25/11/2008

Le dico de chez BIDEL

DicoBidelL

 

                            J'ai acheté un dictionnaire chez Bidel. C'est là que je fais mes courses. On me dit que tous les produits sont pas plus mauvais qu'ailleurs. Bon, ils ont tendance à remplacer l'huile d'olive par de l'huile de boîte de vitesse, la litière pour chat remplace les céréales mais c'est de la TRÈS bonne litière. Vous y gagnez d'un côté et vous perdez un peu de l'autre. De toute façon, les céréales… dans la pâtisserie on les goûte plus. Ni dans le lait chaud. La confiture est faite avec des serviettes en papier recyclées et du rouge à lèvre de récupération. Et tout est un peu comme ça chez eux. Mais globalement c'est mieux que ce qu'on dit. Et pas cher. Enfin, cher pour ce que c'est, peut-être mais pas cher par rapport aux "bons" produits élevés sous la mère.

De toute façon, pour un dictionnaire, je risquais pas grand'chose. Le papier avait l'air bon, la couverture aussi, qu'est ce que je risquais? J'ai pris le condensé, l'équivalent du Petit Larousse, si vous voulez. Eh bien ça tient ses promesses. Mais ils sont forts quand même chez Bidel. J'ai compris comment ils font pour comprimer les prix. Ils mettent autant de mots que les autres. Ça, on peut dire qu'ils ont pas mesquiné. Réglo. Non, ils ont trouvé un truc génial. Au début j'avais pas fait attention: ils ont supprimé les doubles lettres. Par exemple intentionnellement s'écrit intentionelement. C'est compréhensible et vous perdez rien. Toutes ces doubles lettres c'est un peu comme laisser couler le robinet pendant que vous vous brossez les dents! Ça sert à rien, ça coûte de l'encre, de l'énergie et ça brouille la lecture à la limite. Tiens, c'est comme les participes passés. Ça vous tourne autour du pot, un coup il faut des e et des s, un coup il en faut pas et essayez de comprendre la règle… C'est très féminin ce truc. Ça vous promène à gauche, à droite, au-dessus et en-dessous jusqu'au moment où vous poussez un rugissement pour retrouver la paix mentale. Tout ça c'est surtout des principes passés! Bidel va vous arranger ça vite fait quand ils sortiront leur grammaire bon marché.

J'entends des protestations dans le fond de la salle. Bon, dites vous bien une chose, vous pouvez pas espérer trouver un produit de luxe au prix Bidel! Il faut savoir que, forcément, quand on achète bon marché on abandonne quelque chose quelque part…

Notez, c'est pas vraiment le cas avec mon dictionnaire parce que, avec des K à la place des double C et des Y pour les ij, pour le Scrabble, ça va cartonner!  *;->)



Commentaires

Bidel? C'est quoi, ça, une marque de bidet ou une profession?
En italien, 'bidello' signifie concierge...

Écrit par : Tony | 25/11/2008

MON PAUVRE VIEUX Mon pauvre vieux, je suis désolé de vous avoir fait dérailler avec ma caricature des cyclistes. C'était une caricature! De l'humour qu'on appelle ça. Vous me suivez? Vous êtes dans ma roue ou vous la sucez? C'était dans le cadre d'une chronique humoristique où ma langue fourche régulièrement. Vous me dites que ça vous "fait chier"… permettez moi de penser que vous trompez de selles. Mais je ne pouvais pas imaginer que vous vous reconnaîtriez. Et si vous n'aimez pas les voitures, n'en dégoûtez pas les autres! Ça rend des services ces machins là. Mais je suis désolé de vous avoir perturbé. Ça doit être terrible de vivre sans humour. C'est de naissance, par carence en vitamine U ou c'est encore un de ces terribles drames sociaux ? Vous avez essayé les cours du soir? Notez, ça peut provenir tout simplement du casque cycliste qui appuie sur les lobes pariétaux de Lascaux et empêche ainsi l'humogénèse de glanduler. Méfiez-vous, ça peut rapidement tomber sur les bronches, puis sur les testicules qui sont alors réduites. Et là, la pédale n'est plus très loin comme vous savez.
Vous me dites par ailleurs que vous vous déguisez avec des vêtements fluo et des lunettes de mouche drosophile. Là aussi, faites attention, les déguisements et autres masques sont interdits en dehors du mardi gras.
Enfin, je vous déconseille Bruxelles. Trop de voitures conduites pas des automobilistes. Est ce que vous connaissez le Kamchatka? C'est sympa comme endroit. Et vous avez de l'espace pour jouer avec vos pinces à vélo et terroriser les petits enfants avec vos déguisements ou en installant des pistes cyclables à contresens au milieu des routes. Les loyers sont pas chers et les voitures très rares.
Bon, mon moteur tourne, la voiture est chaude, je vous laisse pour ne pas risquer de vous les gonfler plus que de raison. Bonne selle.

