26/02/2009

Décision de justice arbitraire

Attendu-queL

 

Ce blog est fermé par décision de justice.

Attendu que le sieur Emile Bardaf ci-dessous surnommé Amadeus:


-  a développé contre toute attente avec persistance des propos sans doute vrais mais néanmoins superfétatoires contre l'Etat, les organismes publics et les radars, les fabricants de radars et leurs familles décomposées ou recomposées ou en voie de redécomposition;
- a entretenu des conversations collusionnantes avec des habitants de Seraing, des personnes subversives et même des Français de France;
- a tenté d'influencer les participants compétitivement honnêtes aux awards Skynet carolinesques;
- a tenté d'attenter tentaculairement aux ressources de l'Etat en critiquant avec sévérité, dilettante et fierté les impôts, la famille broyale et le grand zorg sans égard pour leurs vies sexuelles ni pour l'émail de leurs dents;
- a subrepticement infurié pêle-mêle des professions, des minorités minoritesques homozobes, les minnesoteurs, des femmes sidéennes en désir de cunilimbus et de nombreux autres intervenants dans la vie socialéglissante de notre pays;
- a critiqué avec une violence inouïe le travail légitimantesque de la Flandre pour extincter l'espèce sur la voie de la disparition légitime, gréviaire et odoriférante de la Wallonie;
- a sali les artistes en tenant des propos interbancaires que l'on peut qualifier d'inéquitables et durablement négatifs;
- s'en est pris aux verts, sécuritaires et autres religieux sans respect pour leurs croyances mortadellinesques et gastroentérologiques tout en ridiculisant le sieur Drosophile Shimano qui du coup s'est déporté ses viles parties;
- a ridiculisé coloristiquement les sociapriapistes et s'en est pris à leur raison d'être qui est de ruiner les pays, les travaillonnaires et de combler les vides laissés dans les prisons par trop d'honnêtes citoyens Kangoo;

Nous, juge et partie du grand Zorg, condamnons présentement le Sieur Amadeus à la fermeture de son blog et à la privation de zakouskis sans préjuger des poursuites que voudra entreprendre le gazon à son encontre. Tous les lecteurs qui reviendront en ces lieux sans payer le pizzo étatoque seront pistés et nous avons déjà les noms ci-devant de ceux qui ont contribué au succès du ci-derrière blog.


Fait présentement et aveuglément à Bruxelles en l'an de grâce 2009, au mois de février, le 26 avec deux poutrelles levées pendant que les convoyeurs dilettantent.  (La maison ne reprend pas les vidanges ou consignes). 

Le Grand Marsupial.

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

25/02/2009

La mouche et l'intellectuel…

Mouche-intelloL

 

                                Je me suis souvent demandé à quoi pouvait bien servir la culture. Parce qu'enfin, boire du bon vin plutôt que de la piquette, coûte cher! Visiter un pays de ville en ville et d'hôtel en hôtel coûte plus cher que de se prendre un all in sur Benidorm et de se dorer le croupion, voire de se le ripoliner d'envergure. Lire un livre est plus fatigant que de se faire une toile ou une BD. Visiter une exposition entretient moins votre forme que d'assister à un match de foot… Et quand je vois les clients de chez Makro, je me dis que ces gens vivent dans une félicité inouïe puisqu'ils peuvent s'acheter le monde sans se soucier du raffinement qualitatif! Tandis que nous faisons les difficiles et payons la mode pour essayer de ne pas être standards, eux sont heureux avec les trainings en Lycra de JL Dehaene! Alors? Pourquoi raffiner, cultiver, etc?

La seule chose que j'ai pu trouver c'est la liberté! Je vous raconte.

Prenez une mouche. Lorsqu'elle éclos, elle est tout de suite prête à vous pourrir l'existence. Pas besoin de formation, d'adolescence, de dents de lait, etc. Hop! Elle est programmée, tout est déjà dans son cerveau. Le poussin, lui, doit grandir mais la part de l'apprentissage reste très réduite. Chez le chien ou le chat, la part programmée est déjà moins importante. La mère apprend des choses à ses petits. Chez le singe, la part de programmation est encore plus réduite et chez les grands singes comme nous, la part de l'apprentissage est beaucoup plus grande que la part programmée dans notre cerveau primaire!

Sauf que si nous passons notre temps à regarder la télé, à jouer avec la playstation, à écouter la musique techno, à se satisfaire du cocon sécuritaire, on remplit la part d'apprentissage possible avec de nouveaux conformismes, la programmation marketing et communautaire… Bref, on perd l'autonomie et la liberté. Là, nous reculons dans l'histoire de l'Evolution…

C'est sans doute pour ça que se cultiver, ce qui permet de penser, est préférable aux programmations multiples qu'on nous propose aujourd'hui. Et pour ça aussi que je préfère rouspéter contre une société qui veut m'enfermer dans ses conformismes que de les subir… Pour ne pas finir rôti comme le poulet ou écrasé comme une mouche. C'est juste un point de vue, hein…
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : penser, critiquer, lutter, s opposer |  Facebook |

24/02/2009

Du Sinaï au PowerPoint…

SinaïPowerPointL

 

                            Des amies transmettent de plus en plus de PowerPoints qu'elles reçoivent directement du ciel. Ces nouvelles tables de la loi sont envoyées aux hommes pour leur dire de changer et d'abandonner leur actuelle mauvaise vie. Preuve que Dieu lui-même s'est converti à PowerPoint… Voyez plutôt…

"Personne ne peut revenir en arrière et rendre ses débuts flamboyants. Mais n'importe qui - à partir de maintenant- peut démarrer et avoir une fin flamboyante".
Profond, non? Vous y aviez pensé, vous? Et ça: "Le meilleur endroit pour atteindre le succès, c'est là où vous êtes, avec ce que vous avez."  C'est le genre de trucs qu'il faut dire aux chômeurs et SDF. Ils le savent, ça? Urgent! On avance: "L'important n'est pas de devenir flamboyant mais de partir du bon pied". Bon, mais qu'est ce que je fais du premier précepte, alors?

Non, je suis vraiment pas fait pour la sagesse. Toutes ces phrases plus confuséennes que fuciuséennes me dissolvent le fromage blanc. Elles agissent sur moi comme ces cuves infra-sensorielles dans lesquelles vous ne percevez plus rien pour retrouver votre équilibre. Arrêtons-nous un instant ici, si vous le voulez bien. Merci de le vouloir. Si je comprends bien, tout ce que nous sommes et pensons serait nocif. Raison pour laquelle il s'agirait de faire le vide, de jeter le tout pour repartir! Cette vision intestinotransitée de la pensée suggère que ce que vous percevez, voyez, entendez ou lisez est comme l'alimentation: vous digérez et puis vous évacuez après un parcours sinueux dans un intestin mental. Crotte! Ça la fout mal…

Mais quand même, si vous digérez, si ça passe dans l'intestin mental, c'est que vous allez en tirer quelque chose? Ben… vous peut-être, mais pas la majorité de nos contemporains. C'est pourquoi il faut les nourrir d'idées bouddhiques et simples qui se substituent à leur réflexion… Vu la pauvre qualité de leur intestin crânien, il vaut mieux qu'ils ne pensent pas par eux-mêmes d'ailleurs. A moins que je me trompe complètement et que c'est parce qu'on leur envoie des PowerPoints divins qu'ils deviennent plus cons… Allez savoir.

