21/02/2009

Pour le toubib, je mets mon véto!

Toubib-vetoL

 

                        J'envisage d'abandonner mon médecin et de me faire soigner par un vétérinaire. Je vous dispense de vos commentaires sur le fait que je suis un chien, que c'est normal et que je ne mérite pas plus… C'est là que vous vous trompez! Je vous zesplic.

Le médecin a quelques défauts rédhibitoires à mon avis. D'abord, il ne fonctionne qu'à l'intérieur du paradigme pharmaceutique. Un mal, une pilule… Ça me semble un rien réducteur. Si la pilule ne suffit plus, on découpe, on enlève, ou reconstruit. Ensuite, il est scientifique sur ce que la médecine connaît et définit sa profession comme un art sur tout le reste… or ce que nous ne savons pas dépasse très largement ce que nous savons en matière humaine. Mais surtout, il  n'a jamais étudié que les humains si l'on excepte le découpage de l'une ou l'autre souris durant ses études. C'est ça qui me dérange. Parce qu'enfin, avant d'être des humains on a été des protozoaires, des souris, des singes dont nous sommes encore étonnamment proches! Enfin, je parle pour moi, je ne veux rien insinuer, ici.

Le vétérinaire, lui, est susceptible de me connaître beaucoup mieux! Ce gars là voit que j'ai une langue de vipère et sait comment soigner une vipère! Ensuite, il voit que je suis un éléphant dans un magasin de porcelaine et il sait comment on soigne un éléphant! Surtout la trompe qui me caractérise avec toutes les erreurs que je peux faire. Après, si comme vous il pense que je suis un chien, il sait quoi faire pour me soigner de la tête à la queue! Je fais le singe? Pareil! S'il me trouve un peu fatigué, il pense tout de suite à la façon dont on relance un cabri! Si j'ai mal à la gorge, sa connaissance des girafes peut faire merveille! Si je baffre comme un cochon, il sait comment réduire le développement du gras. Il peut aussi soigner ma cervelle d'oiseau, mon esprit caméléon, ma chair de poule, mes poches de kangourou sous les yeux, mon bec de lièvre et tutti quanti. Il me voit comme une sorte d' okapi! Tête de singe, corps de mouton, cou de girafe, etc.

Bref, il peut cerner au mieux mes pathologies et ce qui les caractérise. Il a tout appris! Il n'a pas découpé que des souris! Il n'a pas appris à ne soigner que des mangeurs de hamburgers et petits gâteaux! Tiens, à propos de gâteau, il y a une cerise aussi avec le vétérinaire: c'est qu'en cas de maladie vraiment grave, il va pas s'acharner thérapeutiquement. Il vous envoie à l'abattoir et basta!
Bon, aujourd'hui encore, je me suis pas fait que des amis et j'espère que mon médecin ne me lira pas cette fois-ci.
*:->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : medecine, veterinaire, sante |  Facebook |

Commentaires

Une trompe d'éléphant!!! ;-)) Tu es terrible!
Dis, avec la fameuse trompe, tu ne craches pas comme un lama, au moins?
Superbe texte!
:-)

Écrit par : Tony | 21/02/2009

Les commentaires sont fermés.