29/08/2009

Le bonheur de ma chérie…

Bonheur-chérieL

 

                        Le bonheur est un idéal de pourceau, disait Einstein. Réfléchissez et vous verrez la profondeur de cette pensée… Mais c'est pas le sujet. Le sujet c'est le bonheur version ma femme.
Ma femme a une conception du bonheur qui dépasse de loin celle des bouddhistes. Vous vous souvenez que pour les bouddhistes, suffit de ne plus avoir envie pour ne pas vivre frustré. C'est ça le bonheur. Un peu comme Coluche: dites nous ce que vous voulez, on vous apprendra à vous en passer. Pareil pour ma femme, sauf qu'elle, c'est encore mieux. Je vous zesplic.

Nous passons quelques jours chez des amis français qui ont une superbe et très grosse demeure ancienne, pratiquement un château, près de Cahors dans le Lot. Des centaines d'hectares… Trois dépendances dont chacune serait une belle maison de campagne en soi… Ma femme: eh bien je leur laisse! Tu imagines l'entretien? La toiture… Et les vols… Et les problèmes d'héritage? Dieu merci, c'est pas pour moi. Rassure toi ma chérie, c'est pas à nous!

Plus tard, nous passons un après-midi chez des amis à Toulouse. Là aussi, piscine, très belle et grande maison dans un joli parc. Ma femme: tu as vu ces arbres? Ça doit leur mettre plein de saloperies dans les gouttières! Et l'entretien! Et puis cette terrasse couverte, tant qu'à l'avoir aussi grande, elle est pas pratique, je préfère pour eux que pour moi. Rassure toi, ma chaigrie, c'est pas pour toi! Tu y as échappé! J'y veille!

On visite une propriétaire récoltante dans le Minervois. Courageuse, heureuse de son métier et de vivre dans les vignes ensoleillées. Ma femme: Eh bien, avec ce soleil, et les maladies de la vigne, les touristes, le travail que ça représente et tout ça, c'est pas pour moi! Mais ma chichie, rassure toi, nous n'avons pas non plus de vignes!

Un après-midi, dans le soleil des Pyrénées, nous croisons un joli petit cabriolet décapotable. Ma femme: j'en voudrais pas! Pour se ramasser des coups de soleil, avoir froid en hiver et se faire voler par des malfrats qui percent la toile… Du calme, ma chutenvrille, nous n'avons pas de coupé décapotable. Et tu vois, tu es pleinement heureuse grâce à moi: je n'ai pas de château, pas de vigne, pas de décapotable et pas de jolie maison toulousaine avec une belle piscine ombragée! T'en as de la chance, hein! Elle en a de la sagesse, hein ma femme!

Je commence à comprendre pourquoi elle m'a préféré à Alain Delon ou Georges Clooney, mais du coup je me pose des questions sur moi…
 
*;->)

Commentaires

Je te comprends! j'ai toujours dit que ma femme a mauvais goût.
Un peu, c'est vrai, pour critiquer ses précédents "galants" sans avoir l'air de me prétendre supérieur, un peu aussi pour tourner cela en dérision. Parce que, bien sûr, je ne fais que rire jaune!
Et puis, disons que c'est pratique, Amadeus!
Je me sens autorisé à vieillir, blanchir de la tignasse et du torse, prendre du bide et péter au lit en toute bonne conscience... vu qu'elle a si mauvais goût et que ma médiocrité est supposée lui plaire...
;-)

Écrit par : Tony | 29/08/2009

Changer d'endroit... z'avez pas essayé de la balader à Durbuy dans un autocar Hollandais pour aller manger des frites...Ca lui changerait peut-être ses envies?

Écrit par : EricZ | 02/09/2009

Changer d'envies? Je crois qu'elle n'a pas très bon goût (elle m'a choisi…) mais qu'elle a le dégout très sur comme disait Jules Renard! Enfin, sur… ça reste à voir! ;-)

Écrit par : Amadeus | 02/09/2009

Les commentaires sont fermés.