En tout cas, moi je résiste à ces tables de la loi nouvelle formule et je vous suggère de faire de même parce que sinon vous risquez de vous retrouver un jour lobotomisés… Eh oui, je préférerai toujours une idée personnelle bonne ou mauvaise aux préceptes prêts à porter… *;->)

23/02/2009

De Babel à Echternach pour la restauration de l'image du mâle…

BabelEchternachL

 

                                        Vous connaissez la procession d'Echternach? Vous faites deux pas en avant et trois en arrière. Et Babel, la tour? C'est ce qui est en train de nous arriver avec la télé. Je vous zesplic…

Depuis que de brillants esprits ont inventé la télévision digitale, HDMI, ready, numérique céleste, terrestre ou câblée, plus personne ne s'y retrouve.

D'abord il vous faut trois commandes au lieu d'une. Une pour la télé, une pour la vidéo, une pour le boîtier digital qui reçoit le signal digital et s'empresse de le massacrer en signal analogique vieille formule!  Précisons: vous  recevez le signal digital magique, votre télé est toute excitée, elle bave ready HDMI de recevoir un signal digital avec lequel elle va vous faire une image sublime et… bardaf! Elle reçoit un signal dégradé comme avant parce que votre boîtier magique garde la qualité pour lui! Comprenne qui pourra… Etonnez vous que votre écran reste plat…

Vous jonglez avec trois télécommandes, vous ne pouvez plus enregistrer un programme pendant que vous en regardez un autre et on vous change régulièrement l'ordre des canaux pour foutre en l'air les habitudes péniblement conquises parce que je vous ai pas dit… mais au lieu d'avoir vos canaux numérotés de un à dix, vous tapez désormais 085, 124, 212 et tout ça sans suite logique.

Ma mère de 84 ans a besoin d'un training d'une semaine à chaque changement et n'arrive pas à comprendre toutes les manips qu'elle doit faire entre deux télécommandes…  Mais il n'y a pas qu'elle! Ma femme aussi et elle a pas 84 ans!

Bref, le progrès est une procession d'Echternach et une vraie tour de Babel. On ne comprend plus rien si l'on n'a pas étudié la logique du système. On aura bientôt besoin d'un GPS qui vous guide avec une voix suave pour manipuler les télécommandes.

Seul avantage: je suis le seul dans ma maison à être encore capable de gérer la télé et la vidéo, ce qui rétablit mon image de mâle tout puissant. A quelque chose malheur est bon…  *;->)

22/02/2009

L'Union Européenne, tétraplégique de la communication…

UEtetraplegiqueL

 

Goebels était un génie de la communication qui a su servir Hitler de manière magistrale… malheureusement. C'est jusqu'à la tête du fürher qui était devenue un symbole visuel perceptible de loin: la moustache et la mèche de cheveux. Les éclairages anti-aériens positionnés autour des grandes manifestations faisaient comme des cathédrales de lumière qui ne pouvaient qu'enthousiasmer les foules… malheureusement. Parce que le projet était franchement mauvais.

Avec l'Union Européenne, c'est le contraire. Nous avons un superbe projet, des gens motivés qui font du bon boulot pour la plupart, mais qui sont absolument tétraplégiques de la communication. Autistes, trisomiques… Malheureusement. Oui, je sais, Jacques Delors avait organisé l'une ou l'autre kermesse aux boudins avec Montgolfière, etc. Des fêtes de patronage sans vision ni retentissement au-delà du parc du cinquantenaire. Et pour le coup, même son brillant acolyte Lamoureux ne fit rien de mieux.

Je dis ça, parfois, à des gens de l'UE. Réponse: c'est pas à nous mais aux Etats Membres de faire ce travail. Mais les Etats Membres tirent la gloire des aides européennes à eux alors qu'ils accusent "Bruxelles" et ses fonctionnaires de leurs propres défaillances! Et basta! Ça c'est pour le tout venant des coms. Comme par exemple ce qu'on peut voir actuellement sur l'avenue Belliard à Bruxelles et qui nous incite en anglais à penser au gender (personne ne comprend!). Le genre de concept utile mais non débarrassé de sa gangue technocratique et donc incompréhensible pour 99% des automobilistes qui passent sous ce triomphalisme opaque. Je n'ose imaginer l'orgueil du fonctionnaire auteur du projet lorsqu'il passe sous cette cornichonnerie, ce discours d'orateur qui se fout des récepteurs! Consternation… et je ne parle pas en l'air, j'ai passé ma vie dans ce métier! (La com).

Plus grave: L'Europe qui ne sait où aller chercher ses symboles parce qu'elle ne sait pas exactement qui elle est ni où elle va, ne sait pas non plus ce que devrait être le sentiment européen. Alors, nous nous laissons arroser par la culture américaine au fil des séries télé. Nos enfants appellent déjà nos juges "votre honneur", les modèles comportementaux américains sont distillés jour après jour chez nous sans que l'UE fasse quoi que ce soit pour susciter les nôtres… Ce serait pourtant pas très compliqué à faire. Encore faut-il qu'elle réalise ce qui se passe et qu'on cesse de s'adresser aux fonctionnaires ou aux icônes culturelles momifiées, voire les cinglés qui nous escroquent avec le l'art actuel… mais qui va le leur dire? Et qui vont-ils écouter? Ils sont si peu compétents pour le faire… Pauvre projet européen servi par des gens brillants et motivés qui ne comprennent pas la communication et ne fonctionnent que dans leurs paradigmes administratifs… Tristesse.
*;->)

21/02/2009

Pour le toubib, je mets mon véto!

Toubib-vetoL

 

                        J'envisage d'abandonner mon médecin et de me faire soigner par un vétérinaire. Je vous dispense de vos commentaires sur le fait que je suis un chien, que c'est normal et que je ne mérite pas plus… C'est là que vous vous trompez! Je vous zesplic.

Le médecin a quelques défauts rédhibitoires à mon avis. D'abord, il ne fonctionne qu'à l'intérieur du paradigme pharmaceutique. Un mal, une pilule… Ça me semble un rien réducteur. Si la pilule ne suffit plus, on découpe, on enlève, ou reconstruit. Ensuite, il est scientifique sur ce que la médecine connaît et définit sa profession comme un art sur tout le reste… or ce que nous ne savons pas dépasse très largement ce que nous savons en matière humaine. Mais surtout, il  n'a jamais étudié que les humains si l'on excepte le découpage de l'une ou l'autre souris durant ses études. C'est ça qui me dérange. Parce qu'enfin, avant d'être des humains on a été des protozoaires, des souris, des singes dont nous sommes encore étonnamment proches! Enfin, je parle pour moi, je ne veux rien insinuer, ici.

