09/11/2009

Faites demi tour dès que possible!

Faites-demi-tourL

 

                           Il y a huit jours et sans être enceinte (que je sache) ma femme a émis l'envie soudaine brutale et intense de visiter la mer du nord française. La côte d'opale. Dimanche soir, la météo prévoyait un temps mitigé mais clément pour le week-end suivant. Mardi, la météo révisait ses pronostics et prévoyait un week-end maussade. Mercredi elle alertait: mauvais week-end venteux… Jeudi on nous annonçait un remake du déluge! Mais ma femme est taureau. Et pyrénéen encore comme taureau! J'ai dit souvent que si les Ardennais ont la tête dure, les Pyrénées sont beaucoup plus hautes que les Ardennes!

Nous voilà donc partis contre le plein gré de mon su et nous nous arrêtons chez des amis très agréables du côté d'Arras. Jusque là le week-end était réussi. A cinq heures nous les avons quittés pour aller vers la mer: Berck. Beurk par la pluie! Parce que nous nous enfoncions dans la tempête. La chambre d'hôte était parfaite. Mais nous étions seuls… Pas un autre touriste! Sinistre… Au Resto, pareil. Seuls! Biens soignés, ah ça oui! Mais seuls! Le GPS hurlait: faites demi tour immédiatement. Pas con celui-là!

Ce dimanche, le déluge a insisté. Les paysans mettaient leurs bêtes dans des bateaux pour se tirer… Brouillard, brumes, pluie, vent… Enfin, nous avons pu nous réfugier dans un Chopi qui vendait du vin bien moins cher que chez Delhaize d'après ma femme… Sauf qu'avec le prix du carburant… Mais enfin. Une heure gagnée de perdue. Toujours ça de pris… Puis un marché au poisson. Huîtres, tourteaux, cabillaud, beaucoup moins cher d'après ma femme… si on compte pas le prix du carburant, je disais entre mes dents… Puis refuge dans un restau. Prix valable sans le prix du gazoil… Ben oui, faut tout compter!

Le GPS disait tout le temps "faites demi tour immédiatement" depuis la veille, ce que je criais haut et fort également. A Ambleteuse quand ma femme a voulu voir la mer mais que la mer était derrière la brume, elle a finalement accepté de nous écouter! On a donc fait demi tour immédiatement. Et retour Bruxelles par une route extrêmement encombrée, avec ralentissements, arrêts, quatre clignotants, et cela jusque dans Bruxelles même!  Bref, pas terrible, le week-end, le plus mauvais depuis ma naissance si l'on excepte le temps passé avec les amis.

Mais le prochain sera super! Le pinard, le poisson et tout ça sans embouteillages ni dépenser un litre de carburant…! Ça va être génial!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : week-end, gps, faites demi tour |  Facebook |

Commentaires

si je comprends bien t'es parvenu à ne même pas voir les caps gris et blanc nez, la superbe baie de Wuissant (en s'accrochant à l'horaire des marées ou alors, aux rochers), les moulières, les falaises de cran aux oeufs, Boulogne, .... pffff
si c'est la foule que tu aimes, la prochaine fois je te conseille Blankenberg ..... tant pis pour toi ! :)

Écrit par : Martine | 11/11/2009

Et on critique les gens casaniers!

Écrit par : Ben | 11/11/2009

moi je m'arrête à La Panne...où je croise beaucoup de français qui viennent de la côte d'Opale !!
:-))
bonne soirée

Écrit par : trucmuche | 12/11/2009

Z'avez de la chance... ...ma femme est taureau polonais. Vous imaginez le coût en gasoil pour de la saucisse et de la vodka?

Écrit par : EricZ | 18/11/2009

Les commentaires sont fermés.