22/11/2009

Trente ou cinquante ans?

 

Trente cinquanteL

 

                      Je sais que vous aimez rigoler, alors je vais vous en raconter une bien bonne.


Vous savez qu'avec le vieillissement de la population, on a un problème: trop de morts. Alors vous vous dites comme ça que de toute façon, vous préférez vous faire calciner que ronger par les bestioles et autres bactéries. 

Oui mais, l'incinération produit du CO2 et là c'est le beau Nicolas qui vous fait des gros yeux! Vous n'allez quand même pas participer à l'effet de serre pour échapper aux vers bio! Ne fuyez pas votre statut biodégradable, pour une fois. Bon…


Oui mais quand même, ça en fait beaucoup à biodégader, vous ne trouvez pas? Pas que je veuille incinérer que… insinuer que vous êtes en surcharge pondérable mais quand même…  Il existe une solution, mise au point par les Musulmans: enterrer verticalement. Faut creuser plus profond mais moins large. Kifkif. Et on en met plus au kilomètre. A la limite, ça me dérange pas, l'humain préfère la station debout, non? Et en creusant verticalement on peut parfois trouver du pétrole. C'est peut-être pour ça que les Arabes en ont trouvé autant… 


Ah, mais justement, il y a un autre problème. Plus délicat. Je vous zesplic. Vous n'êtes pas sans refuser d'ignorer et même de savoir, parce que nous sommes tous comme ça, que nous bouffons des kilos de saloperies. Légumes non bio, viandes aux antibiotiques, vins tous frelatés avec des pesticides auxquels les insectes deviennent beaucoup plus vite résistants que nous. C'est ça le problème. Dans le temps il fallait 30 ans pour que votre squelette soit bien propre et acceptable dans un musée. Mais aujourd'hui les insectes, vers et autres bactéries font la fine bouche. Ben oui, mettez vous à leur place! Pas cons les insectes! Ils mangent pas n'importe quoi. Et sans lire les étiquettes! Résultat, il faut maintenant occuper le cimetière 50 ans pour vous dégrader plus encore que nous le sommes déjà… Eh oui, problèmes digestifs des bactéries qu'on fait souffrir avec tous les produits chimiques qu'on a avalés. Pauvres bêtes. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, vous aurez bientôt la SPA sur le dos pour souffrances infligées aux petites bêtes. Sans compter les cinglés de "stop gavage point com" qui vont tomber sur le râble de vos descendants. 


Alors moi j'ai choisi: je me ferai envoyer vers une autre galaxie avec une fusée.   *;->)

 

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecologie, enterrement, bacteries, biodegradable |  Facebook |

Commentaires

C'est trop loin, Amad! Viens avec moi en Sicile.
Je te ferai construire un beau bocal de verre foncé pour que ta famille puisse venir te voir flotter dans l'huile d'olive extra vierge (première pression à froid, svp).
ça conserve très bien et ça ne brule pas "là"... comme le vinaigre, par exemple...
;-)

Écrit par : Tony | 22/11/2009

Les commentaires sont fermés.