Le vétérinaire, lui, est susceptible de me connaître beaucoup mieux! Ce gars là voit que j'ai une langue de vipère et sait comment soigner une vipère! Ensuite, il voit que je suis un éléphant dans un magasin de porcelaine et il sait comment on soigne un éléphant! Surtout la trompe qui me caractérise avec toutes les erreurs que je peux faire. Après, si comme vous il pense que je suis un chien, il sait quoi faire pour me soigner de la tête à la queue! Je fais le singe? Pareil! S'il me trouve un peu fatigué, il pense tout de suite à la façon dont on relance un cabri! Si j'ai mal à la gorge, sa connaissance des girafes peut faire merveille! Si je baffre comme un cochon, il sait comment réduire le développement du gras. Il peut aussi soigner ma cervelle d'oiseau, mon esprit caméléon, ma chair de poule, mes poches de kangourou sous les yeux, mon bec de lièvre et tutti quanti. Il me voit comme une sorte d' okapi! Tête de singe, corps de mouton, cou de girafe, etc.

Bref, il peut cerner au mieux mes pathologies et ce qui les caractérise. Il a tout appris! Il n'a pas découpé que des souris! Il n'a pas appris à ne soigner que des mangeurs de hamburgers et petits gâteaux! Tiens, à propos de gâteau, il y a une cerise aussi avec le vétérinaire: c'est qu'en cas de maladie vraiment grave, il va pas s'acharner thérapeutiquement. Il vous envoie à l'abattoir et basta!
Bon, aujourd'hui encore, je me suis pas fait que des amis et j'espère que mon médecin ne me lira pas cette fois-ci.
*:->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : medecine, veterinaire, sante |  Facebook |

20/02/2009

Traitement de texte et paix des ménages…

Traitement-texteL

 

                            Dans notre grande série sur les espèces en voie de disparition, je voudrais vous parler des secrétaires. Oui, ces femmes pimpantes qui vous maternaient au bureau, prenaient vos rendez-vous, empêchaient les gêneurs de passer, décrochaient votre téléphone, tapaient votre courrier et classaient les choses bien en ordre ce que j'ai toujours été incapable de faire. De plus, elles dispensaient un parfum plus ou moins délicat, arrosait votre plante verte et ajoutaient au standing de votre profession. Eh bien, elles ont disparu ou presque! Cerise sur le gâteau, elles assuraient le renouvellement des gênes dans la diversité, bien au-delà de votre reproduction familiale standard… Cette dernière fonction ressuscitait les libidos en panne.

Et comme c'est elle qui gérait votre agenda, vous n'aviez pas trop à vous préoccuper des alibis pour vos absences ni de vos horaires tordus. La fonction secrétariale  avait joliment remplacé les courtisanes spécialisées du passé et assuraient donc la pérennité des systèmes matrimoniaux complexes.

Evidemment, de temps en temps, par distraction ou revanche selon ce que vous leur aviez promis, elles s'arrangeaient pour faire exploser votre ménage. Rappelez-vous l'assistante du médecin dans "La vie est un long fleuve tranquille" qui s'était vengée en intervertissant les berceaux des bébés…

Mais comme vous savez nous vivons de plus en plus dans une société où tout est sécurisé, contrôlé, vérifié, certifié et les mots de passe empêchent désormais les mots doux des passes…

Et c'est ainsi qu'on a vu arriver des vendeurs encostumés de sombre avec des machines miraculeuses: les traitements de texte! Argumentaire: plus besoin d'une secrétaire pour vous tout seul! Elle peut désormais assurer la frappe pour deux personnes. Puis, avec les PC, elle a carrément disparu. Vous tapez votre courrier… comme un grand! Vous gérez (?) votre agenda et vous classez (…?) vos affaires vous-même!  Vous faites des PowerPoints au jardin d'enfants. Et depuis lors, c'est comme avec le GPS: on connaît la parfaite, l'ennuyeuse, la morale, la monstrueuse paix des ménages…
D'où l'invention de fesse book!
*;->)

19/02/2009

Méditation…

MéditationL

 

                            J'ai trouvé cette photo par hasard. Je crois que je ne connais pas une autre image aussi émouvante que cette jeune-femme couchée sur le corps enterré de son compagnon rapatrié de la guerre d'Irak… Avec sa bouteille d'eau, un sac… rien que de la douleur.

J'ai pas envie d'explorer mes sentiments ni les siens. Trop facile d'écrire et de romantiser. Le sujet est, pardonnez-moi, "trop beau"… Je laisse chacun d'entre vous à sa méditation sur la mort et l'amour. Et vous verrez: cette méditation là devient prière devant le néant.

Mais peut-être puis-je laisser échapper ma révolte. Que des gens aux idées courtes s'arrogent le droit de vie et de mort pour un petit effet démagogique, pour se donner le sentiment d'être vraiment l'empereur du Monde, pour se sentir exister comme président, pour se donner le sentiment de penser et d'être visionnaire… tout ça me désole. Alors c'est devenu ça la démocratie? C'est pas mieux que la dictature? Que les plus insignifiants puissent devenir nérons? Oui, me direz-vous, mais ils sont le résultat d'un vote et ce vote vient de nous. Certes. Mais les failles du système sont telles qu'elles permettent les tromperies sur la marchandise et les rapts de valeurs et d'idées.

On a vu un président mentir et conspirer pour attaquer un pays et le détruire en prétendant qu'on allait y installer la démocratie…  Le même président auquel on a refusé jusqu'au destin tragique qui construit les légendes, comme celles de Lincoln ou de Kennedy. Il ne méritait pas les honneurs d'une tragédie. Seulement une babouche médiocrement esquivée et qui restera dans l'Histoire comme la certification de son insignifiance.

Sauf que cette insignifiance a été payée avec des vies, avec des douleurs et des renvois vers le néant.

Alors c'est ça la démocratie? Il serait sans doute temps de cesser de la vénérer comme telle. Il lui manque bien des choses encore. Comme il manque à l'humanité de réussir dans les relations humaines les performances qu'elle réussit si brillamment dans les technologies…    *:->(

18/02/2009

La voiture du futur!

VoitureFutureL

 

                            Faisons un rien de prospective. C'est pas tous les jours, surtout qu'on a le nez dans le guidon de notre quotidien. Voilà, je me demande à quoi ressemblera la voiture du futur. Et pour cela, rien de tel que de percevoir dans quel environnement elle se mouvra.

D'abord, la voiture du futur aura de très grosses roues avec de gros dessins de pneus pour amortir le passage des casse-vitesse qui seront généralisés et dont la hauteur sera d'un mètre cinquante. Les roues seront rétractables pour moitié afin de pouvoir prétendre au statut de deux roues, seuls véhicules qui seront admis en vile.

Ensuite, nos voitures fonctionneront sur piles mais des éoliennes sur le toit permettront de récupérer l'énergie dépensée, surtout en décélération. Des pédaliers seront installés aux places des passagers pour l'efficience énergétique.