Écrit par : Amadeus | 26/11/2008

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON, J'avais pas compris que vous étiez un petit rigolo. Faut des cours ? Ouais, c'est ça j'ai été traumatisé quand j'étais petit ! Un drame social comme tu dis.

Faites gaffe, quand même, la limite entre l'humour et le foutage de gueule est ténue, entre l'ironie qui rabaisse et qui fait rire seul et l'humour qu'on partage aussi.

Que c'est facile de se foutre de la gueule de son interlocuteur et d'ensuite lui dire qu'il n'a pas d'humour.

Ne me tenez pas non plus pour responsable de l'aménagement des routes concernant les cyclistes, on est dans un pays de fous c'est pas ma faute.
Faites gaffe quand même à pratiquer parfois de l'humour limite réac, la pente est glissante, il y a des mauvais exemples...

Moi quand je m'énerve je ne rigole pas qu'est-ce que vous voulez on fait ce qu'on peut.

Voilà "Shimano" (hahaha j'en peux plus j'ai mouillé ma culotte faudra qu'j'aille me changer zut.) vous a répondu ici puisque vous avez publié mon mail gros malin

Écrit par : Shimano | 26/11/2008

Tu as raison Devant le Kinépolis de Rocourt, il y a trois semaines, une éberluée tenant une canette a traversé à l'improviste devant ma voiture qui avançait. Mes phares étaient allumés car il commencait à faire sombre, le trafic était dense sur les deux bandes et d'autant plus visible qu'on avait tous allumé nos phares. La donzelle a surgi d'entre deux voitures et j'ai freiné à fond, mais après une fraction de seconde d'hésitation, car au début l'incrédulité fait qu'on pense que le piéton va regarder le trafic arriver et s'arrêter. Eh bien, non. La tête-en-l'air, peut-être ivre, a foncé sans se soucier des voitures mortelles. Elle a reculé vivement au dernier moment; comme elle venait de ma droite, j'ai dévié un peu vers ma gauche en freinant pour l'éviter. Le nez de mon capot s'est arrêté environ un demi-mètre plus loin que l'endroit où ses jambes se trouvaient. Elle a paru embarrassée, mais a continué à traverser en dehors du passage-piéton, en passant entre les véhicules de l'autre bande de circulation. La permissivité aux piétons est avec les taxes routières, les taxes-amendes, les taxes-carbu et les taxes-assurances, un fléau de plus pour empester les conducteurs.

Écrit par : Ben | 26/11/2008

Moi aussi Oops, le commentaire que je viens de mettre ici était destiné à l'article précédent sur les piétons. Peut-être que j'ai trop marché et que ça m'a rendu aussi écervelé qu'eux.

Écrit par : Ben | 26/11/2008

Ouhlàààà! Amadeus, désormais vous êtes cata...logué : humoriste limite réac.

Normal : vous vous en êtes pris à la Petite Reine. Or, tout le monde le sait : depuis que deux Reines (l'une à Mons, l'autre à Bruxelles) promeuvent la pédale, le vélo est devenu notre nouvelle vache sacrée.

Plutôt que faire vrombir votre moteur de vieux réac, allez donc faire meuh! meuh! sur les pistes cyclables en regardant passer tous ces beaux sportifs aux mollets gonflés...

Écrit par : l'as | 26/11/2008

Ho là là du grand... ....très grand Amadeus dans Mon pauvre vieux, du vrai Mozart.... histoire d'un mec qui "se fait chier" et qui se trompe de "selles"
Whaaaaaaaa, tordu ! Amadeus, tu m'assassines.... oui je sais ... je suis resté au stade (à vélo) anal . Whaaaaaaaaaaaa je meurs !

Écrit par : Pierre | 26/11/2008

Amadeus.... .... caca largué ?
Whaaaaaaa je me meurs, arrêtez svp

et l'humour, bordel !

Écrit par : Pierre | 26/11/2008

Les commentaires sont fermés.