04/12/2008

Cotons tiges pour Audiogogophiles…

Cotons-tigesL

 

                    Rubrique techno HiFi aujourd'hui. Je vous parle des cotons tiges pour vous nettoyer les oreilles avant écoute… Ben oui, à quoi servirait d'avoir une bonne chaîne si vos oreilles sont ensablées? Logique!

Le coton tige haut de gamme moderne est en fibres de carbone spécifications aviation (légèreté et solidité). Les cotons sont en pure laine vierge traitée multi-fibres qui associent de la laine Pashmara pour la finesse du son et de la laine Shetland pour l'efficacité du nettoyage. La méthode d'enroulement choisie pour l'association des diverses laines dont chaque fibre calibrée n'excède pas l'épaisseur d'un cheveu d'actrice suédoise, est celle qui prévaut dans les transformateurs toriques.

La difficulté de fabrication réside dans le collage subtil de la tige en carbone avec la boulette de laine. Ce collage est effectué à chaud, 55°, température supérieure à la température du corps pour ne pas risquer un décollement lors de l'utilisation. La colle utilisée est naturelle (poisson) d'où une légère odeur fétide mais sans danger pour les oreilles ni pour l'écoute ni pour les fusibles de l'amplificateur. Les boulettes de laine sont appairées pour garantir un nettoyage rigoureusement symétrique des oreilles de l'audiogogophile. Chaque unité de deux est testée en usine par un Coréen aux oreilles propres. Le carbone, par sa légèreté et sa flexibilité permet un nettoyage sans risque mais très fin des oreilles. Le prix est certes élevé, mais la différence de gain d'écoute entre un meilleur câble et un meilleur coton tige est nettement en faveur de ce dernier que cela balaie toute hésitation.

A l'écoute, les basses sont plus nettes et les aiguës les plus élevées deviennent audibles sans aucune agressivité. Au contraire, elles retrouvent un soyeux que l'on avait oublié. Les voix sont plus pures, le grain apparaît mieux alors que les applaudissements des salles de concert redeviennent d'un naturel saisissant. Tout, dans ces cotons tiges est au service de la musique. Nulle dureté du son, rien de forcé, tout redevient naturel.

Livré en boîtes de 2X12 sous vide et emballés individuellement. A conserver au frigo à 6° et n'enlever du frigo qu'une demi journée avant utilisation. En changer avant chaque nouvelle écoute de CD. Prix: 100 Euros par boîte, ce qui est nettement moins cher que des câbles. Livré avec manuel d'utilisation.

Ça vous semble loufoque? Eh bien allez donc un peu lire les tests du magazine Diapason sur la HiFi et ses accessoires et dites moi ce que vous en pensez…

PS: le numéro spécial qui vient de sortir est particulièrement intéressant parce que vous y trouverez tous les tests HiFi Audiophiles de l'année avec les "fameux" Diapason d'Or".

Commentaires

Et ton zombulateur? Ca me rappelle que j'ai oublié de désgronifier mon zombulateur à pulsions intermittentes. Mais comme il est coudé au niveau de la pastille anti-bourbonnage, la calcifédouation du quark anti-puces n'en sera pas fort affectée. Et toi, ton zombulateur, il parlotrofuse bien, sans déglutir de l'hélium?

Écrit par : Ben | 04/12/2008

Tu as tout… …compris, Ben…

;-)

Écrit par : Amadeus | 04/12/2008

L'empereur Tibère disait déjà à ses collecteurs d'impôts "il faut tondre les moutons, pas les écorcher". Il semblerait que certains commerciaux n'aient pas encore compris. Je ne m'y connais guère en hi-fi mais pour les revues de photographie, c'est du pareil au même.

Écrit par : Mishima | 05/12/2008

Ah si, Les commerciaux y z'ont tout compris, s'il n'y avait pas des gogos amateurs de fantasmes et d'ésotérisme pour acheter leurs gris-gris en laine de phoque hyperboréal extrudée à la toile émeri enduite XZ63e pure à 99,998%, ils ne les feraient pas fabriquer. Peut-être que même s'ils les vendaient beaucoup moins cher, il ne les vendraient pas. Il y a des sommes qui marquent les esprits !

C'est triste parce qu'il y a des mélomanes, qui écoutent la musique pour le plaisir, et des fabricants de vrai bon matériel. On joue avec les rêve des gens, au prix que ça coûte... Comme il y en a peu qui prennent la peine d'un peu comprendre la technique on en profite...
Dans les années 50 déjà, dans le haut de gamme, on faisait du bon matériel, il suffit d'aller voir Klipsch ou Jbl...
Personnellement j'aurais honte d'être "marqueteur", j'arrive pas à comprendre s'ils sont tout à fait c.. ou totalement cyniques...

Écrit par : Francis | 05/12/2008

Je suis un mauvais relecteur... Désolé pour mon horrible faute. J'ai honte "Sois" et pas "Soit", évidemment... J'ai honte. Je ne critique jamais l'orthographe des autres parce que tout le monde n'a pas eu l'occasion de l'apprendre et que je respecte d'abord la pensée plus que les conventions orthographiques. C'est pourquoi j'aimais tellement mon beau père agriculteur sans orthographe qui avait été à l'école jusque 15 ans. Mais moi, je n'ai pas l'excuse de ne pas avoir eu la formation... Donc... mille excuses. Surtout que c'est pas la premiere fois ni la derniere. Je le dis aussi pour des lecteurs dont on m'a dit qu'ils n'osaient pas écrire ici. Qu'ils m'ecrivent en perso alors. Par mail. Je ne les considererai que plus.

Écrit par : Amadeus | 05/12/2008

Les commentaires sont fermés.