Les pare-brise seront blindés pour se protéger contre les écologistes verts qui seront devenus très très agressifs, les vitres ne pourront pas être abaissées et des hygiaphones seront présents avec tiroirs mobiles puisque chaque rue aura son péage. Un système de vérins permettra de garer la voiture à la verticale parce que le parking se paiera au mètre dans les rues.

Les sièges seront tous éjectables pour sauver les passagers en cas d'accident. Ils se déclencheront dès que le véhicule dépassera 15 Km/h afin de préserver des vies.

Côté design, la carrosserie sera toujours noire et anguleuse afin de garantir la furtivité des voitures comme pour les avions furtifs qui échappent ainsi aux radars ennemis. Les moteurs seront placés sous la caisse pour ne pas laisser de trace thermique et dans le pare-choc arrière, des leurres (rapidement interdits par la loi) permettront de dévier les missiles déclenchés par les radars automatiques.

Enfin, les voitures seront équipées de cales en bois qui se déploieront sous la carrosserie afin que la voiture puisse rester de longues années sans rouler puisque de toute façon, les voitures ne pourront plus quitter leurs places de riverains… Il sera obligatoire d'acheter une voiture pour faire tourner l'économie mais interdit de l'utiliser. Simple et efficace comme programme!

Allez, j'incite tous les designers automobiles à se mettre au travail… En attendant, il faut supporter qu'on tue l'automobile d'un côté et qu'on la subsidie d'un autre… Allez comprendre…
*;->)

16/02/2009

Satellitepopette!

SatellitepopetteL

 

                            Ça y est! C'est arrivé! Deux satellites sont entrés en collision dans l'espace! Vous avez vu l'espace qu'il y a dans l'espace? Plein! C'est plein de vide comme on dirait à Bruxelles. Non mais pire que ce que vous imaginez! C'est VRAIMENT plein de vide et immense. Eh bien il y a deux cons qui sont parvenus à se rentrer dedans. Faut le faire, hein! Y zavaient manifestement forcé sur le propergol liquide ces deux là. Sortez les petits ballons… Notez, ici quand je vois les gens se garer, je pense souvent qu'ils seraient capables de faire trois tonneaux rien qu'en se faisant un créneau à 0 à l'heure…

Pour ceux qui viennent de se lever et dont les neurones n'ont pas encore atteint leur masse critique suite à une dissipation tardive des brumes matinales, je vous donne un coup de pouce…
Pensez d'abord que quel que soit le plein de vide que vous leur donnerez, les cons arriveront toujours à se rentrer dedans. Et on est nombreux à être cons…

Ensuite, la vitesse n'a eu aucune influence là-dessus parce qu' enfin, ces trucs sont sous la surveillance permanente des radars et ça n'a servi à rien! Et vlan! Pas mal l'argument, non?

Et puis je me demande comment ils vont faire pour la déclaration "à l'amiable" dans l'espace. Surtout que c'est un vieux satellite russe qui a cogné un tout nouveau satellite de luxe américain. Ils sont pas heureux les Américains! Les Russes s'en foutent. Perte totale… En ce moment les morceaux redescendent sur le Texas!

Quoi qu'il en soit, tous ces satellites se mettent sur la même orbite et il y a 400.000 débris qui flottent dans le vide. Ça va des écailles de couleur d'un millimètre qui vous traversent la carrosserie (30.000 Km/h quand même…) aux gros morceaux de fusées porteuses, plus les satellites en fin de service. L'espace est devenu une poubelle… Qui va les descendre? Pas moi en tout cas!

En plus, il faudrait régler la circulation au fond des mers maintenant.  Deux sous-marins trop furtifs ont échappé à leurs radars et viennent de se rentrer dedans! Un peu comme si ma télé défonçait le lave-vaisselle. A quand une collision entre un sous-marin et un satellite? Là, quand même il y a moins de risques. Comme si la politique belge risquait de percuter l'intelligence… *;->)

15/02/2009

Le cul et les oreilles…

Cul-oreillesL

 

                        Il y a cinq ans, j'ai voulu remplacer les enceintes de ma chaîne Haute Fidélité. Je me suis fixé un budget et j'ai commencé à chercher. Après avoir parcouru quelques auditorium et beaucoup lu sur la question j'avais fixé mon choix sur deux superbes produits dont les critiques disaient le plus grand bien et après écoute j'ai acheté deux enceintes magnifiques et au double de mon budget… Caprice… Plaisir de la volupté d'un son tellement présent. Bah, on ne fait pas des folies tous les jours. Et c'est quand même pour pas mal d'années de plaisir.

Arrive un ami. Il admire les enceintes et en demande le coût par curiosité. Une fois que je l'ai eu ranimé, il s'étranglait: quoi? T'y as payé ce prix là? Mais tu es fou! Tout ça pour du bruit!
Je commençais à complexer et je me suis mis à réfléchir. Eh oui c'est de l'argent. J'ai donc cherché à motiver mon achat en lui disant que j'aimais beaucoup la et même les musiques, mais aussi la qualité, le fruité des sons et des harmoniques, choses qui disparaissent absolument avec les chaînes standards. Mais ça n'a pas suffi et je suis passé pour le dernier des cinglés. Mais vous savez comment ça va, une fois que le cerveau se met en route, il devient difficile de l'arrêter.

Un jour que je rendais visite au dit ami, il m'a montré son nouveau salon. Il venait de s'acheter deux superbes canapés en daim et deux fauteuils la semaine d'avant. J'ai admiré, puis en ai demandé le prix. Le total valait bien plus cher que mes enceintes! Et là, c'est venu tout seul: quoi? Tu as payé ce prix là? Mais c'est effrayant! —"Oui, me dit-il mais qu'est ce qu'on est bien assis! On s'y sent bien, et toi tu as bien acheté tes enceintes!". Et c'est là que je suis devenu féroce…

Mais mon vieux, tu me traites de fou mais je te signale que tu viens de dépenser plus d'argent pour ton cul que pour tes oreilles! Plus d'argent pour t'avachir que pour te cultiver!

Eh oui, c'est ça la vie. On dépense souvent plus d'argent pour ses bassesses que pour les hauteurs… Ça fait réfléchir, hein! Vous trouvez pas?   Bon… je crois que je vais encore me faire pas que des amis avec ce texte…
*;->)

14/02/2009

Les trois petits cochons…

Trois-petits-cochonsL

 

                        Il était une fois trois petits cochons qui voulaient se loger. L'un avait construit une maison en paille et les autres s'étaient moqués de lui. "Comment? Mais à la moindre intempérie le vent va t'éclater ta baraque et tu vas te retrouver ruiné et nu comme un ver! Prends exemple sur nous. Nous sommes des gens sérieux, nous construisons en dur de telle sorte que le vent n'ait pas prise sur nous". Mais le petit cochon à la maison de paille ne voulut rien entendre et il acheva son travail en apposant une jolie plaque avec le nom de sa maison.

Le deuxième petit cochon construisit une maison en bois ce qui laissa les voisins perplexes. "Tu es sur que ça va tenir?". Mais le petit cochon menuisier charpentier érigea sa maison de bois avec une jolie plaque devant la porte. Elle avait fière allure!

