08/06/2009

Centre vide de ville…

Centre-vide-villeL

 

                                 L'urbanisme est une bien belle chose. Il s'agit, pour des architectes urbanistes d'organiser les villes. L'ennui c'est que la plupart du temps quand un urbaniste tente d'organiser une ville ça tourne au désastre. Voir Brasilia et toutes les villes nouvelles et artificielles (ne pas confondre avec un campus étendu et dédié comme LLN). Alors vous imaginez ce qui se passe quand des zozos comme Ceucescu ou nos politiciens s'occupent de nous organiser des villes. Tiens, prenons en une au hasard: Bruxelles.

A Bruxelles, nos stratèges urbanistes se sont dits que la cause de tous les maux était l'automobile. Ils ajoutent un tram d'une main et empêchent mille poignées de voitures de venir en ville à coups de casse-vitesse, de parkings à prix exorbitants, de radars…

Le résultat ne s'est pas fait attendre: les magasins intéressants disparaissent du centre ville et sont remplacés par des boutiques pour téléphoner à Tiziouzou, des night shops pour taximen, insomniaques, rôdeurs, flics de garde; par des soldeurs de GSM ou d'ordinateurs bon marché à monter soi-même avec des pièces de Chine, des shops de fringues déclassées, des soldeurs de bouquins, des resto-pittas, des loueurs de DVD, des sex shops …
On pensait chasser les voitures et inciter les gens à prendre les transports en commun… Bientôt les gens ne viendront plus du tout! Mais réfléchissons un instant: les politiques préfèrent des immigrés qui habitent au-dessus de leur magasin à des commerçants qui paient leurs impôts à l'extérieur de la ville là où ils habitent…

Les habitants aussi s'en vont. Ils sont remplacés par les seuls qui veuillent encore habiter là… des maghrébins, des plombiers polonais ou croates, Bulgares, etc. des gens qui se sentent à l'assaut d'un pays riche et qui ne se privent pas de se comporter en cow boys à la conquête de l'ouest… La délinquance monte, les flics font de moins en moins le détail.

Et voilà comment on transforme une ville avec ses valeurs et ses richesses propres et figurées en  coupe-gorges où il ne fait plus bon mettre les pieds… Voilà pourquoi aussi je ne vais plus en ville: je commande à l'étranger sur internet, je me fais mon cinéma à la maison, j'ai abandonné le resto du vendredi soir… Mais pour les politiciens tout va bien. L'argent des taxes et amendes rentre avec les parcmètres et les radars. Que demander de plus?  En tout cas, après la vague verte, des élections d'hier c'est moi qui le suis…  *;->(

Commentaires

C'est pas si grave parce que de toute façon, "ils" ont prévu de faire sauter les capitales avec des bombes à neutrons si elles se révoltent, puis de blâmer l'une ou l'autre association terroriste, existante ou non.

Écrit par : Ben | 08/06/2009

C'est pas fini ...puisque les écolos mettront une taxe pour entrer a Bxl. C'est vrai, moi perso, j'y vais plus a Bxl.

Écrit par : Pierre | 09/06/2009

Depuis dix ans, les zautorités font tout pour qu'à Paris les vélos remplacent les voitures. A Shanghaï et Pékin, c'est juste l'inverse.
Et je n'arrive pas à me dire que les Chinois ont tort.
Est-ce grave, docteur ?

Écrit par : Mishima | 09/06/2009

Pourtant c'est très agréable une ville comme Amsterdam où le vélo et les patins (à roulettes, pas ceux qu'on roule) tiennent les sexa-génaires en forme !

Écrit par : Martine | 10/06/2009

Ma voisine est visionnaire, cela fait 15 ans qu’elle ne met plus les pieds à Bruxelles. Seul inconvénient, cela fait 15 ans qu’elle a toujours le même autoradio !

Écrit par : le commandant couche tôt | 17/06/2009

15 ans l'autoradio… Ben elle doit pas habiter Scandaalsatd ( Charleroi) ni Liège alors! La pauvre. Volez le lui vous-même et ça lui permettra de le remplacer par un autoradio avec DVD plutôt que son vieux cassettes…
Pauvre femme! Je compatis!

Écrit par : Amadeus | 17/06/2009

Les commentaires sont fermés.