08/09/2009

Détenu grippal…

Détenu-grip-L

 

                 Ça y est, j'ai attrapé la grippe à V1-V2 qui m'a atteint plein pot. Je pense que j'en viendrai à bout et pas le contraire. Mais uniquement si je survis à mon confinement, parce que je ne peux plus sortir.

Oui mais voilà, j'ai plus rien à grailler. Alors j'ai attaqué les vivres qui datent d'avant les vacances… Conserves et congélateur. Je vous zesplic.

J'ai commencé par les sardines. C'est bon les sardines. Oui mais dix ou douze boîtes, après vous prenez les portugais… en grippe! J'ai trouvé deux boîtes de soupe qui étaient tombées derrière un meuble à la cave et que je me promettais de déloger depuis 2003. C'était déjà ça de pris.

Après j'ai attaqué les surgelés. Les restes de pains d'une autre époque, jetés dans le congélo plutôt que dans la poubelle pour se donner bonne conscience. J'ai fait des mélanges improbables parce que des trucs sont soudés par le froid: une vieille saucisse d'abord cuite pour la conserver quelques jours de plus, puis congelée avant les vacances mais inséparable siamoise d' une portion de cabillaud. J'ai complété par un reste de pâtes d'il y a trois jours… Mais comme le résultat était bizarre, j'ai agrémenté avec la béarnaise Devos-Lemmens qui restait. Hmm yabon avec des pâtes!  Et au moins ça masquait le goût de la saucisse.

Là, j'attaque les épinards en branches avec des champignons qui devenaient noirs au frigo. J'ai mis de la crème vanille d'un frisko soudé à une portion de purée parce que la crème fraîche manquait… Je mange des framboises au casse-noix à la sortie du surgélateur.  Et je vous raconte pas les problèmes d'identification de tous ces restes quand ils sont à l'état de cadavre blanchi ratatiné façon Hitchcock dans les tiroirs du frigo… Il faut vraiment avoir faim! Bref j'invente la cuisine du détenu grippal.

Et ma femme dans tout ça, me direz vous. Ah, bonne question. Merci de me la poser. Eh bien ma femme considère que je suis mauvais pour accommoder les restes. Elle tient une preuve de plus de l'infériorité des mâles. Je crois qu'elle teste mes aptitudes à la survie pour quand les écolos nous contraindront au zéro-déchet… Bon, je vous laisse, je dois décongeler des suppositoires contre la toux soudés à une croquette. Délicat à utiliser sans dégel préalable. Dans les deux sens…  *;->)

 

La rentrée se traine un peu. Soyez sympa, pensez à communiquer l'adresse du Macram d'Amadeus à vos amis et relations qui ont mauvais esprit !  ;-)

Merci d'y penser!

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sante, prevention, grippe a |  Facebook |

Commentaires

Bon, beh! Pas encore finie la préventive ou t'es mort de faim???
;-)

Écrit par : Tony | 11/09/2009

Voilà c'est fait ; j'ai eu ton adresse par Tony ! Bon rétablisssement ! Mais est-ce que c'est vraiment la grippe ABCD ? Car notre fille a eu de la fièvre 39°5 pendant 1 jour et puis plus rien ? Est-ce que c'est certain que t'es contagieux ? Sinon peut-être que tu peux attaquer en justice ceux qui t'ont confiné abusivement...

Écrit par : Karl | 11/09/2009

Le point positif c'est... ...que tu es maintenant immunisé. Plus besoin même de t'intéresser à ce harcèlement quotidien concernant cette grippe car qu'est-ce qui se passe ? a voir et entendre les médias, leurs mises en garde.. y va y avoir surement des millions de morts... mais pas toi.. ca y est tu es un rescapé !
A ta santé !

Écrit par : Pierre | 15/09/2009

TIDJUUUU Y m'a pris au sérieux! Désespérant! Quand donc cesserez-vous de me prendre au sérieux!J'ai dit grippe V1V2 et en plus de ça je suis un mec, donc dès que j'ai un rhume, je me vois en phase terminale avec une grippe aviaire pondeuse ou un cancer du nombril. Et toi, Pierre, tu enfourches joyeusement tout ça! Y a plus que ma mère de 82 ans et toi pour croire ce que je raconte!

Écrit par : Amadeus | 15/09/2009

NOTE A KARL Mon cher Karl,
dans ma rubrique de service public et conscient du désagrément causé par la température de ta fille, je te répondrai de façon très tranchée: peut-être. Mais peut-être pas. La température de ta fille a pu s'élever pour de nombreuses raisons qui vont de la brûlure au réchaud que d'aucuns maquillent en fièvre au coup de soleil en passant par un coup de timidité ou un basculement hormonal du à la proximité d'un boutonneux de son âge. Les boutons émettent des humeurs avec les phéromones. C'est nouveau comme découverte. Ça vient de sortir. Toutefois, la croyance populaire parle plutôt de virus très ponctuels qui provoquent des fièvres très rapides et intenses. Si c'est pas tout ça, voir du côté de la leucémie birmane. Cette consultation gratuite vous était offerte par Macramé Ink.(oui avec un K).

Écrit par : Amadeus | 15/09/2009

Les commentaires sont fermés.