Il y avait bien longtemps que le troisième petit cochon avait construit sa maison. En brique. On avait ri de lui en disant qu'il avait une brique dans le ventre. Puis, il mourut et ses trois enfants se chamaillèrent l'héritage en indivision.

Et puis, un jour, un Italien nommé Benedetti arriva et souffla sur la maison de paille qui s'effondra et partit ailleurs avec le vent. La jolie plaque qui portait le nom bizarre de Société Générale disparut dans le désastre.

Quelques années plus tard, une tornade venue d'Amérique souffla si fort sur la maison de bois qu'il n'en resta rien! Sa jolie plaque qui affichait fièrement le nom de Fortis, s'envola en tournoyant au-dessus de la Hollande et de la France avant de retomber sur la tête du deuxième petit cochon. Ouf! Les malheurs étaient passés.

Or, quelque temps après et contre toute attente, une simple brise effondra la maison de briques sur la tête des fils héritiers du troisième petit cochon . Ils avaient voulu changer les murs intérieurs de place sans égard pour les murs porteurs. La toiture gisait sur la plaque "Belgique-Belgïe" et l'on fit du boudin avec les restes des occupants… Un régal pour la France et la Hollande.

Quand j'étais enfant on me racontait l'histoire des trois petits cochons et on me racontait aussi que la Belgique était un pays solide, plein de bons sens et de stabilité… Mais quand je vois les têtes des administrateurs des banques et celles des ministres, je mélange les cochons, les hommes de paille, la langue de bois et les "briques" perdues…  *:->(

11/02/2009

La titrisation de la connerie…

TitrisationL

 

                            Dans ma série des trucs qui f… les boules, je dois vous en raconter une bien bonne. Vous risquez de faire des cauchemars cette nuit mais fallait pas venir fourrer votre nez ici!

Vous savez désormais ce qu'est un subprime. On prend un crédit qui sera jamais remboursé, on vous le met avec un cocktail de bons crédits, d'actions et de bons assaisonnements et on revend ça, puis on le "titrise" (on en fait un titre de bourse). Et hop, plus personne ne voit ce qu'il y a dedans. Et dedans il y avait plus de pourri que de bon, mon trésor… On appelle ça des produits toxiques. C'est tout le principe du recyclage. On fait des sacs plastiques avec des molécules d'amidon et de plastique mêlées. Les bactéries croquent l'amidon et avalent le plastique (toxique) en même temps! Hop, recyclé, le plastoc. Eh bien la même chose existe pour les idées qu'on veut nous faire avaler! On a titrisé la connerie et les abus de pouvoir. Je vous zesplic.

On invente de jolis titres comme la Mobilité par exemple. Le concept est joli. Ah, on va enfin mieux circuler… Mais si à l'intérieur de ce concept global on vous met un petit peu d'amélioration des routes on vous met surtout plein de pourritures comme l'élimination des parkings, l'élimination de la voiture en ville par péages parcmètres, les casse-vitesse, les radars et le reste. Et nous, on avale le subprime Mobilité avec ses pourritures. Globalement c'est un joli concept mais en fait c'est un produit toxique! Capito?

C'est pas le seul. Depuis que les politiques ont compris le truc, ils vous ont inventé plein de jolis titres:  la Mondialisation (l'ouverture et la paix pour mieux nous ruiner…), la Diversité (une façon d'induire le communautarisme sous une présentation altruiste…), le Developpement Durable (qui va nous retomber sur le croupion de même nom… oui, le râble), le bio-carburant (qui ruine les pauvres), et c'est pas fini. Des concepts comme ça on vous en invente tous les jours! Au niveau national, mais aussi au niveau européen supranational, etc. Et c'est ainsi qu'un parti politique est toujours un produit toxique parce qu'il vous oblige à voter pour un paquet qui contient des trucs pourris.

Comme les subprimes nous retombent aujourd'hui sur le museau, il n'arrête pas de pleuvoir des titres pourris sur nos existences. Quand je vous disais que vous alliez mal dormir cette nuit avec mon blog toxique que j'ai ! Bon, ben je vous laisse réfléchir là-dessus comme dirait Gustave Parking… *;->)

10/02/2009

Le syndrome de Stockholm…

Syndrome-StockholmL

 

                        Lorsque des gens sont pris en otages, ils adhèrent peu à peu aux thèses de leurs ravisseurs. Cette surprenante découverte a reçu un nom: le syndrome de Stocholm.

Ce phénomène ne se limite pas aux prises d'otages explicites. Il apparaît également avec ce qu'on a coutume d'appeler l'Art Actuel et qui n'est rien d'autre qu'une cornichonnerie et une escroquerie de très grande envergure. Tout le monde peut s'en rendre compte avec son simple bon sens.

Toutefois, comme il est arrivé dans le passé que des érudits eux-mêmes passent à côté d'œuvres qui s'avérèrent de grandes révolutions artistiques 30 ou 50 ans plus tard, nos élus et autres notables fortunés, se laissent entraîner à épouser les thèses d'une intelligentsia d'escrocs. Le public qui n'y comprend rien non plus se culpabilise alors et cherche à comprendre un art abscons en se flagellant pour y arriver… Syndrome de Stockholm!

Cela va très loin. Le dimanche après-midi dans l'émission de Durant sur la 5eme chaîne française, apparaît un de mes anciens profs: Pierre Sterckx qui avant d'être un vieux monsieur pétillant fut un merveilleux professeur auquel je dois beaucoup. Mais il a été contraint de vendre son âme au diable pour durer… Il fait aujourd'hui l'apologie des cornichonneries avec un indéniable talent d'illusionniste. L'oiseau est emmazouté dans le syndrome de Stockholm.

On va jusqu'à me dire que mon avis c'est mon avis et qu'il n'engage que moi et mon goût personnel. Je fais alors remarquer que si un restaurant proposait des crottes de souris assaisonnées de savon pour vaisselle et accompagnées de débris de paillasson, nous aurions tôt fait de refuser d'en manger! Et ce ne serait pas une question d'avis personnel! Idem pour une musique qui proposerait de nous déchirer les oreilles avec des sons incongrus et stridents sans rythme. Il existe en effet des limites naturelles à ce que notre langue ou nos oreilles peuvent supporter. Ce n'est pas le cas pour les yeux… Et une représentation explicite peut toujours être soumise à un raisonnement… logique ou non ou à tous les délires. Voilà pourquoi les escrocs de l'art actuel se moquent du monde et nous en culpabilisent! En plus!

Vous ne comprenez pas l'art actuel? C'est que vous n'êtes pas encore touché par le syndrome de Stockholm… En d'autres mots, vous êtes encore sain d'esprit.   *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Art | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : art actuel, bozar, critique d art |  Facebook |

09/02/2009

Ça fout les boules

Boutique-terreL

 

                Prenons un peu de recul. On voit bien que l'intelligence, ça a échoué. C'était pas mal vu quand même. On abandonnait les poils et la queue et on gagnait en grosseur du cerveau. Avec tout ça on allait voir ce qu'on allait voir. Oui, eh bien ça n'a pas marché.

