19/01/2009

Rends moi mon rein

ReinL

 

                     Donner c'est donner, reprendre c'est voler. On connaît tous ça. Il y en a un qui ferait bien de méditer. Parce qu'il est en train de nous faire un clash pas possible entre progrès scientifique et régression mentale. Je vous zesplic.

Il était une fois un couple américain qui s'amourinait beaucoup. Passionnés, amour toujours, je te croquerais encore plus crue que nue… etc. Le vrai zamour en taille XXL. Ils se marièrent. Oui mais voilà, après quelques années de bonheur, elle tombit malade et eut besoin d'un p'tit rein. Pour une greffe. C'est là que son amour toujours fit don
à sa dondon d'un des siens. Romantico, no? En plus, comme ils étaient compatibles, eh bien ça a marché.

L'ennui c'est que quelque temps après, ils commencèrent à être moins compatibles, à se mésentendre, puis à franchement se détester ce qui les conduizut au divorce. Et voilà, vous avez tout compris… La dame décida de le quitter. Qui allait avoir la garde du rein? Parce que lui a réclamé son du!  Si c'est pour vivre ensemble, je te le laisse mais si tu t'en vas avec un autre, rends moi mon rein!

Pas question, lui dit la dame. Viens le chercher si tu oses. Non, dit l'ex-donneur. Tu me le rends ou alors tu me donnes un million et demi de dollars. Compte là-dessus, bois de l'eau claire, dit Alizée (elle s'appelait pas dialysée mais c'est plus drôle), et elle s'assit sur son rein, enfin, façon de parler. Tu m'avais pas dit que je devrais le payer!  Donner c'est donner, reprendre c'est voler.

Et voilà… Belle moralité! Notez, ça risque d'aller loin cette affaire si le juge américain qui va devoir s'occuper de ça, donne raison au mari… Connaissant les juges ils sont encore capable de proposer une garde alternée! Et dans les cas de divorce avec enfants: Je te laisse la garde des gosses, mais rends moi mon sperme! Vous imaginez? Tous les débordements deviennent possibles. Rendez moi le coeur de mon père! Vous en faites mauvais usage! Mais je ne l'ai plus, je l'ai cédé à mon cousin qui en avait besoin. Moi, j'ai reçu celui de ma concierge qui est décédée l'an passé et qui m'allait mieux. Prouve le moi, ahuri.

Franchement, il va falloir faire attention avec tous ces poumons, ces foies et autres abats qui se promènent dans la nature!   *;->)

PS: histoire authentique… Non non, PS, ça veut dire simplement Post-Scriptum… Et c'est quand même authentique.

Commentaires

SUPER ! Bien à toi...

Écrit par : CCRIDER | 19/01/2009

Qui allait avoir la garde du rein? 100% Amadeus!
;-))

Dis, j'espère qu'un jour, tu ne nous diras pas: "Rendez-moi mes sourires"?
:-(

Écrit par : Tony | 20/01/2009

Les commentaires sont fermés.