04/06/2009

Le lynchage du 7 juin prochain…

LynchageL

 

                                 Jean Teulé publie un livre sur Alain Demoneys "Mangez le si vous voulez" (Julliard, 2009). Il raconte l'histoire d'un jeune-homme périgourdin, sympa, intelligent et serviable qui un jour de 1870, s'en va au village voisin pour acheter une génisse. "Au prétexte d'une phrase mal comprise et d'une accusation d'espionnage totalement infondée, six cents personnes tout à fait ordinaires vont pendant deux heures se livrer aux pires atrocités" sur ce jeune homme en le prenant, alors qu'ils le connaissent, pour un Prussien… Or la France est en guerre contre la Prusse.  Après un chemin de croix christique de 13 étapes il finira lynché et même… mangé. Personne ou presque n'a tenté de s'interposer et le Maire, impuissant devant la foule, a eu cette réponse de Pilate: "mangez-le si vous voulez".

Le lendemain, la gendarmerie est arrivée et les six cents personnes du village se sont réveillés avec la gueule de bois… "Nous étions pourtant des gens bien". Ils ne comprennent pas ce qui leur est arrivé, quelle folie collective a bien pu les mener à une telle horreur. Une vingtaine de personnes seront condamnées aux travaux forcés et sept d'entre eux à la guillotine.

Tout ça ne peut plus se passer, n'est ce pas! Non. Sauf qu'il y a quelques années, les honnêtes et talentueux pâtissiers et chocolatiers Nihoul à Bruxelles, ont été ostracisés par le peuple… pour la seule "raison" qu'ils portaient le même nom qu'un type qui avait téléphoné quelques fois à Dutroux, et donc assimilé à tort au monstrueux pédophile. Un camionneur a même défoncé la façade… Ces gens ont été ruinés. Lynchés par la bêtise populaire. Oui oui, les gens que vous croisez dans la rue… Simplement. Le type en camion que vous croisez… Des Dutroux, il n'y en a pas à tous les coins de rue. Mais des gens normaux comme vous et moi… enfin surtout vous, parce que normal, moi… Mais c'est pas le sujet. Avec l' Allemagne, Hitler a lynché l'Europe. Folie collective.

Voilà pourquoi, même si je vous trouve sympathique, je vous regarderai toujours un peu comme capables de me lyncher… Oh, ne vous vexez pas, la première personne dont je me méfie au monde c'est moi! D'abord! Il faut toujours se garder sous surveillance soi-même… La bête est toujours prête à réveiller le connard qui sommeille en nous aussi… D'ailleurs, vous remarquerez que le peuple va voter écolo aux prochaines élections d'après les sondages… Et il va nous relyncher l'automobile et nous re-pourrir l'existence! Faites attention où vous mettez des pieds et des mains pour que les urnes nous cassent pas les burnes.  *;->(

http://www.bibliosurf.com/Mangez-le-si-vous-voulez

Commentaires

Les urnes nous cassent pas les burnes! Juste! ;-)

Écrit par : Tony | 04/06/2009

si tu fournis des cordes pour les pendre tous haut et court, je vote pour toi. C'est OK comme deal ?

Écrit par : Martine | 04/06/2009

Martine, je peux… …même te suggérer la kalachnikov!

Écrit par : Amadeus | 04/06/2009

le premier avril 1944, Phiippe Pétain, Maréchal de France, Chef de l'état français (et d'autres terres découvertes à marée basse) était en visite à Paris. 400.000 personnes dans les rues pour saluer le vainqueur de Verdun, alors qu'à l'époque les Allemands ont été chassés d'Afrique du Nord, que les combats font rage en Italie,(laquelle a d'ailleurs officiellement changé de camp et Mussolini ne pérore plus qu'à Salo) que les Russes ont anéanti l'armée de Paulus à Staingrad et les blindés de Guderian à Koursk.
Bref tout sent le roussi pour le fuhrer à moustache.Et 400.000 parisiens font la fête à Pétain
Le 25 août 1944, six mois plus tard, c'est De Gaulle qui remonte les Champs Elysées, avec Leclercq, la 2ème Db, Chaban, Rol Tanquy et tutti quanti. Et 400.000 parisiens qui l'acclament,lui aussi.
Combien y en avait-il qui étaient présents aux deux manifestations? sans doute 95 ou 98%
La foule n'est qu'inconstance.

Écrit par : Mishima | 04/06/2009

tout de suite la violence c'est sanguinaire la kalachnikov voyons, ça fait désordre : il y a du sang partout ...... et faudrait encore nettoyer .... ;;-))

Écrit par : Martine | 05/06/2009

alors faisons le à l'Ottomane un lacet autour du cou, et hop
ou à la mongole : on roule le candidat machabée dans un tapis et on le fait piétiner par des chevaux : et pas une goutte de sang ne touche le sol

Écrit par : Mishima | 05/06/2009

Les commentaires sont fermés.