21/01/2009

Migraines…

MigrainesL

 

                    C'est l'histoire d'un mec… qui va au zoo. C'est chouette le zoo. C'est l'été et il se promène avec sa femme en lèchant une crème à la glace. C'est bon les crèmes à la glace. Sa femme est plutôt mignonne et légèrement vêtue. Ben oui, il fait chaud. Elle porte une minijupe et un joli décolleté, elle est bronzée à point. Ni trop ni trop peu. On zy voit des petits poils qui paraissent blonds sans l'être au soleil sur le cuivre léger de la peau. Franchement, avouez que je ne ménage pas mes efforts poétiques pour vous décrire la scène! Elle porte de jolies chaussures très découpées. Quelques bracelets fins un rien bling bling mais ça va, rien de franchement vulgaire. Oui, finalement, je dirais qu'elle est vraiment mignonne et même sexy dans sa petite robe noire rebondissante là où on s'y attend.

Ils flânent un peu devant les perroquets colorés comme pour un 14 juillet et s'amusent de les voir écouter et bouger la tête comme s'ils comprenaient ce qu'on dit. Et puis voilà la zone des dromadaires et de ces chameaux à l'air ironique. Une belle journée, quoi. Oui, je sais, c'est un rien long mais ne cassez pas mes effets avec des empressements intempestifs. Je dois tenir jusqu'au bas de la page, raison, enfin l'UNE DES raisons pour lesquelles j'y vais doucement.

Et puis voilà la zone des gorilles. Marrant les gorilles. Puissants, dominants, intelligents comme deux Schwartzeneger, ils sont impressionnants quand ils se frappent la poitrine. Et leur tête en noix de coco. Seul truc pas terrible: les fesses à l'air… Mais enfin. Nous, on a presque tout à l'air… Et c'est là que le visiteur remarque que le gorille semble sensible aux charmes de sa femme, dis donc. Mais non, arrête tes bêtises dit la femme. Non, je t'assure, tu lui plais! Meuh non, arrête. Et le gars remonte un peu la jupe de sa femme pour voir! Et c'est tout vu, le gorille s'excite de plus en plus. Le type tire un peu sur le décolleté de son épouse et fait tomber l'une des bretelles de la robe sur le bras. Le gorille est au comble de l'excitation au grand dam de la dame. Et là, le type pousse sa femme dans l'enclos des gorilles en lui disant: "tiens, va lui expliquer que t'as mal à la tête, maintenant".

Oui, bon, je sais, c'est pas d'un raffinement extrême. Pourtant, c'est exactement ce qui vient d'arriver à Van Rompuy, actuel premier minustre belge qui préférait pourrir la vie politique plutôt que d'aller au pouvoir…  On peut d'ores et déjà lui promettre de sérieux maux de tête!   *;->)

18:00 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : van rompuy, migraine, premier ministre |  Facebook |

Commentaires

Le pauvre vieux! S'il doit se faire sauter par des gorilles en plus...

Écrit par : l'as | 21/01/2009

NON L'As …c'est le contraire! Ici c'est le primate que l'on pousse dans l'arène des citoyens…
Faut pas tout mélanger!

Écrit par : Amadeus | 21/01/2009

c'est l'histoire d'un explorateur retour du COngo avec une déprime carabinée. Il s'épanche auprès d'un ami. J'étais dans une réserve naturelle à observer les gorilles. Soudain un grand mâle se jette sur moi, m'emmène dans un arbre et me sodomise.
Ben mon pauvre vieux dit l'ami. Je comprends qu'après ça tu aies le blues mais ça va s'arranger.
S'arranger, dit l'explorateur, mais non ma vie est fichue.
Tu exagères, ta vie n'est pas ...
JE te dis que ma vie est fichue, tu te rends pas compte, moi ici et lui là-bas....

Écrit par : Mishima | 22/01/2009

Mishima... je la connaissais mais dans "ma" version la fin était différente; le sodomisé pleurnichait : "un mois est déjà passé, pas un coup de fil, pas une carte..."
;--)

Écrit par : Tony | 22/01/2009

Les commentaires sont fermés.