19/02/2010

Fisc terroriste

 

Fisc-terrorL

 

              J'arrive un peu comme les cavaliers d'Offenbach mais quand j'en sébastien une bonne, j'aime la partager avec d'autres. 


Voilàty pas qu'hier, un brave américain texan —et le terme brave n'est pas trop fort— avait des démêlés avec le fisc. Vous avez entendu ça? Non? Alors je vous zesplic avant que l'AS ne me souffle le sujet. A moins que ce soit Ben…


Voilà, le type avait quelques soucis avec le fisc américain. Pour ceux qui travaillent dans une bergerie chez qui le loup retient les impôts à la source (qui n'a rien à voir avec l'eau), le fisc c'est la petite trompe qui va de votre peau à la sangsue qui vous pompe. Et elles sont nombreuses… Mais c'est pas le sujet.


Le sujet c'est qu'il en avait marre de payer des taxes pompées par les taxidermistes américains (oui, l'appellation n'est pas aussi loufoque que vous pourriez le croire parce qu'un taxidermiste c'est quelqu'un qui vous fait la peau. Sauf que ceux ci le font de votre vivant, mais à cette nuance près, vu qu'on finit empaillé ou sur la paille…).


Et comme le type n'est pas encore frit dans l'huile bouillante belge et qu'il conserve l'énergie dans le désespoir plutôt que de suicider son cerveau en regardant Plus belle la Vie ou un match de foot anesthésiques, il a pris son avion. Oui, là-bas vous pouvez encore avoir un avion personnel. Ici c'est plus possible parce que pour décoller vous devez dépasser la vitesse auto… (auto, vous avez bien lu) … risée (oui là aussi vous avez bien lu!), ce qui est impossible. 


Il prend donc son avion, décolle, fait un joli tour en l'air de rien et va se planter directement dans la façade du fisc local! Et vlan! 


Je voudrais ici remettre en place vos cerveaux atteints par cet événement et vous apporter un support psychologique. Eh oui! Les autorités américaines se demandaient s'il s'agissait de terrorisme et elles ont écarté cette hypnothèse. Or, je suis désolé, mais il s'agissait bien d'un attentat terroriste! Sauf que cette fois, c'est le bâtiment du fisc qui s'est écrasé sur l'avion… Parce que s'ils n'avaient pas existé, l'avion ne se serait pas crashé! 


Donc, le fisc est terroriste, CQFD !   *;->)

 

18:49 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : fisc, austin, terrorisme fiscal |  Facebook |

Commentaires

A moins que je me trompe, le Texas est un des états le moins fiscalement violent. Tu vas voir, Amadeus, Ben va débarquer ici en disant que ça va péter à la gueule de tous ces vampires parce qu'il ne faut pas pousser les gens au désespoir...
Y a quelques années, un brave Belge harcelé par le fisc avait brûlé la dernière chose qu'il lui restait (une Audi si mes souvenirs sont bons) devant un bâtiment du ministère des finances.

Écrit par : Tony | 19/02/2010

C'est où le fisc chez nous ??? J'ai pas encore d'avion, mais, à titre documentaire, tu peux me dire où se trouve le bâtiment du fisc à Bruxelles ??

Écrit par : Corvette6364 | 19/02/2010

Ouioui, je peux t'aider Et je peux même te prêter un avion à condition que tu ne saches pas vraiment piloter. Je veux pas que tu reviennes avec l'avion! Kamikaze et rien d'autre!

Tu as fait un nouveau blog?

Écrit par : Amadeus | 19/02/2010

Et paf ! Je sens qu'on va bientôt s'organiser notre 11 septembre à nous en Belgique ...

Oui, j'ai démarré un nouveau blog, sur une de mes nombreuses passions. J'espère avoir assez de temps pour l'alimenter. On verra ...

Écrit par : Corvette6364 | 19/02/2010

Bonjour WolfG, incroyable! Je n'avais pas vu qu'il s'agissait d'un immeuble du fisc américain. Sinon, tu penses : tu aurais dû choisir un autre sujet. Avais-je donc mis ma tête dans la linotte, ou pire : dans le lard?
Cela dit, c'est insupportable! Scandaleux! Inacceptable! Pourquoi n'a-t-on pas encore promulgué des lois très dures, pour interdire que de bons avions se fassent détruire par de tels bâtiments?

Écrit par : l'as | 20/02/2010

Hypnothèse

:-)

Écrit par : Ben | 20/02/2010

Au fait! La vérité sur cette affaire sera le contraire de la version officielle, comme pour les crashes du 11 Septembre 2001.

Écrit par : Ben | 20/02/2010

c'est l'histoire du kamikaze flamand qui est revenu de sa 17è mission....

Blague à part,si vous le trouvez en libraire, Riuji Nagatsuka a écrit "j'étais un kamikaze". En 1943 il faisait des études de français à l'univeristé d'...Hiroshima. Il s'est engagé dans l'aviation, section opérations spéciales et a suivi la formation requise pour intégrer les unités kamikaze (vent divin). Le jour de sa mission, le carburant dont son réservoir était rempli était de tellement mauvaise qualité qu'il s'est écrasé en mer et a survécu.
Après la guerre, il est venu s'installer à Paris.
Le paradoxe est que ses camarades "planqués" à l'univeristé ont été atomisés le 6 août 1945.

Écrit par : Mishima | 22/02/2010

Les commentaires sont fermés.