Nous voilà au sommet de la pyramide alimentaire, de la pyramide de l'intelligence et tout au-dessus de la pyramide du tas de déchets pollutifs! La science nous a donné la bombe atomique, les obus à fragmentation, les mines et tout ce qu'il faut pour se dégénérer, détruire, polluer… Même l'air. Et même les ondes qu'on voit pas! Il paraît qu'il y a 400.000 débris qui gravitent dans l'espace abandonnés par les satellites et qui menacent tellement les nouveaux qu'il faut en tenir une carte précise… Même dans l'espace! Déjà! Et là, pas moyen de descendre les poubelles!

A ce stade j'espère que les inspecteurs sanitaires intersidéraux ne vont pas se pointer tout de suite parce qu'ils fermeraient immédiatement la boutique terre!… ou je m'y connais pas. C'est vrai, je m'y connais pas, mais il me semble… Pas à vous? Et c'est pas la pollution de l'air qui m'inquiète le plus… mais celle de nos esprits qui dégénèrent à tout berzingue. D'ailleurs… la lecture d'Amadeus ne me dit rien de bon sur votre état mental… Vous vous en rendez compte de ça?

Notez, il y a peut-être un espoir… rappelez-vous, de temps en temps un météorite fait un reboot du système vie sur la terre. Extinction… Les dinosaures ont reçu un météorite dans la tronche et ils ont cessé de faire les malins. Nous, on va même pas en avoir besoin: on va s'extincter tout seuls, comme des grands. C'est ça l'Evolution: être capable de se supprimer sans aide extérieure. Endogène, qu'on appelle ça.

Ce sera merveilleux pour les autres! Les animaux, les oiseaux, les plantes vont tous pouvoir revivre dans l'épanouissement et la paix. En fait, avec nous, l'Evolution est allée un pas trop loin… Fallait s'arrêter à temps, la terre! A moins que ce soit notre évolution humaine qui soit pas terminée. Le chien ou le chat ou la souris ou les tigres sont arrivés à maturité de leur évolution et ils sont parfaits! Les plantes aussi. Il n'y a que nous qui avons un air inachevé -surtout côté cerveau- et avec la médecine la sélection naturelle ne permet même plus d'évoluer. On garde tout… Juste assez malins pour tout détruire… mais rien au-delà. Ça fout les boules hein, vu comme ça…
*;->)

08/02/2009

La guerre de feu le vrai…

GuerreFauxL

 

                            Je rends visite à ma couturière et admire quelques beaux livres dans sa bibliothèque. Elle rit et ouvre… un bar caché derrière les imitations de livres…  Elle me sert un Canada Dry. Ne craignez rien, il n'y pas d'alcool… Et en plus c'est un Lite! Subitement une grenouille croasse dans l'appartement… C'était le téléphone… Je descends, reprends ma voiture et trouve un PV sous l'essuie glace. Examiné de plus près, c'était une publicité…  Je manœuvre en marche arrière et me fait klaxonner par un camion de 20 tonnes… Je sursaute jusqu'au plafond… ah, non, une Fiat 500… La Guerre du Faux* comme dirait Umberto Eco. Notez, le trompe l'œil c'est pas nouveau. Mais ce qui est nouveau c'est que les choses soient carrément autre chose.

Tout a commencé avec l'énergie qui nous a permis de ne plus dépendre du jour et de la nuit ni du muscle ou du vent…

Avec la télé, le téléphone, la radio et la voiture, l'avion, ce sont les distances qui sont devenues virtuelles…

Avec l'invention du plastique la forme a cessé d'être dépendante de la matière. En 1958, les visiteurs de l'expo58 étaient fascinés par l'extrusion devant eux de petites galettes de plastique avec le logo de l'événement. Dans la foulée, c'est tout le design qui est parti en vrille: pieds de table inclinés en défi à la pesanteur et à la résistance des matériaux! formes chewing-gum, libération!

Puis, avec la pilule, les mœurs ont été libérés. Une révolution des esprits… Avec la sécurité sociale… je vous laisse conclure.

Avec l'informatique, c'est carrément tout le réel qui semble être passé à la trappe tant qu'il ne nous rattrape pas! On aurait pu penser qu'il n'était pas possible d'aller plus loin… On se trompait!

Avec les subprimes et leur titrisation, on a vu que les banques elles-mêmes pouvaient partir en fumée! Avec Leterme on a presque vu celui de la Belgique… etc.

Bref, je perds mes repères. Comment élever et structurer des gosses dans un pareil environnement? On va bientôt plus oser approcher une jolie femme de crainte que ce soit un travesti! Drôle de monde, hein…
*;->)

*Pour ceux que cela intéresse:
ECO, Umberto. La Guerre du Faux. Le livre de poche, 1985.
Lire aussi:
BARTHES, Roland, Mythologies. Seuil, 1957.
Les deux sont passionnants pour apprendre à décoder notre temps…

18:00 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : eco, barthes, le faux, mythologies |  Facebook |

07/02/2009

Les voyages forment la jeunesse

Voyages-jeunesseL

 

                            Rien de tel que les voyages pour apprendre quelque chose. Oh, c'est pas nouveau, hein. Que du contraire! Les Compagnons faisaient un tour de France pour apprendre leur métier. Ils revenaient avec une belle expérience. Imaginez un couvreur. Le type apprenait à faire tous les types de toitures qu'on rencontre en France! Ils te vous faisaient des clochers torsadés etc.

Plus près de nous, il y a le programme européen Erasmus qui permet aux jeunes européens d'aller étudier dans les universités d'autres pays. Génial. Personnellement, j'ai poussé mes enfants à aller se frotter aux autres loin et même très loin. Formateur, je peux vous dire. Vous comprenez mieux les autres! Ça vous fait comprendre plein de choses!

Comment voulez-vous comprendre la mentalité d'un coiffeur si vous n'avez jamais coupé les tifs d'un type qui a une sale gueule? Ou d'une jeunette qui vous fait des émotions embarrassantes quand vous lui massez la nuque… Tiens, imaginez que pour devenir ministre, il faille travailler d'abord comme éboueur pendant une année. Il y en aurait moins et ils apprendraient à vivre avec un salaire contre-indiqué et dissuasif pour l'achat d'une Mercedes…

Mais il y a un truc qui me passe par la tête. Vous avez vu la Marche de l'Empereur. J'ai pas la place pour vous raconter le film mais ces malheureux vivent dans un froid pire que de canard, ils marchent en rang comme des prisonniers pour aller tourner en rond leur œuf entre les pattes en se serrant les uns contre les autres jusqu'à ce que leur femelle revienne… si elle n'a pas été bouffée par un phoque… L'horreur absolue de mère nature. J'ai regardé la moitié du film et j'ai du arrêter pour pas faire des cauchemars la nuit. J'étais mort, là. J'en pouvais plus. Eh oui, j'ai un petit cœur sensible. Je maudissais le Créateur, j'enrageais, j'aurais voulu leur payer le chauffage central… Pourquoi je vous raconte ça? Eh bien parce que si l'on envoyait nos écologistes vivre une année avec les pingouins pousser un œuf avec les pieds par moins trente ou quarante degrés, on les verrait dans un tout autre esprit quand ils reviendraient. Ils seraient pour le réchauffement des pôles, pour le coup! Eh oui… les voyages forment… à condition de bien choisir son voyage… *;->)

06/02/2009

Enterrons les fées…

Enterrer-feéesL

 

                        Dans le temps, les lignes électriques et téléphoniques étaient apparentes. Je me souviens avoir vu une petite église romane pleine de charme dont le porche était défiguré par un mètre carré de ciment qu'un cornichon avait égalisé sur la jolie pierre pour planter un soutien de ligne… L'électricité était une fée et à ce titre elle avait tous les droits. Un peu comme Nicolas Hulot aujourd'hui pour l'écologie… Actuellement, les lignes des fées téléphoniques et électriques sont pour la plupart enterrées. A tel point que lorsqu'on va dans des pays où ce n'est pas le cas, on est surpris de revoir ces horreurs oubliées.

