05/10/2009

C'est quoi avoir de la chance?

Pas-de-chanceL

 

                        Aujourd'hui je vais vous parler de la chance. Et de la malchance, forcément. Vous vous dites comme ça "l'euromillion ce sera de toute façon pas pour moi, inutile de jouer…" Jusque là, je vous rappelle la pub: 100% des gagnants ont tenté leur chance. Si vous ne la tentez pas… Quoique, quoique, même quand je la tente, je gagne pas. J'ai essayé, pas plus tard que la semaine passée. Pire, la chance est tombée sur un type que je connais même pas. Doit pas être génial celui-là. Comme quoi… l'argent n'est pas moral. Il chançonne n'importe qui.

Enfin, vous vous dites qu'après tout, par rapport aux SDF ou aux malheureux qui meurent de faim dans le monde, y a pas à se plaindre. Effectivement. Ça remotive après l'immense déception de l'euromillion qui est allé dans la poche de ce crétin, appelons-le comme ça si vous voulez bien désormais, qui a peut-être des tendances pédophiles que ça m'étonnerait pas, tiens, mais je veux pas être mauvaise langue.

Je disais donc que vous vous estimez finalement dans un pays de cocagne. Et moderne! Avec plein de radars. Eeeet m…, je recommence à déprimer… Parce que pays de cocagne, pays de cocagne, je veux bien moi, mais y a quand même des trucs où on n'a pas eu de chance.

Tiens, par exemple: ces nuages gris et lourds. Joli pour les peintres tourmentés mais pas pour jouer dehors. Et que dire du mauvais goût de la majorité des habitants de ce pays pour les couleurs noir et jaune par exemple, qui vont pas du tout ensemble.

Mais surtout, il y a un truc où on a complètement manqué de chance. C'est nos immigrés. Les Américains, ils ont eu les Mexicains. Un peu bruyants mais sympas. Et puis ça vous fait des fêtes, des jolies couleurs et des tacos et plein de trucs marrants à manger et ils portent leurs enfants sur le dos comme des mignons Koalas. Nous on a le couscous. C'est bon le couscous. Mais c'est tout. Tiens, si on avait importé des Brésiliens en masse, on aurait eu plein de jolies filles plantureuses en bikini avec des bracelets dorés sur des chevilles bronzées qui auraient dansé dans les stations de métro et dans les rues! Au lieu de ça, côté filles, on a ramassé celles avec des housses noires! Je vous dit, on manque de bol dans ce pays.  *;->)

11:50 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : belgitude, chance, carnaval, rio |  Facebook |

Commentaires

Oh! La mauvaise langue! Tu es trop dur, Amadeus.
En Belgique, on n'a qu'un seul problème: une politique inadaptée fondée sur l'immaturité électorale.
J'aime bien le mot immaturité...

Écrit par : Tony | 06/10/2009

Je sens que la coupe est pleine.. ...le raz le bol des citoyens, la violence de ces gens là (ouiiii pas tous qu'on dit quand on veut adoucir ses critiques), les .pps qui circulent sur le net.. Evasion, braquages.. toujours des gens typés sud et bien bronzés. Je ne veux pas être raciste mais faut bien reconnaître qu'ils font parler un peu trop d'eux et que même entre eux c'est pas la joie.Eux aussi ils ont de la chance, d'avoir des pays magnifiques, pas de chauffage a payer .. mais que viennent-ils foutre ici ? J'arrete là, la question est trop vaste et dépasse mon petit cerveau. Mais cela devient de plus en plus explosif !

Écrit par : Pierre | 10/10/2009

On est toujours le raciste de quelqu'un Surtout depuis que le gouvernement subventionne des organismes comme le MRAX, la Ligue des Droits de l'homme (pas de la femme), le CNAP, les organisations qui se nourissent du malheur des immigrés clandestins, etc.
De nos jours on est raciste pour n'importe quoi.
Quant aux belles filles ily en a quelques unes, libérées, et pour les autres elles sont tellement moches qu'il vaut mieux qu'elles restent dans leur sac à pommes de terre.

Écrit par : Charlier | 02/11/2009

Les commentaires sont fermés.