélation. A propos de congélation, le frigo est en train de vivre le même réchauffement climatique que la planète… Notez, sur la planète je sais plus trop ce qui se passe parce que la télé est proche de la rupture d'anévrisme insurrectionnel électronique. Comme le transistor, d'ailleurs. Celui de la salle de bain. Le four à micro-ondes s'est éclaté la lampe. Le boiler n'a plus inventé l'eau chaude non plus ces derniers temps. L'aspirateur n'aspire plus… qu'à une vie de repos. Il a été aidé par la femme de ménage… Une cogne celle-là. Gentille, travailleuse mais cogne… Bref, tout est en train de retourner à l'état sauvage…

Et là, qu'est ce qu'on fait? Vous savez comme moi que la moutouelle de l'électro-ménager n'existe pas. Il faut assumer. Et assumer ça veut dire payer pour racheter. Oui parce que si vous essayez de faire réparer la télé par exemple, ça vous coûte un déplacement plus cher que celui de la Reine d'Angleterre à Monaco et vous avez encore de la chance si le déplacé ne vous la sabote pas pour vous en vendre une autre. Quoiqu'il en soit, il va falloir déposer votre voiture au mont de piété pour réparer la télé.

Ah, j'oubliais de vous parler du GPS. Non, il va bien, merci. Mais la batterie… Comme celle de l'iPod… Et de l'iPhone… Pour changer la batterie, faut remplacer l'objet. Mais ça au moins ça va être fini. La CE vient de prendre des dispositions pour qu'on ne puisse plus vendre un objet dont la batterie ne peut pas être remplacée sans intervention de spécialiste. Enfin! Il était temps. Notez, ce sont les consommateurs de simulateurs cardiaques qui vont être embêtés… Surtout le cardiologue. Va falloir inventer la batterie en suppositoire. Avec un GPS pour trouver son chemin… Mais c'est pas le sujet.

Donc, il va falloir racheter, disais-je avant de digresser comme toujours. Mais là je m'interroge. Si tout tombe en panne en même temps, c'est peut-être bien un signe des dieux! Peut-être qu'il ne faut pas se précipiter pour remplacer… Ben non, parce que c'est peut-être le moment de virer Tanguy qui s'accroche à la maison depuis 30 ans… et s'offrir un divorce qu'on n'avait pas les moyens de se payer parce qu'il fallait tout racheter. Là, plus de problème, tant qu'à tout changer… changeons! Il y a de l'idée, non?

Pourquoi n'y aurait-il que les électro qui pourraient retourner à l'état sauvage? Comme disait Jacques Dutronc: et moi et moi et moi?…

*;->) 

Les commentaires sont fermés.