Dans le temps, quand je me promenais dans de jolies avenues c'étaient de jolies avenues. Et puis sont apparues quelques plaques pour indiquer le nom du village, puis un panneau prioritaire et puis un panneau de limitation de vitesse, puis deux, puis des casse-vitesse et des radars s'il le faut… Aujourd'hui, la signalisation ultrasécuritaire est devenue épouvantable et nous massacre les plus belles avenues comme le reste.

J'emprunte entre les quatre bras et Woluwé à Bruxelles, un tronçon de l'avenue de Tervuren (voulue par Léopold II) qui serpente joliment en pleine forêt de soignes. A l'endroit où les promeneurs traversent cette route, on a vu apparaître quelques bandes blanches sur le sol et un panneau invitant à ralentir. Actuellement, on vous demande de ralentir 800M avant avec des panneaux de chaque côté de la route, multipliés tous les cent mètres et finalement un véritable affichage de guerre avec bandes fluo qui vous massacre tout le paysage autour du passage protégé. Personne à l'administration n'a perçu le ridicule de cette débauche de signalisation. Il y a plus de poteaux que d'arbres… La situation est tellement désespérée qu'un humoriste excédé est allé déterrer un des poteaux et l'a jeté dans un arbre…

L'obsession compulsive de sécurité est en train de nous étouffer plus sûrement que le réchauffement de la planète qui m'a coûté cher en chauffage domestique ces derniers jours, cela dit… La fée sécuritaire est partout au point que nous ne voyons plus combien elle est devenue sorcière. Laide dans le paysage mais laide aussi dans nos portefeuilles, dans les contraintes et mâchoires administratives en tout lieu. Un jour, j'espère que quelqu'un se réveillera et que, à l'instar des poteaux de la fée électricité, nous pourrons enterrer cette fée sécuritaire ensorcelante et respirer à nouveau…
*;->)

05/02/2009

Les sceptres Oscar et César

OSCARL

 

                        Y pas à dire, mais il y a des différences entre les Américains et nous. Je vous zesplic.

Les Américains sont cons. Ils ont un mauvais cinéma et ne font jamais de bons films. Nous, on est géniaux, et on ne fait que des bons films, la preuve: ils se vendent mal au-delà de nos frontières. Mais je suis pas venu pour vous parler de ça.

En fait, je voulais vous parler des cérémonies de remise des prix. Aux Etats-Unis les primés reçoivent une statuette qui représente un homme debout dans une position majestueuse: l’ Oscar. Chez nous, ils reçoivent une représentation symbolique de l’état de la culture et de la politique…: une compression de boîtes de conserves, le César. En or quand même, faut pas rigoler! Quand les femmes de ménage ne les jettent pas par erreur, certains comme Eddy Mitchell vendent le leur aux enchères!

Ensuite, les présentateurs sont des légendes du cinéma américain. Chez nous, ce sont deux présentateurs d’émissions de variétés qui sont pressés d’en finir, ils ont un métro à prendre à cause de la 605 qui fait des soucis. Aux Etats-Unis, les gens qui gagnent un prix en sont fiers et le montrent à tous en jubilant sans bouder leur bonheur. Chez nous, le gagnant s’excuse, suggère que c’est con mais qu’il le prend quand même et pour rassurer tout le monde, dit du mal du ministre et du Système et dit qu’il s’en fout parce que de toute façon, il l’a pas mérité et que personne peut comprendre son film.

Aux Etats-Unis, le silence se fait et le gagnant dit combien ça lui fait plaisir, il remercie l’assistance et son équipe pour lui avoir permis de vivre une merveilleuse aventure. Il a un mot d’humour et se retire dignement. En France, le gagnant doit affronter les intermittents du spectacle qui font du raffut, montent sur scène avec la demi-complicité des présentateurs (quand celui-ci n'est pas bourré comme Delarue l'autre jour à la remise des Globes de Crystal) et font un discours semi-communiste sur la situation. Puis, le gagnant parle de ses émotions qui sont en train de lui exploser l’ADN là au moment où il vous parle et, les yeux humides remercie sa maman, son papa, sa femme, son psy, son patron et ami de toujours, les financiers qui ont cru en lui malgré ses conneries, ses enfants, son chien, sa crémière et le perchiste du son qui est un ami de toujours et sans lequel….

Aux Etats-Unis ils sont rétrogrades et bêtement habillés avec des smokings et de jolies robes. Chez nous, ils sont pour la plupart mal rasés, habillés Fashion Victims issu du bon goût de chez nous et ils ont du se débarrasser de leur cravate vu que la courroie de la pompe à eau de la 605…… Mais le pire… c’est que les Américains, font plein de films qui se vendent universellement et gagnent de l’argent alors que nous faisons du comique de groupe invendable au-delà de la francophonie. Même que pour vendre aux Etats-Unis ils ont du engager des pingouins comme acteurs. Et ils ont eu un prix! Aux USA!  La Marche de l'Empereur…
Vous imaginez les Pingouins en pingouins remerciant les phoques qui se marrent comme des baleines?


Pauvre culture francophone… son Panthéon traîne décidément sur ses chaussettes…
 *;->)

04/02/2009

Curable!

                      CurableL

 

                        Il y a de plus en plus de cancers curables, dit un spécialiste et je suis d'accord. Ils le sont dans les deux sens du terme: soit par la médecine, soit par le religieux du même nom, celui-ci assurant le service après-vente des plombiers seringueurs avec son goupillon dégoupillé pour vous envoyer six pieds sous vers. Et c'est pas des alexandrins ceux là!

Notez, c'est de notre faute. Le magazine 7 sur 7 vient de calculer que le surpoids cumulé des Belges était de 45.000 tonnes… Etonnez-vous après ça qu'on soit malade… Evidemment, si on avait mangé 45.000 tonnes de moins, on serait en meilleure forme mais l'économie irait moins bien. Enfin, je suis pas sur parce qu'il y a quand même une grande partie qu'on achète en promotion, trois pour deux, raison pour laquelle on est en surpoids de 30%, sans doute. Ça correspond, non?

Mais bon sang mais c'est bien sur! Ce sont les promos qui nous font grossir! Le marketing! Ah, mais attendez… Si on mangeait du brocoli et des sardines on irait mieux, paraît-il. Or, on ne voit JAMAIS de promotions sur ces produits là!… C'est qu'il y a carrément une mauvaise intention derrière tout ça. Ou alors je m'y connais pas… ce que j'admets volontiers, d'ailleurs dès que je connais un sujet j'arrive plus à dire assez de bêtises. Vous me lisez grâce à ma vaste ignorance, mais c'est pas le sujet.

Le sujet c'est le cancer et mes quarante cinq mille tonnes tombées des essieux avec les promos et le marketing. Que faire?

Eh bien, il faut danser en costume folklorique hospitalier pour manifester contre le cancer. Mieux, faisons grève contre le cancer. Mieux encore: une grève sauvage. Sans prévenir! Et vlan! Ça va ch… ! Et si ça suffit pas, on va se révolter contre le marketing. Tiens, trois grèves pour le prix de deux Comme à la SNCF. Mais je me demande, du coup… Et si l'anorexie était la riposte des couturiers face au marketing bourratif? Parce que ça fait un moment qu'ils  nous montrent des mannequins charnus comme des trognons avec leurs poires de malades. Je comprends mieux, maintenant.

Ce qui me fascine toujours, c'est qu'il y a finalement plein de logique dans ce monde!    *;->)

03/02/2009

Comment on devient mouru?

DevenirMouruL

 

                                Ça vous a jamais frappé tous ces gens intelligents qui se prennent en pleine tronche un cancer qu'ils n'avaient pas vu venir? Tentons d'y voir clair. Voilà, il y a un petit truc qui vous gratte et vous voulez pas embêter votre médecin avec ça. Ou le contraire: vous lui en racontez tellement qu'il ne fait plus attention… Et subitement, paf, ça démange vraiment…

Votre toubib qui voit rien donne le coup d'envoi pour ferdaizexamens. Le premier spécialiste ne trouve rien, il vous passe à la radio qui vous passe au cardiologue qui se fait dribbler dans le dédale des couloirs par le néphrologue qui trouve rien non plus mais vous envoie en penalty dans le camp du spécialiste suivant qui, dans un magnifique coup de tête, vous expédie de l'autre côté du terrain hospitalier et là c'est goal! Le dernier de la chaîne trouve ce que vous avez après trois mois de zexamens et de cheminement de votre cancer… Carton rouge pour le ballon: vous! Il ne vous le dit pas mais avertit votre médecin dans votre dos pour vous laisser angoisser encore un week-end.

Votre médecin vous raconte des contes pour enfants: "tout n'est pas perdu, on a fait des progrès mieux que Sylvie Vartan, évidemment il est un peu tard, on peut jurer de rien mais j'ai de bons espoirs, il y a 50% de chances"… Bref, il était passé à côté. "Je l'avais pas vu, la médecine n'est pas une science exacte…", dit-il l'air absent. Merci l'artiste, des exemples comme ça j'en ai quelques-uns… dans mon terrier d'amis, sous terre je veux dire, que je célèbre en novembre.

C'est une particularité du cancer, ça ne vous attaque vraiment que quand on a trouvé ce que vous avez! Avant c'est sournois, après c'est galopant. A se demander pourquoi le mettre au jour! On vit mieux avant! Parce que là vous perdez vos poils, la voix, votre montre à cause de la mémoire qui s'en va aussi, et on vous fait avaler des cocktails de vitamines et de poison d'if et que sais-je, qui vont vous donner le sentiment que vous avez une rémission… de trois jours. Les infirmières que vous voyez parlent autrement: plus proche, plus maternel, plus doux… Normal, vous avez cessé d'être dangereux. C'est le signe. Là, vous avez gratté la dernière case de vos chances et vous allez disparaître subito.

Bon, j'ai plus de place mais l'histoire n'était de toute façon plus très longue… Il y a bien encore des épisodes sympas en charcuterie et avec de la morphine mais… pour une autre fois peut-être?

Surveillez-vous… Ne laissez rien passer, hein… Take care… Le médecin en a peut-être dans la tête. Mais c'est vous qui êtes dans votre peau! Pensez-y…
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : rire, medecins, mort, medecine |  Facebook |

02/02/2009

Timbré

TimbréL

 

                        Il y a un truc qui me terrorise dans l'existence, c'est le facteur. Ici, c'est une grande blonde jolie jeune fille sur sa mobilette. Ça devrait faire passer la pilule! Eh bien non, je reste terrorisé Je vous raconte comment ça se passe.

Il va être 11 heures. Mon rythme cardiaque s'accélère, je commence à devenir moite. Je n'arrive plus à me concentrer. J'attrape des tics nerveux et la souris de mon ordinateur m'énerve. Je …ate des …ouches sur le clavier. Le taux d'erreurs monte en flèche jusqu'au moment où j'entends la légère pétarade de la mobilette. Alors je monte un rien la radio pour couvrir le bruit. Mais pas trop pour être sur de ne pas le rater… Et c'est d'abord le grincement du frein que j'entends à des maisons d' avance. Un rien… mais je l'entends. C'est fou ce que j'ai l'ouïe fine dans ces cas là, des millions de fois plus fine que quand ma femme me parle! Je me demande…

Puis, j'observe sans me faire voir si la postière est devant ma maison… Oui… va-t-elle déposer sa mobilette et venir vers la maison ou s'en prendre simplement à la boîte aux lettres. Dans les deux cas, j'angoisse, le cœur est dans la zone rouge du sur-régime. L'horreur. Puis elle s'en va et je décompresse un peu. C'est là qu'il va falloir faire preuve de courage et aller vers la boîte… L'ouvrir… ne pas regarder ce courrier tout en ne ratant rien… Puis ouvrir dans un acte de courage surhumain les enveloppes des lois sociales et autres assurances, taxateurs, TVA, administrations diverses et variées qui risquent de ruiner ce que j'ai gagné le mois passé! D'un coup, comme ça, par pur droit de cuissage de l'électeur… comme les Seigneurs du passé s'arrogeaient le droit de "cuisser" les jolies soubrettes ou paysannes qui leur plaisaient… Tiens, c'est une idée ça… Après tout ce qu'elle m'a fait vivre comme angoisses, je devrais peut-êre essayer ça avec ma postière! C'est quand même mieux que de lui envoyer un chien et ses crocs! Enfin tout est relatif parce que je n'ai jamais été un amant très doué… et même j'aurais été un très mauvais violeur, mais quand même… il y a un début à tout! Qui n'essaie rien n'a rien… Tant va la cruche à la boite qu'elle pourrait bien se prendre un oblitéré, recommandé ou non!

Bon, assez fantasmé. Jamais je n'aurais osé vous parler de mes troubles obsessionnels compulsifs du courrier si je n'avais découvert que… nous sommes nombreux dans ce cas là et de plus en plus nombreux. C'est peut-être de là que vient l'expression " timbré"…
*;->)

18:07 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : poste, courrier, facteur, angoisses, nouvelles |  Facebook |